Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet

Serafina dans Critiques, Livres le 14 mars 2013, avec 1 commentaire
Critiques

Je suis né un jour bleu est une autobiographie de Daniel Tammet, autiste Asperger, synesthète et victime de ce qu’on appelle le syndrome savant. Son livre est un témoignage de sa vie, de son handicap mais aussi de sa sensibilité. Il est publié en France dans la collection Temoignages de J’ai Lu. Le bouquin m’avait été conseillé par plusieurs personnes, et j’avais justement envie d’en savoir plus, notamment sur Asperger. C’est un livre assez court (moins de 300 pages) et vu son contenu , il n’y aura pas de synopsis.

Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet

Avant de continuer la chronique, il convient je pense de faire un peu de définitions. Asperger est un syndrome de spectre autiste haut (c’est à dire qu’il n’induit pas de retard moteur/parlé/etc) caractérisé notamment par des problèmes d’interactions sociales. Ce type d’autisme est particulièrement répandu dans les séries et les sitcom : Sheldon, Abed ou Sherlock version BBC le sont. La synesthésie est un problème neurologie mélangeant les sens. Par exemple, Daniel Tammet voir les nombres en couleur ou en textures. Le syndrome savant c’est avoir une mémoire immense, du genre pouvoir récité des dizaines de milliers de décimales de pi (sans pour autant savoir les calculer).

Daniel Tammet

Daniel Tammet

L’une des raisons pour lesquelles je voulais lire ce livre, c’est que Asperger c’est la mode. Je vois passer sur Facebook des gens qui trouvent trop cool d’avoir X% de compatibilité avec Asperger. Seraient-ils content d’avoir le même pourcentage avec, genre, la schizophrénie ? Toujours est-il que j’avais envie de voir ce qu’il y avait sous ce glamour créé par les séries, au delà du biais que représentent les personnages de fiction pré-cités.

On y découvre donc Daniel Tammet, pas clairement votre rêve de vie. L’auteur ne s’apitoie pas sur son sort, mais on le sent tout de même, sa vie n’est pas facile et son absence de compréhension des interactions sociales lui complique la vie : il n’arrive pas à passer le permis, il a énormément peiné à se brosser les dents, a tout le mal du monde à comprendre les doubles négations… Son témoignage est intéressant, car si il ne s’apitoie pas sur son sort, il n’est pas non plus très fier de ce qu’il peut faire. Il explique sa différence, et permet par là, à nous autres gens « normaux » de mieux comprendre ce trouble.

Certains seront déçus. Le syndrome savant ne veut pas dire qu’il s’agit d’un inventeur. C’est d’ailleurs la chose la plus intéressante. Ces troubles on les associe à des gens qui sont capables de révolutionner le monde, quelle déception pour certains de voir que finalement ces dons ne font pas automatiquement de vous un Einstein ou autre. Tammet n’est pas un génie au sens où on l’entend dans le langage courant. Bien qu’il soit capable d’apprendre des langues en une semaine, il n’a pas découvert la radioactivité.

Je suis né un jour bleu de Daniel TammetLe style est agréable, et assez banal, l’intérêt est vraiment l’histoire et comprendre comment cela fonctionne dans la tête de Tammet. Cependant, je pense que le livre pâtit clairement de son édition française : on y trouve des coquilles parfois impardonnables (des et/est notamment) et là où en version originale certaines lettres étaient apparemment écrites plus grosses pour nous montrer comment Tammet voyait les choses, ce qui n’est pas le cas ici.

J’ai trouvé ce témoignage très intéressant. Ça permet un peu de démystifier l’autisme Asperger, sans entrer dans l’austérité d’un bouquin médical.Il se lit très vite. L’auteur a écrit d’autres livres que je lirais sans doute avec plaisir.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • Kyrielle a écrit le 14 mars 2013 à 17 h 46 min:

    Contente que tu l’es lu ! Mi j’ai bien aimé son style très simple et sa volonté remarquable de nous faire voir ses mécanisme de pensées. C’est aussi très intéressant de lire sa bio, son développement (moi en tant qu’instit’ mine de rien ça m’éclaire sur certains comportements). Je vais lire ses autres bouquins, même son dernier qui pourtant porte sur un thème qui normalement ne m’aurait pas attiré du tout…

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?