Frey, Frey Tome 1, de Chris Wooding

Serafina dans Critiques, Livres le 21 décembre 2011, avec 1 commentaire
Critiques

Frey est un roman de Chris Wooding qui a été tout d’abord publié en grand format chez Bragelonne avant d’être réédité il y a peu chez Milady. Au format poche et donc au prix attractif pour ses 550 pages, il s’agit en fait du premier tome de la série Tales of the Ketty Jay en version originale. Servi par une très jolie illustration de Miguel Coimbra, je me suis précipitée dessus, alléchée par le côté PiratesScience-Fiction annoncé dans son résumé. D’ailleurs synopsis ?

Frey, Tome 1, de Chris Wooding

Frey, capitaine de la Ketty Jay, est un pirate comme il se doit, mêlant binouze et affaires louches. Alors quand on lui parle d’un coup à 50 000 pièces d’or, il n’hésite pas bien longtemps avant d’entrainer son équipage disparate avec lui. Sauf que malheureusement, tout est trop beau pour être vrai et de terribles choses l’attendent.

Frey est une série qui fait forcément beaucoup penser au cador du genre, Firefly ou encore à Metal Adventures: des pirates de l’espace, un mélange entre l’univers terriblement 17ème de la piraterie, et un univers ultra futuriste de multiples planètes à la Star Wars. Si vous avez vu la série de Joss Whedon, vous retrouverez immédiatement vos marques, et pourrez donc super facilement imaginer l’univers et l’esthétique du bouquin. Un vrai régal donc, pour tous les amoureux de ces deux domaines, mais surtout très bien mené et qui fonctionne  très bien. Il peut donc du coup être conseillé à des personnes qui ne sont pas forcément habitués de la Science-Fiction. Personnellement, c’est un mélange que j’adore.

Le roman est le premier d’une série qui en compte pour le moment trois, le tome 2 venant de paraître chez Bragelonne, du coup, la bonne première partie du roman sert surtout à introduire les personnages. L’univers n’est pas forcément traité en détails, on sait qu’il y a un ordre établi (des ducs) et qu’il y a eu des guerres, mais c’est tout. On est catapultés dedans, et dans l’absolu on n’a pas forcément besoin d’en savoir plus. Je suppose qu’on en apprendra davantage dans les prochains tomes, mais en réalité, les personnages sont tellement bons, qu’ils éclipsent totalement l’univers.

Frey, Frey Tome 1, de Chris Wooding

L’éventail des personnages est surtout composé par l’équipage de la Ketty Jay. Un équipage pour le moins bariolé, mais Chris Wooding réussit très rapidement à donner vie à ses héros. J’ai particulièrement aimé Frey, le capitaine, qui n’est pas sans rappeler Han Solo par bien des points, et Crake, démoniste et personnage torturé tout en secrets. Mais il y en a pour tous les goûts, et je serais étonnée que vous ne trouviez pas votre chouchou.

En plus de ces personnages forts et très vivants, l’auteur propose là un tome sans le moindre temps mort. En réalité, il n’y a même pas d’introduction, on est directement plongé en pleine scène d’action, sans nous présenter les personnages. C’est quelque chose qui, lorsque c’est bien mené, permet de directement entrer dans le bouquin, et là, c’est le cas. L’action est menée tambour battant, il n’y a que peu d’atermoiement, et l’équilibre entre complots et baston est très bien mené. On ne s’ennuie pas une seule seconde et du coup les 550 pages se dévorent à toute allure.

Frey, Tome 1, de Chris Wooding Au final, ce premier tome de Frey se suffit à lui même, l’histoire évoquée se termine à la fin et ne vous force pas à tout de suite vous précipiter sur la suite, même si au vu de la qualité  de ce premier tome, je pense que vous ne tarderez pas à succomber à la suite. Je ne vois  pas un seul reproche à faire à ce premier tome, pas même au niveau de la traduction de Laurent Queyssi ou au niveau de l’édition.

C’est un sans faute, Chris Wooding nous offre là un univers passionnant, un roman à la qualité constante et haletant, une galerie de personnages riche et haute en couleurs. Bref, précipitez vous dessus, vous ne serez pas déçus !


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • Tara a écrit le 3 janvier 2012 à 23 h 37 min:

    J’aime beaucoup la cover, elle a un coté « Firefly » déjà ^^ Je note ça dans un coin de mes « A lire » !

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?