Intrigues à Port-Réal de George R.R. Martin

dabYo dans Critiques, Livres le 4 octobre 2008, avec 2 commentaires
Critiques

On continue la lancée des Trône de Fer avec la fin de ma lecture du sixième tome de la série. Ce tome est en fait la première partie du livre A Storm of Swords que l’éditeur J’ai Lu a, pour notre plus grand bonheur, coupé en quatre partie. A 6€65 le tome, ça fait donc quelques 26€ de dépensés en quatre éditions de poche pour un livre qui outre Atlantique coûte quelques 18$ sur Amazon. Bref, J’ai Lu s’en met donc royalement dans les poches, et c’est le cas de le dire, pour cette série qui est toujours aussi bonne.

Ce tome est introducteur, donc sans réel rebondissement, mais malgré tout plaisant à lire. Ses évênements se passent pendant la fin d l’invincible forteresse. Forcément, vu la cadence de ce dernier, il était difficile pour l’auteur de tout mettre l’un après les autres, sans quoi le lecteur aurait été plus que frustré. Ceci étant dit, il devient assez perdant de situer les choses que l’on lit dans le temps. Je ne pense même pas que G.R.R. Martin sache le faire… Heureusement pour lui, il est sauvé par la période dans laquelle prend place le récit: le Moyen-Age. Les moyens de communication y étant limités, les évênements se passant à plusieurs milliers de killomètres ne prennent naturellement pas tout de suite en importance.

Intrigues à Por-Réal

Il faut le dire, ce tome et la suite je pense, ne sont pratiquement que basés sur ce principe. Les trois quarts des personnages font des actions dont le but est de défaire quelque chose… qui a déjà été défait, ou qui n’a pas besoin de l’être ! Forcemment, comme nous, nous savons, cela en devient d’autant plus frustrant. Des quiproquo dont les conséquences sont tellement fortes que la vie  entière d’une bonne partie des personnages en est brusquement transformée. Rha, je déteste ça, et à la fois j’adore. C’est en tout cas ce qui va permettre à l’auteur d’intégrer son nouveau personnage au récit, enfin, nouveau, nous le connaissions sans pour autant suivre ses refléxions. Le meilleur de tous, d’après Seraf’, même qu’Eddard, j’attends de voir.

En tout cas, j’ai souvent réfléchi au genre Fantasy et ce sur quoi il reposait. Et outre le côté épique, chevaliers et compagnie, je pense que les romans du type du Trône de Fer se reposent avant tout sur cette notion là, celle de la non-connaissance d’évènements qui se sont passés au loin. De tels romans seraient impossibles à écrire à notre époque, où tout quiproquo lié à la non-connaissance est quasi impossible. Epoque où tout se sait quasiment instantannément. Je dirai même que toute oeuvre de Fantasy du type, une fois transposée à notre temps ne peut que devenir un roman d’espionnage, tellement la non-connaissance à notre époque est compliquée, et en deviendrait naturellement omni-présente si l’auteur souhaitait l’utiliser.

Ce genre de quiproquo étant en général excellents pour le suspens, il n’est pas étonnant que le Trône de Fer, en définitive, dépasse ce que Fondation a pu être. Et de même, en terme de longévité, il ne sera pas étonnant que la Fantasy dépasse la Science Fiction.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 commentaires, donnez votre avis !
  • Céline C. a écrit le 18 octobre 2008 à 22 h 02 min:

    J’vais pas faire trop de commentaires la dessus, vu que j’en suis plus loin…
    Mais ce que j’apprécie beaucoup avec cette série, c’est bien les rebondissments qui arrivent à tous les personnages, et que tout peut leur arrivée. Des intrigues au plus au point, un joyeux bordel !
    Aucun personnage n’est vraiment tout blanc ou tout noir, c’est assez flou !

    Par contre, c’est vrai que pour s’y retrouver faut avoir une bonne mémoire ou les lire d’affilée, sinon difficile de s’en sortir. Et en effet, on est pas aidé par J’ai lu, qui fractionne le tout n’importe comment, comme pour beaucoup de séries…

    RépondreRépondre
  • Le Trône de Fer (George R.R. Martin) | Dans la Lune a écrit le 2 mai 2009 à 11 h 01 min:

    […] rouge 3 – La bataille des rois 4 – L’ombre maléfique 5 – L’invincible forteresse 6 – Intrigues à Port-Réal 7 – L’épée de feu 8 – Les noces pourpres 9 – La loi du régicide 10 – Le chaos 11 – Les […]

  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?