Disparition à Dallas de Charlaine Harris

Serafina dans Critiques, Livres le 11 septembre 2009, avec aucun commentaire
Critiques

Disparition à Dallas est le deuxième tome de la série La communauté du Sud écrite par Charlaine Harris. C’est aussi la base de la saison 2 de la série qui en est tirée, True Blood. Nous retrouvons donc notre serveuse télépathe Sookie. Sauf que cette dernière a été très remarquée des vampires et est envoyée à Dallas pour remplir une mission très spéciale pour leur compte. Bon, on peut aussi ajouter que son pote cuistot s’est fait butter et abandonner sur le parking du bar Chez Merlotte. Nous voici repartis pour un tour.

Disparition à Dallas, la Communauté du Sud 2, de Charlaine Harris

Ce tome est un peu plus gros que le précédent et heureusement.  En effet, sous prétexte du boulot de Sookie à Dalllas on en apprend bien plus sur le monde des vampires. Déjà au niveau logistique. Nos vampires se sont révélés au reste du monde, et par là même il y a tout un business autour. Imaginez, il faut bien des hôtel spéciaux, ou même des moyens de transport pour cercueils ! En soit ces points, en plus d’être drôles sont vraiment bien trouvés. On découvre avec grand plaisir l’hôtel Repos Eternel par exemple.

Bon, en plus d’avoir des hôtels, les vampirous sont aussi très organisés. On avait déjà vu Eric, dans Quand le Danger Rôde, mais là on découvre le chef de Dallas, Stan, qui a des manières bien différentes de notre viking blond (dois-je vous avouer maintenant que je suis une Eric-fan ou on attend la fin de cet article ?). Le boulot de Sookie nous révèle bien des choses et aussi les mouvements anti-vampires. Imaginez le KKK mais contre les vampires ? Encore un point qui permet de donner consistance au monde et de rendre le coming out des vampires « crédible ».

Disparition à Dallas, la Communauté du Sud 2, de Charlaine HarrisA vrai dire, toute la partie « boulot » du roman est bonne, intéressante et nous permet réellement de commencer à cerner l’univers. Ce dernier avait à peine été esquissé dans le premier tome. Harris pose là les bases d’un monde qui pourrait se révéler très intéressant dans le futur. Bien sûr, on est loin de l’innovation et des problèmes juridiques d’Anita Blake, on se situe plus dans la vie courante. Ceci dit, il me tarde d’en apprendre plus sur les mœurs vampiriques de la Communauté du Sud (et merde, je viens de me faire spoiler par Wikipédia !). Nul doute que Sookie est loin d’avoir tout vu.

Les passages par contre qui concernent Bon temps et notamment l’enquête sur le meurtre du cuisinier sont assez légers et plutôt mal traités. On a affaire à une sorte d’enquête, mais qui fonctionne par intuition et non par indices, on a un peu l’impression d’être baladés. On dirait que Harris veut faire une enquête policière mais qu’elle ne sais pas trop comment s’y prendre. Pour reprendre un des adjectifs que j’avais associé au premier tome : c’est léger. L’enquête, qui est quand même sur un sujet très grave (meurtre, rien que ça) est traitée en dépit du bon sens. C’est assez ennuyeux. Je suppose qu’il ne faut pas faire gaffe à ça quand on lit de la Bit-Lit mais quand même.

Disparition à Dallas, la Communauté du Sud 2, de Charlaine HarrisEn plus de cela, on a droit à du Je t’aime, moi non plus, qui ont tendance à m’ennuyer mortellement. On notera aussi bien plus de scènes de cul que dans le premier tome. Heureusement pour le moment, ce n’est pas trop déviant ni trop explicite, par contre, je redoute un peu pour les prochains tomes. Les personnages secondaires sont toujours aussi peu nombreux, le seul à commencer à prendre un peu de relief est Eric.Ce dernier est à l’origine de passages absolument hilarants, son déguisement en lycra rose pour la scène final doit valoir le détour. Tara fait aussi une petite apparition. Eh oui, si vous suiviez la série vous serez probablement étonnés que dans les bouquins elle n’apparait apparemment pas avant le tome 3. Par contre, un triangle amoureux s’augure. C’est un peu dommage. C’est ça dans tous les bouquins de Bit-Lit, c’est un peu lourd à force…

Bon, on remarquera quand même un gros côté AnitaSokie qui gagne de plus en plus de pouvoirs au fil des tomes et qui devient de plus en plus impliquée avec les boss à crocs. Même la relation entre Eric et Sookie n’est pas sans rappeler celle entre Jean-Claude et Anita dans les premiers tomes. C’est un peu dommage ce manque d’orginalité.

A voir avec le prochain tome, donc.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?