Zombillénium est une série de BD française scénarisée, dessinée et colorée par Arthur de Pins. Son premier tome nommée Gretchen est la publication en grand volume de chapitres pré-publiés dans le magazine Spirou depuis 2009. J’en avais lu quelques chapitres à l’époque où Serafina y était encore abonnée, et je dois avouer que l’humour et les références m’avaient bien plu. J’ai décidé de sauter le cap à l’occasion de la sortie du second tome aux édition Dupuis. Synopsis.

 Gretchen, Zombillénium Tome 1, d’Arthur de Pins

Depuis plusieurs années maintenant, en pleine France profonde se dresse un parc à thème pas comme les autres, Zombillenium. Son fond de commerce, c’est de foutre la trouille à ses visiteurs. Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que tout le monde n’entre pas dans la masse salariale du parc, car pour que Francis von Bloodt vous accepte, il va falloir montrer patte blanche. Enfin, ça dépend si vous êtes plutôt vampire, loup-garou, ou encore momie. Si vous connaissez les pas de danse des tubes de Michael Jackson, la direction veut bien fermer les yeux s’il vous manque un bras.

Ajoutez à ce synopsis loufoque un brin d’humour second degré bien senti et vous obtenez un cocktail très efficace pour nous fournir quelques scènes hilarantes. Et c’est justement ce que va faire l’auteur. La lecture de ce premier tome est avant tout un excellent moment où votre sourire ne va pas vous quitter, voir au pire, pour un petit rire. C’est vraiment une bouffée de bonne humeur à l’état pur, et je dois dire que j’ai été totalement convaincu. J’ai adoré les petites scènes à la con, grosses comme des camions mais qui marchent quand même, et le tout mêler à ces références que seules les campagnards peuvent comprendre. Et puis, Volcania quoi.

 Gretchen, Zombillénium Tome 1, d’Arthur de Pins

Ce premier tome est assez court, du coup, les personnages restent assez simples. Ils sont surtout là pour permettre les différents sketchs, mais quelque part, je dois avouer que ça ne m’a pas gêné. Difficile de ne pas fondre devant les zombies qui s’échinent à refaire des chorégraphies, ou encore devant le vampire von Bloodt. Gretch, qui semble être l’héroïne de la série est plutôt sympathique, son air blasé et enthousiaste à la fois étant rafraichissant. Elle partage ici le beau rôle avec Aurélien, nouveau venu au parc, personnage assez interchangeable mais pas désagréable pour autant.

Si l’humour et le scénario sont réussis, je dois avouer que l’identité visuelle du tout l’est tout autant. On est ici face à un dessin très moderne, il est entièrement fait à l’ordinateur à priori, et cela se ressent. Que ce soit dans les traits du dessin, très net autant dans les arrondis que dans les lignes, ou encore dans la coloration. Surtout dans la coloration même, puisque c’est plus proche des aplats que de ce qu’on retrouve dans les BD habituelles. C’est tout de même superbement bien fait, et le tout semble très léché. On pourra peut être juste reproché une absence quasi totale des décors, mais bon, l’ambiance reste tout de même très bonne.

 Gretchen, Zombillénium Tome 1, d’Arthur de Pins

Au final, ce premier tome de Zombillénium d’Arthur de Pins est une réelle réussite. La lecture est rapide et des plus agréables, et son seul réel défaut est qu’il se finisse vraiment trop vite. Bien entendu, il est aussi large que les autres, mais le tout est tellement réussi qu’on ne voit pas les pages défilées. Si les premières pages vous intéressent, c’est par ici. J’ai déjà acheté Ressources humaines, le deuxième tome, du coup.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • valeriane a écrit le 1 octobre 2011 à 18 h 34 min:

    J’ai adoré! La suite m’attend… comment j’ai fait pour tenir 1 mois sans l’avoir encore lu bon sang!!! ;-)

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?