C’est Lundi, que lisez vous ? #83

Serafina dans Actualités, Livres le 11 mars 2013, avec 2 commentaires
Actualités

Depuis quelque temps, la blogosphère littéraire a instauré cet article rituel du lundi, sur les lectures de la semaine. if is Dead vous propose donc de nous retrouver pour les partager chaque semaine.

dabYo

Derniere Semaine d'un Reptile de Franck FerricJ’ai donc fini Even dead things feel your love de Mathieu Guibé et malheureusement, le livre ne m’aura pas convaincu. La tension dramatique n’a pas pris, et c’est malheureusement ce sur quoi l’auteur tente de jouer sur une bonne partie de la fin. Du coup, j’ai eu l’impression de lire encore et encore les mêmes chapitres. Dommage !

Je suis ensuite parti sur un recueil de nouvelles d’un autre auteur français que l’on aime bien ici: Franck Ferric et son recueil de nouvelles Dernière Semaine d’un Reptile. On y retrouve huit nouvelles qui sont enrobées par une nouvelle qui fait office de fil conducteur. On y retrouve l’univers de l’auteur, entre Jazz et Bukowski en passant par l’Horreur et le Space Opera. J’ai beaucoup aimé, et ça se lit très bien.

Enfin, je viens de commencer la première partie du dernier livre Honor Harrington publié chez l’Atalante. Je crois bien être devenu complètement accro et L’Orage Gronde commence très bien !

Serafina

Je suis né un jour bleu de Daniel TammetJ’ai continué Âmes de Verre de Anthelme Hauchecorne, et j’entre dans la dernière ligne. L’univers est toujours aussi plaisant, les personnages complexes et jamais à l’abri. Bref, j’aime particulièrement. A coté de cela, j’ai lu 150 petites expériences de psychologie : Pour mieux comprendre nos semblables de Serge Ciccotti, qui regroupe des expériences de labo et dans la vrai vie sur des thèmes divers et variés : les femmes sont elles moins bonnes en math, pourquoi voit-on plus grand nos patrons, pourquoi a-t-on peur après un film d’horreur, bref. C’est une lecture ludique et intéressante, mais sans plus.

J’ai aussi lu Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet, qu’on m’avait conseillé. Il s’agit de l’autobiographie d’un autiste Asperger aussi synesthète. Je voulais le lire pour savoir un peu plus ce que c’était qu’Asperger, au delà du glamour qu’il peut avoir depuis la popularisation de certaines sitcoms. Et c’est intéressant, un peu triste aussi , car tout n’est pas drôle dans la tête du monsieur, obsédé par les chiffres, mal-adapté à notre monde. Cela se lit très vite, je l’ai lu en une soirée, et je pense que c’est à lire.

Et vous, qu’avez vous lu cette semaine ?


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 Comments, donnez votre avis !
  • sarahk21 a écrit le 11 mars 2013 à 18 h 18 min:

    et bien moi j’ai continué et quasi fini les ombres de canaan et c’est vraiment genial , les nouvelles sont de mieux en mieux avec des vampires, des fantomes indien, des dieux maléfiques, des histoires de reincarnation, de maison hantée dans le vieux sud, de marais hanté par des sorciers vaudou et des zombies etranges, bref un gros coup de coeur pour ce bouquin ou l’horreur prend place dans le Texas rural, dans les marais bien glauques de la Louisiane , dans des collines sous laquelle vivent des peuples lovecraftiens rampant dans des profondeurs abyssales, et même une nouvelle se passant dans des temps immemoriaux ou un barbare affronte une horreur sans nom dans la vallée du vers, bref ce livre est genial, si tu hesite a l’acheter seraph , n’hesite plus bondit dessus et bonne lecture ;)moi perso je finis l’appendice du bouquin et je saute sur les dieux de bal sagoth les nouvelles de dark fantasy de Howard ;)

    RépondreRépondre
  • Le Chro a écrit le 12 mars 2013 à 14 h 24 min:

    Pour ma part, coté numérique, après avoir commencé et terminé Offensif, le second tome des Aux’ de David Gunn, j’ai entamé Festin d’Âmes, premier tome de la trilogie des Magisters, de Celia S. Friedman. Pour le premier, malgré l’orientation full testostérone de l’oeuvre (Beeeeur, moi mâle alpha, moi fort et viril, hunga hunga), cela reste une lecture agréable. Il faut le lire pour l’évasion de neurone, quand on a besoin d’un break. Pour le second, j’ai à peine entamé, mais pour l’instant cela a l’air d’aller. On a encore droit à de la guerre des sexes, ça commence à me gaver de tomber sur autant de livres qui traitent de ça d’une manière ou d’une autre, mais bon on verra si c’est manichéen et primaire ou si ce n’est qu’une trame de fond de l’univers.

    Coté papier, comme prévu, après avoir terminé Waylander III (bonne fin au demeurant, décidément la série de Waylander est vraiment à part dans le cycle des Drénaïs, à se demander pourquoi Gemmell s’entête à nous servir les mêmes poncifs partout ailleurs puisqu’il est parfaitement capable de les éviter voire de les prendre à contre pied avec son assassin repenti) j’ai enchainé avec la série des Hérauts de Valdemar de Mercedes Lackey. Si j’ai avalé la première trilogie en un week-end, c’est certes d’une part parce que la trame globale est intéressante et bien écrite, et l’univers fouillé et déjà parsemé de pleins d’éléments de pistes explorés plus tard, mais aussi parce que j’ai sauté un certains nombre de passages: quand cela tourne autour de la psychologie des personnages, l’écriture est lourde et la lecture pénible. Les traits sont grossiers, répétitifs, avec des descriptions en boucle des erreurs / incompréhensions qui monopolisent les relations entre les protagonistes. En soi, même si je n’aime pas ce genre de procédé narratif, créer des tensions émotionnelles par ce genre de malentendus est légitime, mais passer un tiers de l’histoire à traiter du sujet, que ce soit les tensions ou leur résolution dans des explosions de joie tout aussi grossières… Cela donne franchement la nausée. Mais bon, comme j’ai déjà lu, je le savais, donc je n’ai pas à me plaindre ;-)

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?