Dragon Rouge de Thomas Harris

dabYo dans Critiques, Livres le 13 août 2013, avec aucun commentaire
Critiques

Après avoir regardé l’excellente série Hannibal, j’avais très envie de découvrir les écrits qui sont à l’origine de cette adaptation, ou de celle du cinéma. Dragon Rouge de Thomas Harris en est le premier tome et c’est donc par lui que j’ai commencé, une fois le roman trouvé à quelques euros d’occasion et dans une édition plus que moche. Je n’avais jamais vu les adaptations au cinéma, et la série Hannibal s’en dit librement inspirée, mais je dois bien avouer que je n’avais pas pris tout le sens du librement. Synopsis.

Dragon Rouge de Thomas Harris

Bien qu’il ait quitté le service du FBI après avoir mis Hannibal Lecter derrière les barreaux, Jack Crawford n’a d’autre choix que de faire revenir Will Graham pour qu’il l’aide à mettre fin à la série de meurtres du Dragon Rouge. Ce serial killer particulièrement violent fait couler le sang à chaque pleine lune et il ne reste plus beaucoup de jours avant qu’une prochaine famille n’y passe…

On est donc bien loin du scénario de la série Hannibal, et c’est d’ailleurs assez déroutant lorsqu’on ne connait que ça. On imagine tout de suite l’actrice jouant le Dr Bloom, qui se révèle ici être un homme. D’une manière générale, la parité des sexes semble avoir été beaucoup plus travaillée dans la série qu’ici, bien que ce ne soit une impression qui s’avèrera fausse avec le prochain tome. Bref, c’était pour le coup franchement très déroutant, puisque les éléments semblaient correspondre de loin, mais que la timeline n’avait strictement rien à voir avec les deux, des personnages étant simplement inspirés ou des fusions de plusieurs d’entre eux.

On va suivre plusieurs points de vue, dans un premier temps ce sera surtout celui de Will Graham, notre profiler du FBI réquisitionné pour traquer le serial killer. Le personnage n’est pas particulièrement charismatique, bien qu’il soit moins soumis aux éléments externes que dans la série. Il a un côté assez trash cela dit, qui va bien au roman, qui s’avère parfois très morbide et assez dérangeant. A côté de lui, c’est le point de vue du tueur que nous allons parfois suivre, celui qui s’appelle Dragon Rouge et qui il faut bien l’avouer, est complètement dérangé.

Dragon Rouge de Thomas Harris

Les éditions se sont suivies, mais seule la dernière (plus haut) est potable

Et cet aspect là, Thomas Harris le manie à la perfection. Notre serial killer est vraiment flippant, complètement imprévisible et horriblement crédible. Certains passages m’ont bien fait hérisser les poils, je dois bien l’avouer, tout en ayant ce caractère complètement addictif qui vous empêche de décrocher du livre. On peut dire que le qualificatif de Thriller est loin d’être usurpé à ce niveau là, tant l’alternance des points de vue et la peur de la prochaine victime, dont la date de mort est connue, sont réussies. Pour le coup, le FBI a une vraie dead line pour élucider son affaire.

Dragon Rouge de Thomas HarrisDans Dragon Rouge, le personnage du docteur Lecter n’est pas le principal, mais il occupe une place qui reste importante. Prisonnier et déjà condamné, sa personnalité dérangée reste effrayante et géniale. Il ne fait rien, si ce n’est être derrière des barreaux et échanger des courriers, mais sa prestance est complètement géniale.

Au final, je ne regrette pas le moins du monde de m’être lancée dans Hannibal Lecter de Thomas Harris. Son premier tome Dragon Rouge est vraiment excellent se lit d’une traite. On ne le lâcherait pour rien au monde, Will Graham n’est certes pas le héros du siècle, mais il est loin d’être ennuyant et nos deux autres serial killers sont là pour faire remonter la sauce. Il est d’autant plus plaisant de savoir que lire le livre ou regarder la série Hannibal ne vous gâchera pas l’autre. Alors ne boudons pas notre plaisir.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?