Nous voici réunis pour la deuxième partie de ce compte rendu et bilan de l’année 2010. Après vous avoir présenté les bonnes expériences niveau lecture, on va s’intéresser au sujet qui fait grincer des dents, qui déchaîne les polémiques et qui pourtant représente une part non négligeable du blog. Ce que l’on n’a pas aimé lire. On n’a pas toujours de la chance, et parfois, attirés par une belle couverture, ou maudits par un présent empoisonné, on tombe face à des livres qu’on aurait préféré ne pas lire. Si on l’avait su avant, bien entendu…

Rétrospective if is Dead 2010
Le top littéraire de 2010
Le flop littéraire de 2010
S’il ne fallait retenir qu’un livre en 2010

dabYo: Trône de Fer, Jirel de Joiry et Idhun

Contrairement à l’année dernière, cette année a été assez pauvre en mauvais titres et déceptions. Et pourtant, j’ai essayer de nombreux nouveaux auteurs et ne me suis pas limité aux valeurs sûres. Ai-je été changé ? Suis-je plus gentil ? Mon exigence m’a-t’elle lâché ? Aucune idée. Mais au final, voici ici plus une liste de déceptions que de mauvais romans.

Le Trône de Fer Tome 13 de George R.R. MartinMa plus grande déception n’est pas un roman, mais son absence. Le Tome 13 du Trône de Fer se fait toujours attendre et j’aurai bien aimé le lire en 2010. Les attentes portées sur ce roman augmentent chaque année et j’ai bien peur que la suite de la saga de George R.R. Martin ne soit pas à la hauteur. Non pas qu’il soit mauvais, mais que l’on ait trop attendu. Bref, espérons que le temps qu’il prend sera salutaire. Oui, je sais, je suis relou avec mon Trône de Fer, je sais.

Passons à une réelle déception, qu’est Jirel de Joiry de Catherine L. Moore. Même si je n’attendais pas spécialement quoi que ce soit de ce roman « préhistorique », j’espérais quelque chose de mieux qu’une sorte de copycat raté des héros d’Howard. Je suis en fait surtout déçu de l’image qui en ressort de la femme, alors même que le livre est écrit par une femme. Une héroïne forte, qui au final passe son temps à être victime de ce qu’on pourrait appeler des « love-hate »… Mouais, après coup, je ne suis vraiment pas convaincu. Ça reste un livre qui se lit surtout pour se situer dans l’époque.

Idhun de Laura Gallego GarciaEt pour finir un livre que j’avais oublié et que seule la liste de mes articles a pu me remémorer, je parle bien sûr d’Idhun de Laura Gallego Garcia. Le battage médiatique autour du bouquin n’aura pas su me faire oublier les nombreuses lacunes du récit, avec un scénario inintéressant au possible, des héros qui frôlent tous la Mary-sue et une lenteur insoutenable. Bref, sans aucun doute ma plus mauvaise expérience, bien loin devant Ellana ou un Chevaliers d’Emeuraude qui passeraient presque pour réussis à côté… Et pourtant, ils sont loin d’être sans défauts, bien que la série de Pierre Bottero s’améliore avec le second tome, L’Envol.

illman: Les manuscrits de Kinnereth, Terra ! et L’île de sang

Niveau bouquin pas terrible j’ai aussi donné pour cette année 2010, on peut pas avoir bon à tous les coups.

Les Manuscrits de Kinnereth de Frederic DelmeulleD’un autre coté, j’ai l’impression d’être maudit, plus particulièrement avec l’éditeur Mnémos. Alors que Seraf et dabYo ont l’air de se retrouver avec de bons livre chez eux, les deux fois où j’ai tenté l’expérience ont été plutôt désastreuses. D’abord avec Les manuscrits de Kinnereth de Frédéric Delmeulle et son scenario sympa desservi par un in-intérêt de lecture provoqué par le style de l’auteur. Puis Terra ! de Stefano Benni avec son scénario totalement décousu, voire incompréhensible par moment. Entre les deux, mon cœur balance pour désigner ma plus mauvaise lecture de l’année.

Heureusement sur le fil est venu L’île de sang de Darius Hinks pour les détrôner et remporter la palme. Une mauvaise blague qui fleure bon la fanfiction Warhammer vendu 4€ de trop. Son éditeur, la Bibliothèque Interdite aurait du le laisser chez nos amis d’outre-manche.

Ceux qui sauront de Pierre BordageJe finirai sur une déception plutôt que sur un mauvais, je m’attendais à beaucoup mieux de mon premier Pierre Bordage avec Ceux qui sauront. Mon destin était de trouver mon respect pour l’auteur dans un autre de ses ouvrages, Dernières nouvelles de la Terre qui fait partie de mes préférés. J’aurai pu citer aussi Le Huit de Katherine Neville, 1000 pages de rien, qui m’a bouffé un mois de ma vie.

Quatre romans moisis sur les 28 que j’ai lu en 2010, c’est un bon score, keep it going like that, même si j’ai des doutes vu certains bouquins de ma PAL.

Serafina: Merry Gentry, Le Ballet des Âmes et Ceci n’est pas un jeu

Eclat envoutant de la Lune, Merry Gentry Tome 3 de Laurell K HamiltonMalheureusement pour moi cette année j’ai surtout lu des livres assez moyens, voir parfois très mauvais. Autant vous dire que trouver des éléments à mettre dans cet article ne fut pas bien compliqué. Pour moi, y a deux types de flop : les livres sur lesquels j’avais des attentes et qui au final étaient mauvais, et ceux où je partais neutre et qui au final étaient mauvais, quand même.

Au top du flop, il y a évidemment Merry Gentry, la seconde saga de Laurell K. Hamilton qui traine en longueur et se perd en intrigues lentes, décousues et sous la ceinture. Quelques éléments m’ont bien fait rire, mais cela s’arrête là. Quel dommage, alors que j’ai adoré les premiers Anita Blake. Dans le même genre, La Vampire de Christopher Pike n’est pas mal non plus, avec son style fanfiction lycéenne, malgré de très bonnes idées.

Le Ballet des Âmes de Cécille GuillaumeAu niveau des romans pour lesquels je partais neutre, il y a bien sûr Le Ballet des Âmes de Céline Guillaume, qui malgré une jolie plume, signe là un roman douloureux, où il ne se passe pas grand chose, extrêmement prévisible, et à la moralité douteuse. Les fils scénaristiques sont très gros, et les personnages plats. Dommage encore. Les Portes de Doregon de Carina Rozenfeld, bien que moins ambitieux, mérite sa place ici, de part son intrigue déjà vue, ses personnages plats et son style oubliable.

La palme du ridicule va quant à elle à Ceci n’est pas un jeu de Walter Jon Williams, à cause de son incohérence technique dans le domaine de l’informatique, et ses boulettes monstrueuses comme « Le HTML sensible à la casse« . Heureusement qu’à coté l’intrigue est plutôt pas mal, mais cela m’a totalement empêché d’apprécier le roman.

Et vous ? Qu’est ce qui vous a déçu en 2010 ?

Du coup, encore une fois, on fait appelle à votre témoignage. Vous avez bien dû avoir votre lot de déception non ? Cette année a surement dû être meilleure ceci dit, puisque tout le monde avait lu Twilight en 2009…


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
10 commentaires, donnez votre avis !
  • Bartimeus a écrit le 4 janvier 2011 à 20 h 20 min:

    Pour le coup je suis d’accord pour Ceci n’est pas un jeu, je l’ai moi aussi mis dans ma liste des flops, accompagné du Maître aux dragons de Colin et des Dernières nouvelles de la terre de Bordage, qui même s’il n’est pas trop mal, est loin d’être excellent et ne m’a pas donné envie de découvrir plus l’auteur.
    Du coup, je me rends compte que sur ce coup là, je rejoins pas du tout illman, mais bon, c’est sûrement moi :)

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 4 janvier 2011 à 20 h 22 min:

    D’un autre coté, il mesemble que Les Dernières Nouvelles de
    la Terre etait tres post-apo non ?Le genre de prédilection d’illman
    (tu me files le lien de ta critique ?)

    RépondreRépondre
  • Lou a écrit le 4 janvier 2011 à 22 h 07 min:

    Oh tiens Seraf, je suis étonnée que le truc « guerre mondiale » saupoudrée de fantasy stéréotypée (désolée je me rappelle pu du nom par contre =x) fasse pas partie du top, ta chronique était bien fun pourtant xD

    RépondreRépondre
  • boubou a écrit le 4 janvier 2011 à 23 h 36 min:

    j’ai exactement les même craintes que dabYo pour le Trône de Fer. Je suis tellement attachée à la série que j’en flippe presque de trop en attendre. On verra bien !

    RépondreRépondre
  • Bartimeus a écrit le 5 janvier 2011 à 17 h 56 min:

    @Seraf’: Ouep, mais j’avais moi aussi apprécié Metro 2033 et on s’était plutôt rejoints sur celui là ;)
    Pas sur Dernières nouvelles de la terre :p
    Tiens : http://www.over-booked.net/dernieres-nouvelles-de-la-terre-de-pierre-bordage

    RépondreRépondre
  • Aya a écrit le 6 janvier 2011 à 8 h 11 min:

    alors je vais me faire lyncher je le sais et court d’avance au casse pipe mais pour ma part ça a été lé trône de fer. On m’en a rabaché, seriné, collé avec le jeux de société, survendu j’ai envie de dire…. et au final…. bah impossible d’accrocher quoi. C’est lent, ça traîne en intrigues et malgré les personnages vraiment charismatique (n’ayant lu que les 3/4 du tome 1 je reste scotché à Tyrion Lannister pour ma part) je n’ai pas pu me résoudre à poursuivre. Donc déçue de pas pouvoir dire « moi aussi j’ai adoré le trône de fer »… mais peut-être le retenterai-je en 2011 et que ma déception se changera en meilleur bouquin :)

    RépondreRépondre
  • Bartimeus a écrit le 7 janvier 2011 à 17 h 01 min:

    @Aya: Moi aussi, après le tome 1, j’étais très mitigé et je comprenais pas l’engouement pour le bouquin. Puis j’ai lu le tome 2 et là… j’ai compris.

    RépondreRépondre
  • Aya a écrit le 9 janvier 2011 à 10 h 11 min:

    @Bartimeus tu m’encourages donc dans mon idée de retenter cette année et de m’accrocher. Bon bah je sais ce qu’il me reste à faire ;)

    RépondreRépondre
  • Camille la ceci-cela a écrit le 25 avril 2011 à 16 h 47 min:

    À mon âge avancé (mouarf!:D) d’une petite trentaine, vous allez me dire que je lis vraiment des choses qui ne sont plus de mon âge, mais pour ma part ma déception de l’année 2010 a été non pas une oeuvre mais l’un de ses tomes en particulier: je parle du tome 5 de Percy Jackson par Rick Riordan, « Le dernier Olympien ». Après l’attente que les quatre tomes précédents m’avaient suscitée, je n’aurais jamais cru que l’histoire retomberait comme un soufflé à ce point-là: en fin de compte, la prophétie ne concernait pas Percy! Et ce qui m’a vraiment gênée du coup c’est que tout le long, quels que soient les efforts qu’il fait, les nouveaux pouvoirs qu’il acquiert ou la bravoure dont il fait preuve, il semble n’avoir aucun rôle à jouer dans son propre roman! Ce n’est pas lui qui bat Cronos et sauve l’Olympe, et ce n’est même pas lui qui fait le premier pas lors de l’histoire d’amour puérile et niaise qui intervient comme un cheveu sur la soupe à la fin…
    Cette série a été ma grande révélation de l’année 2010, mais son dénouement en a été ma plus grosse déception…

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?