Demain les Chiens de Clifford D. Simak

dabYo dans Critiques, Livres le 6 novembre 2013, avec aucun commentaire
Critiques

Il y a de nombreux titres de Science-Fiction cultes et parmi ceux là on retrouve un certain Demain les Chiens de Clifford D. Simak. Cet écrivain américain qui était aussi journaliste a signé de nombreux romains mais c’est bien avec ce recueil de nouvelles qu’il a marqué notre univers. Mais je ne connaissais aucune autre de ses œuvres, j’ai donc profité de la réédition du recueil par J’ai Lu pour découvrir ses écrits. Publié collection Nouveaux Millénaires, il s’agit en fait d’une nouvelle traduction assurée par Pierre-Paul Durastanti. Synopsis ?

Demain les Chiens de Clifford D Simak

Les multiples révolutions technologiques ont permis à l’homme de s’affranchir de son organisation sociale de plusieurs milliers d’années. Jadis, pour des raisons de sécurité face aux prédateurs, de praticité et de survie, les hommes s’entassaient les uns dans les autres dans une structure communément appelée Ville. Mais avec les avions nucléaires pour particulier, la création de nourriture à la chaine et des robots de plus en plus performants, ils ont enfin pu regagner la rase campagne… Et ça change tout.

Faire un synopsis pour un recueil de nouvelles, c’est peut être un peu exagéré. Mais les différentes nouvelles de Demain les Chiens ont toute un même point de départ qui nous est d’ailleurs souvent rappelé, celui du progrès technologique. On retrouve en effet ici une Science-Fiction assez caractéristique de l’époque qui est loin du post-apo et du cyber-punk, mais plutôt centré sur l’éloignement des gens et la transformation des rapports humains en rapports uniquement distants, par machine interposées. Une thématique que j’avais pu découvrir notamment avec quelques écrits d’Asimov, et je dois avouer, à tord ou à raison, que les nouvelles de Clifford D. Simak m’ont beaucoup faites penser à celles de l’auteur de Fondation.

Demain les Chiens de Clifford D Simak

L’une des nombreuses anciennes éditions… qui pique !

Demain Les Chiens va nous faire suivre à travers ses nouvelles une même famille du début jusqu’à la fin, un manoir et son robot qui va devenir le seul témoin de l’évolution de l’humanité sur plusieurs millénaires. Là dessus, l’aspect temporel est vraiment réussi et bien retranscrit. De nombreuses années, voire des siècles, passent entre les différents textes et des époques charnières sont entrain de se produire à chaque fois pour le monde des humains. On est spectateur et nos personnages principaux, bien qu’acteurs, nous donnent tout de même l’impression de n’être qu’un grain de sable d’un énorme rouage.

Les nouvelles ne se suivent pas simplement les unes après les autres mais sont liées à l’aide une mythologie bien trouvée. En plus de l’histoire de cette famille, nous découvrons un autre univers, celui des Chiens. Chaque nouvelle est en fait considérée par la société actuellement prédominante sur Terre comme un conte, une légende. Et cette société, c’est celle des Chiens, d’où le titre. Du coup, chaque nouvelle est précédée d’un état de l’art des chercheurs et savants chiens qui vont en interpréter les éléments et la symbolique que l’on peut y trouver, comme si c’était des chapitres de la Bible. Des Chiens qui trouvent pour certain relativement saugrenu qu’un être nommé Homme ait un jour pu exister.

Demain les Chiens de Clifford D SimakAlors est ce que cela m’a convaincu du coup ? Je dois avouer que mon avis final est mitigé. Le recueil se lit vraiment bien, et l’œuvre devait sans doute être très moderne à l’époque. Mais les époques ont changé et là où les écrits d’Isaac Asimov m’ont donné l’impression de ne pas avoir pris une ride, ce recueil m’a laissé un peu plus perplexe. J’avais passé un bon moment, mais je n’arrivais pas à m’ôter l’impression d’un C3P0 perdu et suranné.

Au final, je ne regrette pas une seconde d’avoir feuilleter les pages de Demain Les Chiens de Clifford D. Simak. Il y a des classiques qu’il faut avoir lu et je pense que celui-ci en fait partie. Étendard d’une certaine façon de faire la Science-Fiction, la lecture amènera sans doute un brin de nostalgie pour ce futur de l’humanité finalement bien optimiste pour aujourd’hui.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?