Le Cycle de Majipoor est série fleuve de Robert Silverberg qui compte plusieurs trilogies et quelques romans qui viennent étoffer son univers. Dernières nouvelles de Majipoor fait partie de cette dernière catégorie de livres qui permettent à l’auteur de faire découvrir certains aspects de son gigantesque monde. C’est aussi une bonne occasion pour un lecteur novice de mettre un premier pied sur cette planète qu’est Majipoor et son histoire de plusieurs millénaires. Tout juste sorti en poche chez Le Livre de Poche, il s’agit d’un recueil de sept nouvelles, il n’y aura donc pas de synopsis.

Dernières nouvelles de Majipoor de Robert Silverberg

Sur ces sept nouvelles, quatre avaient déjà été publiées en France à diverses occasions, généralement dans des mensuels de type Bifrost ou encore Fiction. Les trois autres sont des inédites traduites pour l’occasion lors de la publication en grand format aux éditions Actu SF. L’année d’écriture avait beau énormément varier, je n’y ai pas vu de réel changement à ce niveau. Il faut dire que Dernières nouvelles de Majipoor forme une sorte d’ensemble de texte à la fois très varié mais aussi très constant dans la découverte qu’il permet de Majipoor.

Car en dehors de deux nouvelles assez centrées sur des personnages et sur la magie, à chaque fois il s’agit d’un scénario qui permet d’apprivoiser un pan de l’histoire du continent. Je ne connais pas le Cycle de Majipoor mais je pense qu’il s’agit de nouvelles qui sont là pour faire du fan service et flatter le lecteur en lui livrant des anecdotes sur des grands héros. Là dessus, on peut dire que c’est fait d’une manière très habile et qu’à aucun moment je n’ai eu l’impression d’être laissé au bord du chemin. C’est pour le coup aussi bien réussi que par exemple l’Epée Lige de George R.R. Martin et j’ai vraiment pris mon pied à découvrir cet univers.

Dernières nouvelles de Majipoor de Robert Silverberg

La nouvelle qui m’a sans doute le plus plu est Le Livre des changements qui va nous raconter comment un poète a réussi à écrire un poème… Au début, je dois avouer que je n’aurai jamais cru possible de tenir en haleine son lecteur sur plus de cinquante pages avec un tel sujet, mais il faut bien avouer que Robert Silverberg réussit ici un tour de force. C’est très prenant quasiment dès le début et on a vraiment envie de finir la nouvelle. Le plus fort étant qu’il arrive du coup à étoffer son univers avec génie.

Dernières nouvelles de Majipoor de Robert SilverbergAprès celle-ci, j’ai aussi beaucoup aimé La Tombe du Pontife Dvorn qui nous fait suivre cette fois les aventures de deux archéologues. Là encore, vous vous en doutez, c’est une manière habile de nous faire découvrir l’univers. Pour les fans, il s’agit sans doute de l’histoire qui va derrière un monument qui doit être cité dans une des sagas du cycle, pour les autres, juste une nouvelle prenante autour de l’archéologie.

Vous l’aurez donc compris, Dernières nouvelles de Majipoor de Robert Silverberg m’a plus que convaincu. Les nouvelles sont variées et bien écrites, souvent très prenantes. Bien qu’il s’agisse d’un recueil de nouvelles centrées autour de l’univers du Cycle de Majipoor, elles sont suffisamment bien écrites pour suscité l’intérêt du lecteur novice qui n’y aurait jamais mis les pieds. C’était mon cas et j’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?