Cela faisait un peu plus d’un an que je n’avais pas pu lire la suite d’une des séries de Fantasy que je suis, La Couronne des Sept Royaumes de David B. Coe. Le huitième tome, La Guerre des Clans, m’avait laissé un peu sur ma faim. L’histoire n’avançait pas vraiment, les passages étaient quelques peu longuets, avec quelques répétitions en trop. Bref, en général, quand on arrive aussi loin dans une série, et lorsqu’il ne reste plus que deux tomes à lire, on termine, histoire de ne pas rater une fin qui soit à la hauteur de nos attentes. C’est donc ainsi que je me suis replongé dans l’univers de l’écrivain avec L’alliance Sacrée, neuvième et avant dernier tome. Ai-je bien fait ?

L’alliance Sacrée, la Couronne des Sept Royaumes Tome 9, de David B Coe

Pour ceux qui n’ont pas lu les précédentes critiques, ni ma présentation de La Couronne des Sept Royaumes, il s’agit là d’une série de Dark Fantasy qui est plus ou moins dans la lignée de ce que peut offrir Le Trône de Fer de George R.R. Martin: de nombreux personnages, des points de vue alternant, des nombreuses intrigues de cours et un complot pour lier le tout. Bref, exactement ce que j’aime, et ce qui m’a permis de dévorer les six premiers tomes, avant d’être un poil déçu du septième et huitième.

On reprend notre histoire là où on l’avait laissé, étant donné que j’avais lu le précédent tome il y a près d’un an, j’avais au début un peu peur de ne pas me rappeler de tous les protagonistes. Heureusement, les rappels de l’auteur sont bien faits et m’ont vite permis de me remémorer de tous les petits détails, des personnages que l’on suivait et ce qui leur était arrivé. Pour le coup, c’est assez pratique qu’il nous fasse des petits rappels à chaque fois. C’est avec un réel plaisir que j’ai retrouvé les personnages, que j’ai pu me replonger dans cet univers et sa magie qirsi.

Alors que je regrettai le manque d’action et le report constant du dénouement de l’histoire dans les tomes précédents, on voit que David B. Coe a compris qu’il était dans la dernière ligne droite de son histoire, et les choses commencent réellement à bouger. Toutes les petites intrigues qui ont servi auparavant d’histoire prennent leur importante, et le plan du Tisserand se dévoile peu à peu. J’avoue qu’après avoir suivi l’histoire aussi longtemps, les passages que nous offre L’alliance Sacrée sont assez jouissif. On est content de les lire, et l’action est bien là, prenante, passionnante même. On se retrouve donc avec un roman bien plus haletant que le reste de la série, avec une constance dans l’action et dans les dénouement d’intrigues vraiment intéressant.

L’alliance Sacrée, la Couronne des Sept Royaumes Tome 9, de David B Coe

Si j’ai rechigné au début à me replonger dans l’univers, une fois que ce fut fait, je n’ai plus pu en décrocher. J’ai ainsi dévorer les quatre cents pages du tome en deux jours, comme au tout début de la série. A peine le livre reposé qu’on a l’envie de reprendre notre lecture. Il faut dire qu’en plus de nous fournir un scénario et une histoire prenants, le style de l’auteur est toujours aussi bond: clair, il ne nous laisse jamais dans le doute, et ce même dans les scènes d’action ou de guerre. Et dieu sait qu’il y en a dans ce tome, puisque la guerre entre les magiciens et les eandis commence enfin. Les combats sont prenants et bien décrits, et j’ai particulièrement apprécié l’utilisation de la magie, les explications qui sont fournies, etc. C’était certes déjà complet auparavant, mais on comprend enfin où l’auteur voulait aller.

L’alliance Sacrée, la Couronne des Sept Royaumes Tome 9, de David B CoeCeci étant dit, le roman ne gomme pas les défauts que les autres tomes possédaient, et j’ai tout de même retrouvé plusieurs répétitions. David B. Coe aime nous rappeler ce qu’il s’est passé dans les précédents tomes, et bien que cela m’ait servi pour me re-situer, le relire plusieurs fois aurait pu m’agacer. Mais ce n’est pas le cas cette fois grâce à l’histoire qui a réellement pris un nouvel intérêt. Du coup, ça passe sans trop de problèmes. C’est dommage bien sûr, car ces lignes inutiles auraient peut être permis autre chose.

Au final, L’alliance Sacrée est un très bon tome et replace La Couronne des Sept Royaumes dans mes petits papiers. Il ne reste plus qu’au dernier tome, Le Pacte des Justes de confirmer l’essaie et de faire de la série de David B. Coe une série de Dark Fantasy à avoir lu.

Vu qu’il est déjà sorti, je m’en vais de suite le lire.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?