Fantômes: Histoires troubles de Joe Hill

Serafina dans Critiques, Livres le 15 février 2014, avec aucun commentaire
Critiques

Fantômes est un recueil de nouvelles de Joe Hill récemment publié au format poche par les éditions J’ai Lu. Je n’avais jamais lu cet auteur, mais pour avoir vu qu’il est à l’origine de la fin de 22/11/63 écrit par son père (l’illustre Stephen King) je me suis dit qu’il fallait lui donner une chance. D’autant plus que le recueil s’appelle Fantômes et que si il y a quelque chose que je redoute autant que j’adore, ce sont bien les histoires de fantômes. Du fait de son format , il n’y aura évidemment pas de synopsis.

Fantomes Histoires Troubles de Joe Hill

Eh bien, j’allais être déçue, car au final, c’est le sous-titre du recueil qui est représentatif : « Histoires troubles ». A part une histoire ou deux, il n’y aura pas de fantômes, mais des ambiances troubles, souvent glauques et mélancoliques. Une mélancolie d’automne, au ciel tout gris. J’aime assez ce genre d’ambiances à la base, mais j’ai eu l’impression de ne lire que cela, ce qui me dérange un peu avec un recueil de nouvelles car elles m’ont toutes semblées très/trop proches.

Cette similarité est accentuée par le fait que dans l’immense majorité des nouvelles, le héros n’est autre qu’un petit garçon. Une fois ça va, deux fois ça passe, mais au delà, ça m’a surtout saoulée. D’autant plus que les petits garçons en question sont interchangeables et n’ont pas réellement de personnalité. Toutes les nouvelles se passent dans notre monde, en Amérique, la plupart du temps dans des familles un peu miteuses, avec un coté white trash assez présent.

Fantomes Histoires Troubles de Joe HillAu niveau des nouvelles, on côtoie une fantôme, un autiste qui construit des forts qui défient le géométrie euclidienne, du serial killer mais rien de réellement palpitant, rien de réellement original, et pour des nouvelles la chute est souvent très moyenne. On lit l’histoire sans être réellement happé ou quoique ce soit. J’ai beaucoup peiné à lire ces 400 pages tant je m’ennuyais et j’avais l’impression de lire des resucées de la même recette. J’aurais réellement apprécié de la diversité dans les nouvelles. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de bonnes idées, comme ce garçon gonflable, ce chalet où on porte un masque ou encore cette histoire mettant en scène Van Hellsing (qui s’est marié à Mina et a eu deux enfants qui sont les héros de cette nouvelle). Mais voilà, j’ai l’impression de lire du pétard mouillé.

Bref, je ne dis pas que c’est totalement à jeter, mais je n’ai vraiment pas apprécié ma lecture. Fantômes de Joe Hill est un recueil qui comporte des nouvelles trop similaires et dans l’ensemble laborieuses, sans chute intéressante. Je ne dis pas que je ne lirais jamais un des romans de l’auteur, mais ça ne me convainc pas plus que cela pour le moment.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?