Collection DC Renaissance d’Urban Comics

Une drogue à base de super-héros

illman dans Comic, Critiques, Livres le 17 juillet 2012, avec aucun commentaire
Critiques

Un tremblement a secoué l’épine dorsale du comics en France en 2011. Panini se voyait déposséder de l’exploitation sur le territoire français du catalogue d’un des éditeurs américains majeurs, DC Comics. Pour ceux à qui cela ne dit absolument rien, les icônes de l’éditeur ne sont autres que Batman, Superman ou encore Green Lantern. L’heureux acheteur n’est autre que Dargaud, qui créera pour l’occasion son label comics, Urban Comics pour lancer son offensive éditoriale sur la France dès janvier 2012, en kiosque ainsi qu’en librairie.

DC Renaissance

Cette acquisition n’est pas fortuite, elle se cale avec un des évènements majeurs de la continuité de l’univers DC, The New 52.Cet évènement est en quelque sorte une renaissance pour 52 séries de DC Comics, allant du reboot total à de petites modifications de la continuité. Ce que l’on appelle The New 52 a démarré fin mai chez nous au sein de la collection DC Renaissance, avec un prologue de trois numéros, Flashpoint.

Flashpoint : La nouvelle crise

L’univers DC est régulièrement ébranlé de crises majeures dans son multivers, permettant d’introduire de nouveaux éléments à l’univers et de renouveler un peu le lectorat. La dernière en date est Flashpoint qui a comme personnage principal Le Flash. Paru en kiosque de mars à mai, l’histoire va nous plonger dans les évènements qui vont modifier l’univers en profondeur. Première découverte pour moi, le personnage de Flash, j’avais des a-priori pas folichons sur le personnage, en quoi ce personnage qui court vite pouvait-il bien être intéressant ? J’avais tort de le sous-estimer, la cosmogonie lui ayant donné des attributs et une personnalité plutôt intéressants.

DC Comics Flashpoint

On retrouve au scénario l’illustre Geoff Johns, qui oeuvre notamment sur Green Lantern et Superman en ce moment. Pour résumer Flashpoint, Barry Allen, connu comme le Flash, se retrouve dans une réalité où il n’a plus de pouvoir, où plus rien n’est comme il l’a connu et où ses souvenirs de l’ancienne continuité sont remplacé par ceux de celle-ci. Il va devoir se trouver des alliés et retrouver ses pouvoirs pour pouvoir remettre de l’ordre dans ce bazar cosmique déplaisant.

Ces trois volumes contiennent également les mini-séries, Batman, Knight of Vengeance et Project Superman qui sont d’excellentes mini-séries se déroulant dans l’univers alternatif de Flashpoint. Malheureusement pour ceux qui l’aurait loupé en kiosque, une sortie en relié n’est pas pour l’instant prévu pour cette saga, mais cela m’étonnerait que Urban ne s’en occupe pas dans un avenir proche.

The New 52 et DC Renaissance

Les évènements de Flashpoint ont chamboulé l’univers DC. Ce sont 52 revues qui commencent ou repartent du numéro 1. Toutes n’arriveront pas en France et certaines ont déjà été annulés et remplacées outre-atlantique depuis le lancement fin 2011, le tout est reparti en diverses franchises. Si vous êtes un grand curieux et voulez tout savoir de ces sorties chez nos voisins US, vous pouvez consulter le dossier afférant à la question sur MDCU.

C’est donc fin mai qu’Urban Comics a lancé l’adaptation française, collection DC Renaissance, avec comme fer de lance ses sorties kiosque. On a droit à 3 magazines différents : DC Saga, Batman Saga et Green Lantern Saga qui couvrent 12 séries sur les 52 de cette renaissance.

1 – DC Saga

DC Saga Numero 1Ce magazine regroupe Justice League of America qui a été rebooté. Pour les novices, JLA est un regroupement des héros DC qui œuvrent pour la justice contre en général des menaces cosmiques. C’est donc l’association de héros comme Superman, Batman ou encore Wonder Woman pour ne citer que les plus connus qui vous attend ici. Le magazine fait aussi la part belle à la franchise Superman avec la série éponyme inscrite dans la continuité apparemment avec des modifications des relations entre les personnages.

Supergirl pointe aussi le bout de son nez et c’est un reboot qui s’annoncent dans les aventures de la jeunes Kara, cousine de Superman, le dessin  est franchement superbe pour ce premier arc et on attend la suite avec impatience. La dernière série du mensuel se trouve être le personnage que je mésestimais totalement, The Flash. On fait face directement aux conséquences de Flashpoint dans cette série appuyée par un dessin et une colorisation qui donnent un cachet chaleureux à ce mensuel.

2 – Batman Saga

Batman Saga Numero 1Mon magazine chouchou, avec le héros qui m’a amené chez DC, Batman en est l’attraction principale de trois des quatre sérials de la parution. Batman embraye direct avec un arc d’excellente qualité, que ce soit pour le dessin ou scénaristiquement. Mené par Scott Snyder et Greg Capullo, la menace de La cour des Hiboux tient en haleine, une seule chose à dire, vivement la suite.

Detective Comics laisse quant à lui augurer du tout bon sous l’égide de Tony Daniel avec un Joker toujours plus fou et avec un Batman toujours aussi classe, le dessin étant de qualité. Batman et Robin s’attaque à la relation difficile entre Batman et son Robin actuel, son propre fils Damian. En deçà des deux autres, le titre reste quand même de qualité.

Le magazine est clôt par Batgirl, qui fait se relever Oracle de son fauteuil roulant pour qu’elle renfile son costume. Le pitch de départ est un peu invraisemblable avec cette guérison miracle, à voir si l’histoire tient la route par la suite, le premier chapitre ne m’ayant pas convaincu.

3 – Green Lantern Saga

Pas grand chose à dire sur cette parution vu que je ne la suis pas. A noter toutefois que l’intégralité des séries de la franchise Green Lantern, au nombre de quatre, est ici présente.

L’offensive en librairie

Urban Comics ne se limite pas à ses magazines pour promouvoir sa collection Renaissance. Des éditions reliée ont aussi rejoint les rayons des librairies. On trouve d’abord les parutions des têtes de gondoles de chaque magazine, JLA, Batman et Green Lantern. Ces parutions regroupent les 7 premiers chapitres de ces sérials. Mais l’éditeur propose une couverture plus grande du catalogue et a déjà publié ou annoncé les séries suivantes : Batman Le chevalier Noir, Action Comics, Aquaman, Wonder Woman, Catwoman ou encore Batwoman pour ce qui concerne les héros tirés de franchise disons mainstream. Plus marginalement et pour le plus grand plaisir des fans, les reliés des séries plus underground Animal Man et The Swamp Thing viennent d’être annoncés pour octobre dans nos librairies préférées.

Green Lantern, Tome 1: Sinestro, de Geoff Johns

J’ai mis la main sur le Batman et le Green Lantern et c’est du tout bon, avec des petits bonus pour compléter, comme des croquis, des storyboard et les traditionnelles couvertures alternatives.

Une chose est sûre, il y a du bon dans ce cru du New 52 et Urban Comics va faire ce qu’il peut pour nous en apporter le meilleur. Ils sont bien parti au vu de ces trois derniers mois.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?