C’est Lundi, que lisez vous ? #41

Chaque semaine partageons nos lectures du moment

Serafina dans Actualités, Livres le 16 avril 2012, avec 1 commentaire
Actualités

Depuis quelque temps, la blogosphère littéraire a instauré cet article rituel du lundi, sur les lectures de la semaine.

Serafina


Ghostopolis de Doug TenNapelMes lundis se suivent et se ressemblent. A cause du boulot, des démarches administratives diverses, je suis toujours et encore sur Le Sang du Rock de Jeri Smith-Ready, même si je suis dans la dernière ligne. Je continue aussi ma relecture de l’Intégrale Tome 2 du Trône de Fer de G.R.R Martin pour suivre la série, et j’arrive donc à la fin de la première partie de la découpe française.

Bon, j’ai quand même pu intercaler la lecture de Ghostopolis de Doug TenNapel aux éditions Milady Graphics, un comic jeunesse assez burtonnien pour son coté macabre, plutôt sympathique, malgré un dessin qui ne m’a pas palpitée.

dabYo

Après une absence de Lundi la semaine dernière, je dois à grand regret constater que je n’ai qu’à peine lu pendant la dernière quinzaine. Enfin, rien d’autre que La Loi des Mages sur lequel je piétine inexorablement, bien que cela devienne de mieux en mieux. Alors bien sur, je lis par ci par là pas mal d’articles sur l’actualité politique, et la longue critique d’un nouveau Chroniqueur, mais sinon, nada. Vivement que ça reprenne.

Et vous, qu’avez vous lu cette semaine ?


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • Le Chro a écrit le 17 avril 2012 à 9 h 43 min:

    Ce doit être une malédiction générale parce que, alors que j’avais enchaîné Coeur de Phénix (de m’sieur Gaborit) et Esprits impurs (de « Hanover) dans la même semaine que Juste avant le crépuscule (de King), depuis je piétine sur Les Furies de Caldéron, de Jim Butcher.

    Au départ j’ai bien avancé, rapidement, mais j’ai eu un coup de mou après le cliffhanger de trop. En effet, si au départ j’appréciais que les nombreuses situations critiques que subissaient les héros soient résolues avec « logique », au bout d’un moment, trop, c’est trop. Cette enfilade de situations critiques provoque une lassitude, au moins chez moi. En outre, ce qui sauve les héros commencent à être trop « arrangé par l’auteur ».

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?