Après avoir lu le recueil de nouvelles de Mélanie Fazi, j’ai décidé d’entamer un autre recueil: Crimes au Clair de Lune. Cette fois ci, il s’agit de 20 auteurs et 20 histoires, bien que pour des raisons marketing, ce livre est exclusivement marketé sur le nom de l’auteur de True Blood, Charlaine Harris. Pas de synopsis donc, sachez seulement que le point commun de toutes ces nouvelles, c’est le crime et le surnaturel.

Crimes au Clair de Lune, recueil dirigé par Charlaine Harris

Comme toujours, on peut admirer les éditions Michel Lafon qui ont fait de ce livre un objet de toute beauté, avec une matière incroyablement douce. Nous avons donc 20 nouvelles, faisant chacune entre 10 et 20 pages. A noter que toutes sont inédites et ont été écrites expressément pour ce recueil. Bien que certaines se déroulent dans des univers déjà exploités, celle de Charlaine Harris dans l’univers de la Communauté du Sud par exemple, on n’est à aucun moment dépaysé ou laissé pour compte.

Et on retrouve là généralement tout le contraire de ce que j’avais lu avec Fazi : de vraies histoires. Ce sont de vraies nouvelles, avec une problématique et sa résolution. Certains y arrivent plus facilement que d’autres, mais j’ai trouvé l’ensemble des nouvelles très bon. Si évidemment certaines m’ont plus plu, c’est plus par goût personnel que parce qu’elles étaient meilleures. La  qualité est égale, tout comme le style. Effectivement, c’est apparemment Florence Mantran qui a traduit toutes les nouvelles, de ce fait, on assiste à une uniformisation du style. Je pense que cela doit être très diffèrent dans la version originale, car du coup, outre l’histoire, il est difficile de différencier les auteurs.

Contrairement à ce que laisse penser la couverture, le vampire n’est pas le seul représenté, on a droit aux animaux-garous, aux fantômes, aux sorciers, etc. C’est assez vague, et représente à mon avis bien tout ce que l’on peut trouver dans l’univers fascinant de la Bit-Lit. On sent que certains auteurs sont plus « policiers » et d’autres plus « fantastiques », mais dans l’ensemble , ils s’en sortent tous bien.

Crimes au Clair de Lune, recueil dirigé par Charlaine Harris

La couverture initiale de la V.F., qui fait clairement penser que ce recueil fait parti de la série La Communauté du Sud

Le recueil recèle certaines perles, comme ce fantôme d’un trader, ses e-mails de l’au-delà, des loups-garou dans les années de guerre, cette grand-mère qui voit les morts trois jours avant leur décès … Y comprit la nouvelle de Charlaine Harris. J’ai beaucoup critiqué sa série la Communauté du Sud pour être trop axé sur la romance, or elle prouve là qu’elle est tout à fait capable d’écrire des nouvelles d’action, bien plus recherchée que les aventures de notre serveuse blonde.

Autre point intéressant, les nouvelles se déroulent toutes ou presque dans notre siècle (enfin le XXème ou le XIXème), les époques sont assez variées, et plusieurs sont très ancrée dans notre génération, Facebook et autres sont monnaie courante. Un vrai plus pour l’immersion.

Crimes au Clair de Lune, recueil dirigé par Charlaine HarrisAvec ces petites nouvelles le texte se lit très rapidement. Bien qu’il n’y ai rien de réellement choquant, ne vous fiez pas à certains magasins qui le placent rayon jeunesse, il y a bien assez de maturité pour être destiné à un adulte. Et d’ailleurs au vu de certains thèmes, je pense qu’il n’a rien à faire en jeunesse.  Le roman permet de découvrir de nouveaux auteurs, je n’en connaissais aucun hormis Charlaine Harris évidemment. Je regrette simplement que la bio de chaque auteur soit située à la fin du bouquin et non avant chaque nouvelle !

Au final, Crimes au Clair de Lune est un recueil sans mauvaise surprise, d’une qualité égale, mené d’une main de maitre et plein de bonnes nouvelles. A acheter sans hésiter.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?