Death Note de Tsugumi Ōba et Takeshi Obata

dabYo dans Critiques, Livres, Manga le 17 octobre 2015, avec aucun commentaire
Critiques

Il y a plus de 10 ans une nouvelle publication japonaise faisait sensation chez les fans de mangas lisant des scantrads: Death Note. Ce manga écrit par Tsugumi Ōba et dessiné par Takeshi Obata ne tardera pas à être traduit et publié en France par les éditions Kana où il aura ici aussi un joli succès. D’une longueur relativement modeste pour une série de mangas avec ses 12 tomes, le succès sera de courte durée et moins marquant sur la durée que celui d’un Naruto qui a touché plusieurs générations avec sa longévité. Death Note fait donc désormais partie de ces nombreuses séries de manga cultes. Synopsis.

Death Note Tome 1

Light Yagami est un étudiant japonais fils d’enquêteur de police, tout ce qu’il y a de plus normal, jusqu’au jour où il entre en possession d’un livre noir bien étrange: le Death Note. D’après ce qu’il y est écrit, si l’on y inscrit le nom d’une personne alors celle-ci mourra de crise cardiaque 40 secondes plus tard. Ce pouvoir de tuer sans trace est effrayant, mais Light Yagami sait qu’avec les grands pouvoirs incombe de grandes responsabilités, et la sienne est de créer un monde sans criminel. Après quelques essais pour découvrir les limites du livre, il se lance dans une mission très discutable: celle de châtier tous les criminels en les tuant dès qu’ils sont condamnés par la justice.

L’impact de Death Note a été tel à son époque que j’ai bien du mal à imaginer pouvoir apprendre quoi que ce soit sur son histoire aujourd’hui. Pourtant, si à l’époque j’avais complètement adoré son histoire, force est de constater que je ne l’avais jamais finie. Et pour cause, c’est une série qui se scinde vraiment en deux parties bien distinctes. Mais avant de se pencher sur ce point, parlons d’abord de ses points forts. Ce manga a pour thème la peine de mort en quelque sorte, et l’affrontement permanent dans une société entre ce qui est moralement juste et qu’on pourrait appeler égalité pour tous, et le dicton la fin justifie les moyens.

Death Note Manga L and Light

Avec un synopsis pareil, on se doute bien qu’il ne va pas s’agir d’un manga d’action, difficile d’en faire quand le héros tue en écrivant sur un carnet. Non, Death Note va s’articuler comme une chasse à l’homme où l’on suit les deux personnages principaux: le chassé d’abord, puis le chasseur par la suite. Une sorte de duel où l’on va suivre les réflexions des deux personnages que sont Light et L, l’enquêteur génial qui essaye de démasquer qui est cette personne qui tue tous les criminels en leur faisant subir une crise cardiaque. Avec son Death Note et sa vision du monde où les criminels doivent mourrir, Light incarne la fin justifiant les moyens, tandis que ses pourchasseurs pour qui la peine de mort ne peut être seulement jugée par une personne dans son coin, incarnent la moralité de la société.

Cette opposition sur l’éthique et les raisons est à de très nombreux moments évoqués puisque tout le monde doute: qui est du bon côté ? Depuis que les criminels sont tués par Kira (le pseudonyme public de Light) il est évident que la criminalité a baissé. Alors faut il le pourchasser ou le laisser faire en tout impunité ? Les avis vont s’opposer et bien que cela reste relativement superficiel, on peut dire que c’est tout de même bien traiter et réalise.

Death Note Light And Misa

En dehors de ce aspects théoriques, la chasse de Kira se concentre surtout entre l’opposition de Light et L qui sont deux génies s’affrontant à coup de stratégie. Ça se matérialise par de très longs monologues où les personnages expliquent leurs pensées et pourquoi ils ont agit de telle manière. Souvent, dans un premier temps ils nous fournissent qu’une partie des détails avant l’action pour mieux nous prendre à revers lors du débrieffing. C’est assez brainfuck et prévisible comme méthode mais ça marche vraiment très bien et donne un rythme vraiment soutenu contre toute attente.

Côté dessins on retrouve Takeshi Obata et son superbe trait. C’est vraiment magnifique de lire Death Note et de pouvoir apprécier tant de détails et de si beaux traits sur les personnages, les décors, etc. Bien que la série soit centrée sur des dialogues très importants, l’aspect graphique n’est vraiment pas mis de côté comme on aurait pu le redouter. Les personnages ont des charadesigns très marquants, avec L le jeune enquêteur charismatique qui influencera de nombreux personnages par la suite, devant une sorte de cliché. La force du trait permet aussi de très bien mettre en évidence les émotions que vivent les personnages, notamment les moments de jouissance des personnages lorsque leurs plans longuement préparés finissent par se réaliser. A vous en donner la chaire de poule.

Death Note Manga Light L

Sauf que le grand drame de Death Note c’est sans doute que sa première histoire s’achève au tome 7 avec le climax de l’affrontement entre Light et L. On pourra sans doute se demander si les auteurs souhaitaient réellement continuer de cette manière. Certes la fin a elle aussi une longue préparation qui est digne des débuts de la série, mais on va vivre un énorme désert de plusieurs tomes au niveau de l’intérêt, celui là même qui m’avait fait abandonner la série à l’époque de sa première publication. Après des tomes où tout semble être millimétré et bien dosé, on tombe face à des évènements de moins en moins crédibles et partant complètement dans la surenchère d’action. Plus rien n’est réfléchi, plus rien ne procure cet effet wah et c’est vraiment dommage.

Death Note Tome 1Avec ses 7 premiers tomes, Death Note de Tsugumi Ōba et Takeshi Obata fait partie de ces séries de manga qu’il faut absolument avoir lue. C’est tout bonnement génial autant dans les thématiques que dans sa réalisation faite de mains de maitres.

Mais après une si grande qualité, on est obligé d’être déçu par ces quelques 2/3 tomes sans grande saveur qu’on lit plus pour finir une série qu’autre chose. Heureusement, le final bien qu’en deçà du climax de milieu de série est au rendez-vous et ne laisse pas sur une pseudo fin.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?