Pierre Bottero est un auteur français de Fantasy Jeunesse très populaire par chez nous, et qui nous a malheureusement quitté il y a quelques mois suite à un accident de moto. Son œuvre majeure est la saga Ewilan, dont Le Pacte des Marchombres est une sorte de cross-over, tantôt préquelle, tantôt séquelle. Ellana est le premier tome de cette trilogie, il est sorti initialement en 2006 et c’est à l’occasion de sa réédition en poche chez Le Livre de Poche que nous allons nous concentrer dessus. Synopsis ?

Ellana, Le Pacte des Marchombres Tome 1, de Pierre Bottero

Ellana est une orpheline recueillie par les Petits de la Forêt Maison, suite au massacre perpétué sur la caravane de ses parents, massacre dont elle fut la seule survivante. Mais à l’age de 13 ans cela ne lui suffit plus et elle souhaite rejoindre son monde, découvrir les humains ainsi que ses origines. C’est ainsi que de fil en aiguille elle va finir par rencontrer Jilano Alhuïn, un être mystérieux et captivant qui lui fait une proposition étonnante: lui offrir trois ans de sa vie pour qu’il l’initie à la voie des Marchombre.

Jeunesse, massacre de caravane, homme mystérieux qui propose au héros de prendre en met sa formation… Nombreux sont les éléments stéréotypés, vus et revus, que l’on retrouve dans ce premier tome du Pacte des Marchombres. Il faut le dire qu’à ces nombreux éléments vont très vite se rajouter d’autres: une héroïne indépendante et intrépide, une prophétie dont elle sera forcement l’objet, et du mary-sue en veux tu en voilà. J’avoue avoir eu beaucoup du mal à entamer ma lecture. Je n’étais pas forcement préparé à une lecture aussi typée Jeunesse après avoir lu l’excellent Izaïn, né du désert de Johan Heliot.

Elana est un personnage qui ne m’a pas vraiment plu, et dont l’attitude a vraiment eu du mal à passer à la lecture. Trop rebelle à mon goût, trop indépendante, le personne m’a semblé sonner faux. Mais c’est bien entendu avec mon œil d’adulte critique qu’Elana n’a pas pu prendre son envol, car il faut bien avouer que pour l’adolescent la jeune fille a tout ce qu’il faut pour plaire. Qui ne rêve pas d’être intrépide, d’arriver à réussir tout ce que l’on entreprend, et en plus, de montrer au monde que bien qu’on était un perdant jusque là, la roue tourne ? Il s’agit avant tout ici d’une perception personnelle, j’ai tendance à ne pas aimer ce genre de personnages alors que d’autres adorent cela.

Ellana, Le Pacte des Marchombres Tome 1, de Pierre Bottero

L’autre personnage fort du roman est bien entendu son mentor, Jilano Alhuïn, qui il faut le dire est le maître rêvé. Rassurant et agréable à lire, il est le personnage parfait, un vrai Aragorn. Et on ne va sûrement pas le lui reprocher. C’est bien entendu celui vers lequel les lecteurs masculins vont tendre et j’avoue que je l’ai beaucoup aimé. Oui on peut être critique et bon public, hein.

L’écriture de Pierre Bottero est très agréable à lire, il ne part pas dans les fioritures inutiles, bien qu’il se laisse ça et là tenter par la poésie en nous fournissant quelques vers Marchombres. La lecture est fluide, et vraiment très rapide, un des livres que j’ai lu le plus vite cette année, un très bon point pour un roman Jeunesse. Au cours du récit il est fréquent de retrouver des sortes de flash forward, une fois le concept compris ils ne sont pas déroutants, ce qui est un bon point. La plupart des chapitres faisant quelques pages tout au plus, cela permet au jeune lecteur d’avoir l’impression d’avancer, un autre très bon point.

Ellana, Le Pacte des Marchombres Tome 1, de Pierre BotteroMais s’il fallait reconnaître un sacré argument au livre, c’est bien son univers. Tout le côté Marchombre est très intéressant, et donne vraiment envie de découvrir. Cette sorte d’adaptation des Chevaliers Jedi à la Fantasy est bien foutue et on prendra plaisir à découvrir leur univers, le conseil, la façon de le devenir, etc. On souhaiterait presque pouvoir en faire partie.

Tout comme dans l’univers précédemment cité, les Marchombres sont opposés à leur antithèse, qui se nomment les Mercenaires du Chaos. Bon, il faut avouer que c’est un peu basique comme opposition bien/mal, mais le plus simple est parfois le plus efficace.

Au final, une lecture sur laquelle je reste partagé. L’univers de Pierre Bottero est, bien qu’un peu caricaturé et manichéen, très intéressant. Cependant, pour l’adulte que je suis il a vraiment été difficile de supporter son héroïne, tête à claques à souhait. Un livre à lire pour le plaisir, sans en attendre quelque chose, et idéal à offrir à un jeune lecteur qui n’a pas encore fait de très grands pas dans le monde de la littérature. Bien plus intéressant pour eux qu’un Chevaliers d’Emeraude.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
12 commentaires, donnez votre avis !
  • Lou a écrit le 24 avril 2010 à 18 h 51 min:

    Bah tiens, je l’ai justement acheté hier, pour ma sortie mensuelle à la librairie ! :o

    Pour le moment j’en suis a la motié à peu près, et pis bon comme je viens de me renfiler les deux trilogies Ewilan, je trouve qu’on est dans la meme veine, mais on sent une certaine évolution de l’écriture de Bottero je trouve, c’est toujours aussi prévisible au niveau du scénario mais par rapport à son style, sa façon de décrire, j’ai découvert une certaine maturité qu’il n’y avait pas chez Ewilan…

    Quel dommage qu’il n’ai pas eu le temps de publier plus de livres… :’(

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 24 avril 2010 à 19 h 10 min:

    @Lou: ça se lit vite hein ? ^^

    Après je trouve que le style/façon d’écrire est plutôt bon. J’avoue ne pas avoir lu ses autres séries donc je ne peux pas trop comparer, mais c’était assez agréable et frais. Pas prise de tête, idéal pour les enfants. Même si bon, je saias que si j’étais gosse, la poésie me saoulerait :p

    Et toi, Ellana, tu la supporte ? :p^

    RépondreRépondre
  • Lou a écrit le 24 avril 2010 à 21 h 13 min:

    Hum bah j’avoue qu’elle est un peu chiante a avoir toujours raison, mais ça me gène pas plus que ça, disons que je savais deja à quoi m’attendre avec Bottero ^^

    RépondreRépondre
  • Thalia a écrit le 26 avril 2010 à 23 h 09 min:

    Il me tarde de lire cette trilogie. J’avais déjà lu la Quête d’Ewilan et Ellana promettait beaucoup sur cette histoire de Marchombres. C’est ce qui m’intéresse le plus dans cette dernière trilogie.

    Tu vas lire la suite?

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 26 avril 2010 à 23 h 22 min:

    @Thalia: Ma foi y a des chances oui :) C’est assez rapide à lire, et pas vraiment déplaisant. J’ai envie de savoir si l’héroïne évolue ou si elle reste une tête à claques… donc y a de grandes chances que je me lance.

    RépondreRépondre
  • Lou a écrit le 27 avril 2010 à 15 h 57 min:

    Tête à claques je pourrais pas juger pour toi, mais des claques c’est sûr qu’elle s’en prend pas mal dans le second tome ! (oui je l’ai acheté hier soir, et je l’ai dévoré toute la journée)

    C’est toujours aussi prenant et prévisible (la couverture est bougrement moche par contre), en revanche je te conseille vraiment de lire la premiere trilogie avant de te lancer, parceque mine de rien il y a plus de réference aux tomes d’avant, et du coup, tu risquerais de ne pas le savourer à sa juste valeur… ^^

    RépondreRépondre
  • Aya a écrit le 27 avril 2010 à 17 h 14 min:

    hum pour avoir lu les deux premiers je te rassure Dabyo elle reste tête à claque. Le seul truc que j’ai trouvé sympa c’est d’apercevoir un personnage de la Sixlogie (je sais ça n’existe pas) d’Ewilan en clin d’oeil.

    C’est dommage car j’attendais beaucoup de cette série ayant beaucoup apprécié son personnage dans les Ewilan et du coup bah le perso contrairement au titre peine à prendre son envol… Snif. Je crois que j’aurais bien plus aimé un roman sur la manière dont Elundril Chariakin est devenu chevaucheuse de brume plutôt que ça… Tant pis pour moi!

    Mais ça reste agréable à lire malgré tout.

    RépondreRépondre
  • Faerine a écrit le 28 avril 2010 à 17 h 28 min:

    Vous avez tout dit, un bon livre, facile à lire, rapide à lire.
    Mais moi par contre Ellana je l’aime bien ^^
    Il est mort ( l’auteur ) et c’est dommage, j’aimais bien son univers coloré, mais restant dans le moule de l’HF standard.

    C’est un bon livre, comme tous ce qu’il a écrit ( le cycle de l’autre, j’ai pas lu, et me tente pas ).

    Cordialement,
    Faerine

    RépondreRépondre
  • Leetchee a écrit le 17 décembre 2010 à 22 h 10 min:

    Je suis assez d’accord avec votre description du livre. Je viens de finir les trois tomes et je me suis régalée. C’est vrai qu’Ellana est tête à claque au possible, effrontée et très indépendante, mais je trouve que ça peut être une « bonne chose » pour la jeunesse, qui peut apprendre qu’on peut avoir des rêves d’indépendance sans forcément se prendre un retour de flamme (parental, en général) en pleine truffe.

    C’est seulement en lisant « l’inédit » de Pierre Bottero en fin du premier tome que je me suis rendu compte que c’était un livre pour la jeunesse. Certes il est écrit de manière simple, les phrases ne sont pas alambiquées, mais le style est fluide et parfois un peu « piqué », comment dire… des phrases très courtes, très rapides, parfois des chapitres de quelques phrases seulement… J’ai beaucoup aimé cette manière d’écrire.

    Je ne lirai pas tout de suite la Quête d’Ewilan, préférant rester sur la magie et la grâce d’Ellana et sa relation avec Jilano (qui m’a, je n’irai pas réfléchir au pourquoi, beaucoup émue).

    Et surtout, d’autres livres m’attendent sur le coin « à lire » de ma bibliothèque ^^

    RépondreRépondre
  • sayanel a écrit le 21 janvier 2012 à 18 h 31 min:

    bien sur elle est trop cool tu en connais toi des gens qui savent voler comme elle

    RépondreRépondre
  • sayanel Lilano a écrit le 21 janvier 2012 à 18 h 36 min:

    j’adore Ellana et j’aimerais etre une marchombre comme elle et quand je m’ennius je m’éclatea faire de la poésie marchombre.

    RépondreRépondre
  • La*re a écrit le 17 juillet 2012 à 14 h 18 min:

    Perso, je trouve tes critiques sur Ellana fondées mais j’aime bien ce personnage.
    Le style de Bottero y est pour beaucoup.
    ça m’étonne que tu n’aies pas parler de Nillem que je trouve être un personnage bien plus exaspérant qu’Ellana mais bon.
    Je conseille quand même ce livre à tous ceux qui aiment les organisations mystérieuses….

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?