Les éditions J’ai Lu viennent de commencer la publication en éditions intégrales du Soldat Chamane de Robin Hobb, l’une des sagas de Fantasy de l’auteure best-seller. C’était donc pour moi l’occasion d’y jeter un œil, ayant été plus que charmé par sa série culte L’Assassin Royal. Bloqué au tome 6 dans ma lecture de cette saga par mon manque d’entrain pour Les Aventuriers de la Mer, peut être qu’avec cette série j’allais reprendre goût à ses livres ? Synopsis.

Le Soldat Chamane, Integrale 1, de Robin Hobb

Jamère est le deuxième fils de son père, et de par cette position, il est depuis sa plus tendre jeunesse destiné à devenir soldat. La religion de son pays est claire à ce propos, le premier fils hérite du domaine du noble, le deuxième est fils soldat et tentera de s’illustrer dans de grandes batailles, et le troisième servira les ordres religieux. Et il n’est jamais venu à l’idée de Jamère Burvelle que le monde puisse être fait autrement. Depuis tout jeune il n’a qu’une hâte, entrer à l’académie militaire puis faire ses preuves sur le terrain.

Nous suivons donc le petit Jamère dès son plus jeune âge. Tout comme dans L’Assassin Royal, c’est narré à la première personne par le personnage alors qu’il est plus vieux. Les inférences de son point de vue d’adulte sont assez légères, mais du coup le point de vue du personnage est tantôt celui d’un enfant, tantôt celui d’un adulte. Ça ne dérange pas franchement, mais cela peut en laisser certains perplexes, car Jamère parle parfois avec beaucoup trop de logique du coup, ce qui nous fait oublier qu’il ne s’agit dans l’histoire que d’un gosse.

La Déchirure, Le Soldat Chamane Tome 1, de Robin Hobb

Mais ce n’est sans doute pas le plus gênant à ce niveau là. Jamère est un personnage qui est en quelque sorte endoctriné, et c’est évidemment une volonté de l’auteur. On sent bien dès le départ que son objectif est de nous présenter un personnage complètement enfermé dans les opinions qu’on lui a inculqué et qui finira bien un jour ou l’autre à tout remettre en cause. Là dessus, c’est très réussi et le personnage réagit vraiment d’une manière qui donne la claustrophobie. Le problème, c’est que ça n’en est pas pour autant intéressant.

Le livre est relativement long et il en devient du coup assez lent. Jamère est loin d’avoir un comportement intéressant pour un lecteur adulte, et les aventures qu’il vit manquent toutes de profondeur. Ce premier tome s’avère en fait être une très longue introduction pour l’emmener sur les cent dernières pages à l’académie militaire. Mais diantre, que le chemin fût long et laborieux, sans réelle saveur !

Le Soldat Chamane, Integrale 1, de Robin HobbAlors certes, Robin Hobb écrit bien et tout est très facile à suivre, mais c’est plat. On lit, on fait défiler les chapitres les uns après les autres sans vraiment se passionner pour l’histoire du petit Jamère. L’auteur place des éléments certes, mais il manque une petite intrigue, des vrais rebondissements qui ne donnent pas l’impression d’être sur un long fleuve tranquille. En dehors du garçon, il n’y a quasiment aucun personnage qui a de la profondeur et ne soit pas limité par son stéréotype.

Je n’ai lu pour le moment que La Déchirure, première partie de l’intégrale qui était auparavant un tome en standalone. Et on comprend du coup tout l’intérêt d’une telle intégrale. Je n’ai pas encore lu la suite, mais j’espère qu’elle relève le tout pour donner envie de continuer la série. Bref, je vais m’attaquer à la suite, alors je compte sur toi Robin Hobb !


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?