Créance de Sang de Michael Connelly

dabYo dans Critiques, Livres le 7 décembre 2008, avec 4 commentaires
Critiques

Suite à ma découverte du genre Policier dernièrement avec Echo Park de Michael Connelly, je me suis dit qu’il fallait que je retente l’expérience pour voir si oui, ou non, j’aimais le genre. Quoi de mieux que de continuer avec un autre titre de l’auteur ? Tenter un autre auteur ? Oui, je suis d’accord, mais comme c’est un autre de ses livres, Créance de Sang, qui m’est passé sous la main, c’est lui qui y passe. Synopsis !

Créance de Sang de Connelly Michael

McCaleb est un ex-agent du FBI, spécialisé dans les enquêtes sur les tueurs en série, notamment dans la région de Los Angeles. Oui, comme Harry Bosch, cela doit être le lieu de résidence de Connelly, ou une connerie du genre. Enfin bref, toujours est il que ce dernier était atteint d’une maladie atteignant le coeur. Je parle de McCaleb, pas de Connelly, soyons clair. Heureusement, alors qu’il ne lui restait plus que quelques mois à vivre, un coeur « compatible » a pu lui être greffé. Nous le retrouvons en fait quelques semaines seulement après cette opération. Forcément, vu que cette dernière était très lourde, il n’en est pas remis et c’est depuis son bateau, et sans pouvoir conduire ni le faire officiellement, qu’il va devoir enquêter.

Nous tombons donc sur un autre type d’enquêteur cette fois, un qui préfère travailler depuis son bureau plutôt que de se la jouer Jack Bauer comme Bosch dans Echo Park. Tout du moins sur le papier. Honnêtement, je n’ai pas pu voir tant de différences entre ses deux personnages, et j’avoue trouver de nombreuses parallèles entre les deux histoires. Si George R.R. Martin dans le Trône de Fer semble arriver à donner des personnalités propres à chacun de ses personnages, et avec succès, il semblerait que ce ne soit pas le cas de Connelly. Mais soit, ça m’a l’air d’être un problème itinérant au genre. En effet, je n’ai pas l’impression que les méchants soient très originaux non plus. Toujours est il qu’au final, McCaleb se la joue tout de même et ne va plus du tout faire attention à sa convalescence. Dommage car le principe était tout de même sympa.

Créance de Sang adapté par Clint Eastwood

Encore un graphiste de couverture de livre qui n'était pas clean pour le travail...

Autant le dire, si j’ai mis trois semaines à lire le titre, ce n’est pas à cause d’un manque de talent mais plutôt dû au format du livre, qui n’était pas en poche. J’avouerai même que l’histoire m’a bien plus plu que celle d’Echo Park. L’enquête avance page par page et bien que j’ai pu voir quelques éléments avant notre héros, j’étais loin d’imaginer le final de ce livre. Un bon point, pour un plutôt bon policier. On passe dans différentes phases de l’enquête et on y croit dur comme fer à chaque fois. Pas très étonnant que Clint Eastwood l’ait par la suite adapté au cinéma.

Ceci dit, bien que la fin m’ait assez surpris, je reste perplexe. Est ce que j’aime le genre, ou est ce que je l’apprécie tout simplement parce qu’il me change de la Fantasy ? Je ne pense pas encore pouvoir y répondre, et lire quelques titres d’autres pointures va être nécessaire. Toujours est il que  c’est un livre que je conseille chaudement pour découvrir le genre, et moi, je m’en vais d’ores et déjà chercher d’autres bons Policiers.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
4 Comments, donnez votre avis !
  • Ramya a écrit le 7 décembre 2008 à 18 h 18 min:

    J’ai lu 3-4 livres de Michael Connely dont celui-ci. Ce qui me gêne chez cet auteur c’est son absence de style, la transparence de ses personnages et surtout la sensation de toujours lire le même genre de trame scénaristique et le fait que l’auteur gonfle constamment le nombre de pages de ses bouquins comme si l’éditeur lui demandait de faire  » au poids ».
    Bref, je suis pas très fan de cet auteur ni de ce livre d’ailleurs, aussitôt lu, aussitôt oublié.

    Dans le genre, je te conseillerai plutôt de lire George Chesbro qui fait des polars quand même assez violents, avec une constance à faire des bouquins « binaires » (c’est à dire une première moitié du livre pas terrible et une seconde géniale) mais avec de l’humour et des personnages vraiment réussis.
    Ou bien alors, les livres de Denis Lehanne qui sont souvent excellents (les livres comportant le personnage récurrent de l’inspecteur Patrick Kenzie), parfois géniaux (« Shutter Island » qui est l’un des meilleurs livres que j’ai jamais lu). Toutefois, c’est aussi un auteur faisant des polars violents, on aime ou pas cet aspect-là.

    Houlà, j’ai écris un pavé O_O enfin bref tu sais tout.

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 7 décembre 2008 à 18 h 30 min:

    Ramya > Yep, bah vu que je connais pas du tout le genre, au début j’aimais bien, mais après deux livres je trouve déjà que c’est quand même assez limité chez cet auteur. En tout cas c’est ce que j’ai voulu dire à la fin de la critique x)

    Je vais tester d’autres auteurs donc, ceux que tu m’as conseillé alors :) Je pensais lire un Coben qu’on m’a prêté, t’as un avis dessus ? :o

    RépondreRépondre
  • Ramya a écrit le 7 décembre 2008 à 18 h 40 min:

    dabYo > Je connais cet auteur juste de nom mais ça ne va pas plus loin. Donc désolé je peux pas t’aider.
    Le genre policier n’est pas trop mon truc mais une fois de temps en temps, pourquoi pas :)

    RépondreRépondre
  • Céline C. a écrit le 12 décembre 2008 à 20 h 36 min:

    bouh, ça fait quelques temps que je suis pas passée sérieusement par la moi…

    Connelly est un auteur qu’on m’a conseillé dans ce genre, vu que ça faisait un bail que j’avais pas lu de policier et que dans le fond j’aime bien.
    J’ai bien aimé la trilogie de Joshua Brolin par Maxime Chattam (3 enquêtes différentes avec le même inspecteur), si ça peut t’intéresser…

    Je note les auteurs suggérés par Ramya en tout cas, Shutter Island est surement dans mes prochains achats !

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?