C’est Lundi, que lisez vous ? #34

Chaque semaine partageons nos lectures du moment

Serafina dans Actualités, Livres le 20 février 2012, avec 4 commentaires
Actualités

Depuis quelque temps, la blogosphère littéraire a instauré cet article rituel du lundi, sur les lectures de la semaine.

dabYo

N’ayant pas la chance de pouvoir lire dans le train alors que j’y ai pourtant passé une bonne quinzaine d’heures, cette semaine m’aura seulement permis de lire les derniers chapitres de Matricia de Charlotte Bousquet. Et qu’en dire, si ce n’est que j’ai complètement adoré ce roman du début jusqu’à sa fin, et que j’ai très hâte de continuer mon périple au sein de l’Archipel des Numinées ?

Serafina

J’ai terminé Ghost Stories, et heureusement pour moi, les dernières nouvelles sont les meilleures. Celles de Jeanne A. Debats et de Lionel Davoust m’ont énormément plu et touchée, ce qui me permet de finir cette anthologie sur une bonne impression, malgré ses longueurs et les nouvelles du milieu qui ne m’ont pas spécialement bottée.

Dames de Lune, Fées des brumes de Cécile Guillot aux éditions du Chat NoirPrenant le train, Le Dernier Vampire était un peu lourd à trimballer, alors j’ai commencé Dames de Lune, Fées des brumes, une autre anthologie, mais aux éditions du Chat Noir cette fois ci, dirigée et illustrée par Cécile Guillot. Si la couverture n’est pas ma préférée de cet éditeur, les illustration intérieures elles sont vraiment très jolies. J’en suis à la moitié, et sans surprise j’ai beaucoup aimé celles que j’ai lues, le recueil est diversifié et avec des ambiances très sympathiques. Mention spéciale à celle de Stéphane Soutoul que j’ai vraiment adorée

Et puisque je suis devenue une fangrill du nouvel Eluveitie, Helvetios, j’ai honteusement entamé Les Gaulois, les fiers ennemis de Rome de Jean-Louis Brunaux que j’avais offert à dabYo à Noël. Ce livre documentaire n’est vraiment pas beau et les illustrations de très piètre qualité, mais l’histoire et les particularités de ce peuple que je connaissais fort peu sont bien expliquées.  Le livre tort le cou à un certain nombre de préjugés, ce qui n’est pas plus mal puisque l’Histoire, telle qu’enseignée à l’école ne m’a jamais passionnée, et que du coup ma seule référence gauloise était Asterix.

Et vous, qu’avez vous lu cette semaine ?


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
4 commentaires, donnez votre avis !
  • Meor a écrit le 20 février 2012 à 15 h 48 min:

    En ce moment je délaisse « The picture of Dorian Gray » pour lire un peu avant les autres « Mimosa » de Vincent Gessler et… je ne regrette pas! J’en suis au premier tiers, pour l’instant, y’a un super rythme et je me laisse bien porter.
    Bref, je sens que je ne vais pas être déçue!

    (après je retourne lire des classiques en VO et des livres de biologie…)

    RépondreRépondre
  • Le Chro a écrit le 20 février 2012 à 17 h 06 min:

    J’ai passé la moitié de _Plaisirs céruléens_, tome 11 d’Anita Blake. Malheureusement, comme prévu, la descente aux enfers continue pour le lecteur. Les prétextes pour se farcir tous les mecs de son entourage s’enchainent dans cette triste histoire de la tueuse de vampire. Le reste étant remplis par des tirades d’analyse psycho-émotive de l’héroïne. Qui a perdu l’entière totalité de son panache et de sa sociopathie pour ne plus laisser qu’une midinette victime de ses émotions. Une Bella version un poil plus sombre. C’est pénible à souhait pour moi qui n’ait absolument pas envie de lire des histoires de coeur.

    Niveau intrigue, il y a bien un vague prétexte à histoire en toile de fond, mais très peu d’événements parsèment le tout. Aucune enquête (enfin très exactement Anita a été appelée sur une scène de crime mais ça a duré quelques pages sur le gros pavé puis plus rien), il n’y a que de gros vilains vampires (en l’occurence que des vampirettes) mais qui n’interviennent que très marginalement, et encore la plupart du temps uniquement pour provoquer une nouvelle flambée de scènes hots ou de tiraillements émotionnels.

    RépondreRépondre
  • Serafina a écrit le 23 février 2012 à 11 h 15 min:

    @Meor: Il me donne vraiment envie Mimosa !

    @Le Chro: Ahlalala tu me donnes vraiment pas envie de lire la suite de cette pauvre Anita. Le personnage ne meritait réellement pas cela… Deja que je n’aimais pas vraiment Merry pour cela, alors la …. l’horreur quoi. C’est vraiment dommage…

    RépondreRépondre
  • Le Chro a écrit le 23 février 2012 à 13 h 28 min:

    @Serafina: Je ne peux que cosigner, d’autant plus que je viens de finir et franchement, y avait pourtant de quoi faire. En effet sur les 100-150 dernières pages ça repart à fond, tout s’enchaîne, avec de vrais événements. Sauf que le livre fait 650 pages du coup ça ne fait qu’un petit bout. Pire, ça donne un ressenti de baclé, parce qu’il y avait de quoi bien plus écrire sur ce qui se passe sur le fin que sur le gros milieu de l’ouvrage. Le tout début était encouragent, puis on s’enlise sur 400-450 pages dans les méandres sexuels et questionnements émotionnels d’Anita. Du coup je pense que ce livre méritait qu’on vire ce gros milieu, qu’on développe un peu la fin, et ça aurait fait un très bon livre de 350 pages digne du début de la série. Navrant.

    Il faudrait que je vérifie, peut-être en me sacrifiant et en relisant à partir de celui où tu as arrêté de chroniquer ;) mais je crois que c’est lisible jusqu’au 7 et que le 9 était pas mauvais, c’était un répit agréable, très agréable même. Anita s’éloignant de chez elle et donc des sources d’histoire de boules et de coeur d’artichaut, on avait droit à nouveau à une vraie enquête et une vraie histoire de l’exécutrice. C’est aussi pour ça que je n’ai pas complètement perdu espoir et que je continue à insister ^^ Mais si le 12 est du même tonneau je risque d’abandonner.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?