Fuck Yeah Inked BeautiesA l'heure où la lecture numérique envahit lentement mais surement les foyers de lecteurs français, chez if is Dead nous restons irrémédiablement attachés au Livre. Cet objet matérialisant l’œuvre littéraire dans notre monde, qui rappellera ces longs moments passés à en lire les lignes, la frustration de l'avoir déjà fini, l'envie de le relire, la volonté d'en exprimer son amour en le faisant trôner au milieu d'une étagère. Fuck Yeah Inked Beauties est une série d'articles dont la vocation est de rendre hommage aux collections, aux beaux livres, trouvés ça et là sur la planète et qui a tout pour rejoindre les étagères d'un collectionneur de beaux Livres.

Das Lied von Eis und Feuer n’est pas une injure allemande, mais bien la traduction littérale d’une série que nous adorons ici, Le Trône de Fer, et plus précisément sa version originale: A Song of Ice and Fire. Si l’article indéfini « a » a laissé sa place à un défini « das », c’est bien de la géniale saga de George R.R. Martin que nous parlons. Éditée par Blanvalet Verlag outre Rhin, c’est surtout dans une découpe un peu plus légère que la version française: deux tomes traduits pour un tome en version originale. Mais ce qui va surtout nous intéresser, ce sont les couvertures, bien évidemment. Accrochez-vous.

Hort Mich Brullen Das Lied von Eis und Feuer

Car pendant que J’ai Lu réédite la saga suite à la sortie de Game of Thrones en utilisant d’immondes images du film, l’éditeur allemand fait le même travail, mais cette fois axé plutôt sur la cohérence de ses couvertures. Car il est bien évidemment connu que les couvertures à base d’images de film vieillissent très mal dans le temps. Quand il s’agit de dessin, inversement, c’est la cohérence avec la série qui remet le tout en jeu.

Das Lied von Eis und Feuer 1 Die Herren von WinterfellAlors quoi de mieux, pour satisfaire ces deux problématiques et pour combler un fan du Trône de Fer, que d’accompagner chaque tome des armes d’une des maisons des terres de Westeros ?

Les dix tomes que compte actuellement la série outre Rhin sont donc tous ornés du blason d’une grande maison, un blason dessiné par un sombre inconnu dont je n’ai pas réussi à retrouver le nom, mais avec une cohérence et un style qui ferait frémir d’envie tout collectionneur méticuleux. Et malheureusement pour moi, j’en fais clairement parti.

Classé en livre de poche, les romans allemands ont une taille de 21,4×13,6×5,4, ce qui chez nous est plus proche du semi-poche qu’autre chose. Par contre, côté prix, c’est malheureusement assez peu intéressant: il faut compter 15€ le tome, une somme deux fois plus importante que la version française en intégrale. Mais bon, quand on aime, on ne compte pas…

Le tout est évidemment commandable sur le démon Amazon d’Allemagne, et vous pouvez admirer la collection complète sur le site de l’éditeur, ici. A noter que des livres audio reprennent le même schéma et sont tout aussi beaux.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?