Forban! de Johan Heliot

dabYo dans Critiques, Livres le 9 octobre 2013, avec 1 commentaire
Critiques

J’ai découvert Johan Heliot avec une série Jeunesse aux éditions l’Atalante, La Quête d’Espérance m’avait plus que conquis et depuis, j’essaie de lire et suivre les différentes œuvres de l’auteur. Du coup, en découvrant qu’il écrivait une autre série pour adolescents chez le même éditeur et sur le thème de la piraterie, j’étais plus que joie. Les Aventures d’Alexia Dumas ont commencé l’année dernière, mais les tomes sont relativement indépendants et je me suis donc lancé dans la lecture du deuxième tome, Forban!. Synopsis.

Forban de Johan Heliot

En pleines guerres Napoléoniennes, la France semble un pays bien lointain pour le jeune Jonas Dumas qui depuis les caraïbes ne rêve que d’une chose: devenir le redouté Capitaine Jonas et se tailler un nom dans les îles. Alors que la guerre est sur le point d’éclater entre français et espagnols sur les terres de Cuba, il espère bien pouvoir tirer son épingle du jeu et ne plus être dans l’ombre de sa grande sœur Alexia. Quel dommage qu’il soit si jeune…

Je ne savais franchement pas à quoi m’attendre avec ce roman, mais j’avais de grandes attentes. La Quête d’Espérance était une série qui avait réussi à allier l’accessibilité de la Jeunesse à la profondeur de la Science-Fiction. Il y avait vraiment plusieurs niveaux de lectures et malgré le style très accessible, on était face à quelque chose de très intéressant

Malheureusement ici, on est effectivement face à la première partie, mais pas forcément à la deuxième. La lecture est rapide et aisée, on voit très vite pour quel public il s’adresse et à ce niveau là, c’est plutôt réussi. Les scènes d’actions, les situations et autres se comprennent très facilement et c’est vraiment facile à lire, doux, ça coule de source en quelques sortes. Au point parfois d’avoir quand même l’impression de lire plusieurs fois les mêmes choses.

Forban de Johan HeliotLe problème est donc sur la deuxième partie, car le récit est finalement très premier degré et ne donne pas vraiment envie au lecteur adulte d’aller plus loin. Un peu trop premier degré, un peu trop simple et spontané, il manque un peu de profondeur pour captiver l’adulte que je suis. Du coup j’ai eu l’impression d’être face à une ribambelle de péripéties les unes plus incroyables que les autres, qui s’enchaînent sans aucun réalisme et sans vraiment de conséquences.

Du coup, je pense que le lecteur cible y trouvera un grand plaisir. Forban! de Johan Heliot est clairement écrit pour les enfants et jeunes adolescents, il serait injuste de le traiter comme un roman pour adulte. Amusant, sans doute proche des envies d’un enfant, il lui donnera tout le plaisir de découverte nécessaire pour le pousser dans le grand univers de la lecture. En plus d’un univers qui lui plaira, il y lira aussi de très belle notion de liberté et de respect envers les autres. Bref, un idéal.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • Nahe a écrit le 9 octobre 2013 à 16 h 50 min:

    Je retiens pour un cadeau alors !

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?