Bon, il nous est arrivé de nous plaindre des livres que nous offraient nos familles respectives. Il va aujourd’hui me falloir démentir cette assertion car je vais vous parler d’un livre que m’a offert ma belle-mere. Il s’agit d’un très beau livre de chez Seuil, relié avec la couverture toute douce comportant une vingtaine de contes chamaniques des quatre coins du globe ainsi que de nombreuses illustrations.

Bon, ce n’est pas réellement le genre de livre que j’ai l’habitude de lire, loin de la. Ceci dit j’ai toujours apprécié les contes du monde. Peut être même plus que nos contes traditionnels européens. Je me souviens du gros livre de contes que j’avais petite et ou mes préférés étaient les contes amérindiens. Bref, peut importe. Donc ce livre est très beau, mais relativement petit  et ne fait que 200 pages. C’est plus un livre – objet à offrir ou à se faire offrir. Ca fait très joli dans la collection ceci dit.

Petit aparté sur les chaman : il s’agit globablement de l’intercesseur entre le monde des esprits et des hommes. Les chamans ont existés (et existent) dans de nombreuses régions du monde : de la sibérie a l’amazonie, la culture chamane est là. De tous temps les hommes ont eu recours aux savoirs-faire du chaman.

9782020970945FS.gif

Contes des sages Chamanes

Ces contes nous emmènent dans les tribus parfois primitives du monde entier. Quand les hommes parlaient à la Nature et quand les chaman chevauchaient le tambour. Tous sont emprunts de magie et de mysticisme. La communion avec la nature est très présente . Les mythes sur la fondation du monde sont relativement originaux et en tout cas plein d’esprit.  On lit ses contes avec plaisir. C’est aussi le moyen de découvrir des modes de pensée inconnus et de voir comment ses tribus acceptaient les aléas de la vie. La mort ou la maladie sont traitées de manière naturelles, sans être cachés comme cela peut l’être dans les civilisations européennes.

A ce niveau on remarquera quand même d’étranges similitudes entre les ficelles scénaristiques des contes du monde et ceux qu’on a l’habitude de connaitre (ceux de Grimm par exemple) qui témoignent probablement d’une inspiration mutuelle, a moins que vous ne soyez adepte d’une théorie à propos de la mémoire commune, mais nous n’en sommes pas la.

Au niveau des points négatifs, on pourra reprocher au livre de ne pas nous indiquer d’où proviennent les contes. Enfin, certes y’a écrit par exemple ‘Conte Kyouste’ mais d’où est ce que je sais ou se trouve la Kyoustie moi ? Des informations la dessus auraient été bienvenues. De même qu’une rapide présentation de la tribu ou autre. Par contre les sources elles sont citées de manière détaillées dans la bibliographie, ce qui est un bon point.

Enfin au final il s’agit d’une lecture tres agréable, mystique par moment, mais passionnante. On regrette un peu la taille du livre, il se dévore en quelques heures. Mais c’est le genre de livre à relire. Comme quoi nous avons été mauvaise langue ;p


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
3 commentaires, donnez votre avis !
  • Thalia a écrit le 30 avril 2009 à 22 h 34 min:

    J’aime aussi beaucoup les contes! Et pour moi ça me semble normal que ça se lise vite sinon ça serait des romans ;)

    Le livre a l’air tout joli et vraiment intéressant.

    Tu as de la chance qu’on t’offre des livres … moi ça fait un petit temps que ma famille ne m’en offre plus … et pourtant j’aimerais bien :p

    RépondreRépondre
  • Serafina a écrit le 1 mai 2009 à 15 h 13 min:

    Bah, que les contes se lisent vite ne me gene pas, mais disons qu’ils auraient pu en mettre plus (et y’a de la matiere j’en suis sure). Parce que bon au prix qu’il coute ca fait light. Bon apres on me l’a offert donc je vais pas me plaindre XD

    RépondreRépondre
  • Thalia a écrit le 1 mai 2009 à 22 h 45 min:

    XD ah si c’est niveau quantité je suis d’accord on reste des fois sur sa faim. :/

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?