J’avais lu Rage de Dents, le premier tome de la série Maeve Regan de Marika Gallman il y a un an. A l’époque, c’était paru dans l’écurie du Petit Caveau, maison que nous aimons beaucoup ici. Et puis depuis, la série a été reprise par Milady, avec une réédition du tome 1 au printemps et la parution de la suite il y a quelques semaines. Nous sommes ici plutôt contents de voir des auteurs francophones publiés par de « grosses » maisons, et obtenant ainsi la reconnaissance qu’ils méritent. Je passe rapidement sur la couverture qui représente à peu près tout ce qui m’insupporte dans la Bit-Lit et que je n’aime pas du tout, réalisée par Fleurine Rétoré. Synopsis ? Garanti sans spoil bien évidement.

Dent pour Dent, Maeve Regan Tome 2, de Marika Gallman

Après le tome 1, Maeve n’aspire qu’à retrouver une vie normale, mais il semblerait qu’elle ait des comptes à régler, et qu’elle ne sera pas tranquille avant d’avoir botté quelques culs. Accessoirement, elle ne maitrise pas super bien les nouveautés de sa vie. Elle va devoir faire équipe avec des vampires aux mêmes buts qu’elle mais cela ne sera pas sans mal.

Marika Gallman

Marika Gallman

Là où le premier tome posait les bases, et où il fallait attendre 150 pages pour rentrer dans le vif du sujet, dans ce second tome, on démarre illico sur les chapeaux de roues. Vous avez intérêt à bien avoir ce premier tome en tête car contrairement à d’autres séries du genre (Anita, Mercy, etc) il n’y a pas de rappel et on n’essaie pas vraiment de vous intégrer en cours de route. Après tout pourquoi pas, mais moi c’était pas super frais dans ma tête alors j’ai un peu peiné.

Ce n’est pas un mal ceci dit, car comme pour le premier, on ne s’ennuie pas vraiment. Bon, ok, il y a une scène de combat que j’ai trouvé trop longue car s’étalant sur trop de pages, mais à part ça, c’est rythmé et on ne se perd pas en auto-introspection. Maeve reste un personnage attachant, je l’ai trouvé plus « naturelle » que précédemment. Elle reste très vulgaire et rentre dedans, mais elle est crédible.

On échappe pour le moment à trop de romance, il y a peu de scènes amoureuses, et si évidemment Maeve craque pour quelqu’un ce n’est pas ce qui occupe principalement ses pensées, et tant mieux !

Tout comme le premier, je déplore cruellement l’absence totale de repères spatio-temporels. On ne sait pas où ça se passe, ni à quelle époque, ni rien en fait. C’est dérangeant je trouve et cela empêche de réellement rentrer dans l’univers, surtout que la Bit-Lit se veut un genre ou on peut tout de suite se retrouver (Anita à St Louis, Buffy en Californie, Mercy aux tri-cities…). Là, difficile de s’immerger et de se faire une idée de l’univers dans lequel Maeve évolue.

Dent pour Dent, Maeve Regan Tome 2, de Marika GallmanOn découvre pas mal de nouveaux vampires et on commence à avoir plus d’informations sur leur création. La version du mythe vue par Marika Gallman est plutôt intéressante et a le mérite de sortir un peu des sentiers battus. Les personnages secondaires commencent à se développer, même si bon nombre restent assez plats (le grand père et Elliot, par exemple). Peut être là le rythme est-il un peu un frein à un développement un peu plus profond des personnages secondaires.

Ceci dit, la fin de ce Dent pour dent est prometteuse, et je continuerais à lire avec plaisir les aventures de cette héroïne plutôt pas mal et rentre dedans. Avec ce deuxième tome pour sa série Maeve Regan, l’auteur francophone échappe aux écueils de la Bit-Lit, grâce à un bon dosage de l’action et du rythme.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?