Juliette de Anne Fortier

Serafina dans Critiques, Livres le 25 novembre 2010, avec 1 commentaire
Critiques

Juliette de Anne Fortier est un roman publié en 2008 en langue anglaise, puis traduit le mois dernier chez nous aux éditions Michel Lafon par Cécile Dutheil de la Rochère. Le roman fait dans les 400 pages et se classerait plutôt dans le domaine du Thriller, mais comme nous allons le voir, pas totalement. Avec sa couverture absolument magnifique j’avais très envie de le lire, tandis que son genre, en général très stéréotypé, me rebutait quelque peu. Synopsis ?

Juliette de Anne Fortier

Julie est une américaine comme une autre, qui vit un peu dans l’ombre de sa sœur jumelle. Le jour où sa tante décède, elle ne reçoit pour héritage qu’une clé et quelques indications qui l’emmènent à Sienne pour ouvrir les affaires personnelles de sa mère décédée quand elle était toute petite dans un accident de voiture. Sauf que, évidemment, les apparences sont bien trompeuses, et il semblerait que le mystère soit plus dense que prévu et touche de près aux origines de Roméo et Juliette, la pièce préférée de Julie.

Nous sommes là en présence d’un roman à la construction assez particulière. En effet, la majorité du temps, les chapitres sont une alternance entre passé et présent, XIVe et XXIe siècle pour être exacte. On suit l’histoire de Julie, à la quête de ses origines, et celles de Roméo et Guilietta, non pas la voiture mais le prénom originel de Juliette. Cette manière de procéder a un avantage, c’est qu’elle permet de ne pas trop s’ennuyer.

anne_fortier.jpg

Anne Fortier

En effet, la première partie de l’aventure de Julie est vraiment longuette. Évidemment, on place les personnage, on nous présente Sienne, mais honnêtement, il ne se passe pas grand choses et les chapitres n’avancent pas. Heureusement qu’en parallèle Roméo et Juliette eux avancent. Cela nous permet aussi de découvrir une version, probablement plus proche de la vérité, de la pièce de Shakespeare qui fut réellement inspirée d’un fait divers Siennois. J’aime énormément la pièce de l’auteur britannique, donc je ne peux qu’apprécier cette révision, somme toute menée de manière bien habile. Les personnages y sont intéressants et bien développés.

Heureusement, l’histoire de Julie s’accélère un peu sur la fin, et on s’en doute, les histoires vont se rejoindre d’une manière où d’une autre. Nous sommes dans un Thriller historico-romantique, genre qui peut faire peur, mais il n’en est rien. L’auteur a su éviter les stéréotypes inhérents au genre, ce n’est pas une bête application des codes. Évidemment, il y a complot, secrets et trahisons, mais cela passe vachement bien. De plus le roman est accessible à une large tranche d’age, aucune scène douteuse, donc il est facile à faire lire à une adolescente sans que cela puisse poser de problèmes.

Le style est agréable sans être mémorable, cela se lit bien et c’est tout. On regrettera peut être des personnages un peu trop grossiers par moments, ou manquant de relief. On ne peut cependant que saluer le travail documentaire de Anne Fortier, notamment au niveau de la ville de Sienne. Les mœurs et les particularités de la ville sont bien expliquées, rendant le roman facilement accessible aux néophytes comme moi. Évidemment, je pense qu’il est par contre mieux de connaître un minimum la pièce qui est à l’origine du livre pour en apprécier les subtilités, aucun doute que vous passerez à coté de la majorité sinon.

Juliette de Anne FortierUn petit point enfin sur l’aspect extérieur du roman. Comme toujours, Michel Lafon propose un livre facile à lire, à la mise en page agréable et avec une couverture de toute beauté. Le parchemin et la rose rendent très bien, la couverture est alléchante et donne envie. Bref, un très bel objet, comme d’habitude. Seul petit bémol, le plastique protégeant la couverture a commencé à se décoller au cours de ma lecture…

Pour ma part, j’ai vraiment apprécié le livre, je vous le conseille donc, à condition que vous connaissiez et aimiez la pièce en question.  Le roman se lit bien et est accessible à toutes les tranches d’âges. Il n’est pas trop typé, donc je pense qu’il pourra aussi convenir aux deux sexes.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • Dehlya a écrit le 26 novembre 2010 à 9 h 20 min:

    Mhhh, je me laisserais bien tentée tiens.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?