Blue Exorcist, Tome 1, de Kazue Kato

Serafina dans Critiques, Livres, Manga le 26 juillet 2010, avec 2 commentaires
Critiques

Blue Exorcist, ou Ao no Exorcist en version originale, est un manga de Kazue Kato qui m’a tapé dans l’œil lorsque j’ai vu sa superbe couverture. La série a débuté au japon en 2009 et quatre tomes sont déjà sortis au pays du soleil levant. Le premier tome vient de paraitre aux éditions Kaze Manga. Servi par une très jolie couverture, il est édité dans la collection Shonen Up. Synopsis ?

Blue Exorcist, Tome 1, de Kazue Kato

Rin est orphelin. Il a été adopté par un exorciste de renom. Sauf que ce que Rin ignore encore, c’est qu’il n’est autre que le fils du diable en personne. Et quand ce dernier décide de venir le chercher, il ne se laisse bien entendu pas faire. Il décide de devenir exorciste et pour cela va rejoindre l’académie des exorcistes: L’Académie de la Croix Vraie.

Comme je le disais, la couverture est très jolie et très dynamique. Le dessin à l’intérieur en est à la hauteur. Le trait est vivant, alternant sérieux et SD. Les visages sont dans l’ensemble beaux, et les cadrages dynamiques. Cependant, malheureusement, le style reste très commun, c’est à dire qu’il n’y a pour le moment pas réellement de personnalité. C’est proche d’un Tite Kubo mêlé à un peu de Oh Great!, mais en moins bon dans les deux cas. Bon, évidemment, comme dans tout manga du genre, on n’échappe pas aux costumes nazis, mais que voulez vous, on a l’habitude. Mention spéciale aux décors et notamment à la ville des exorcistes qui est assez impressionnante.

Blue Exorcist, Tome 1, de Kazue Kato

A ce dessin bon mais sans plus s’ajoute un scenario assez convenu lui aussi. On retrouve clairement le schéma de base, du héros, novice, qui va à l’école magique, qui n’est pas spécialement bon, qui est avec un groupe restreint de camarades. Camarades qui j’en suis sure prendront de l’importance et de la personnalité dans les prochains tomes. Pour le moment, c’est surtout des figurants, et les premiers pas de Rin dans le monde des exorcistes sont drôles, sympathiques, mais peu voir pas innovants. De plus, Rin étant fils du diable, il a évidemment une grosse réserve de pouvoir, qui va lui permettre sans doute d’être super mega bon par la suite.

Ce premier tome, comme souvent dans le manga est là pour poser les bases, notamment présenter le monde et les principes. Ici le principe est plutôt intéressant. Des exorcistes qui font des missions. Pour le moment, les missions sont plutôt des one shot, en un ou deux chapitres, et font quand même beaucoup penser à Bleach. Du moins au Bleach du début, avant qu’on n’essaye d’aller sauver Rukia. Entre exorciste et shinigami, la frontière est mince… Je pense notamment à la première mission, avec une petite fille en deuil qui m’a beaucoup fait penser à une mission d’Ichigo.

Blue Exorcist, Tome 1, de Kazue Kato

En plus d’une première page en couleur, qui malheureusement présente la même image que celle de la couverture, on notera aussi des suppléments vraiment sympathiques. Avec notamment les cartes d’identités des personnages ou entités importantes ou les croquis de recherches pour certains personnages.

Somme toute, il est difficile de réellement se prononcer sur ce premier tome de Blue Exorcist. Il y a de bonnes bases, notamment le dessin et l’univers, mais le schéma reste très classique. C’est donc un manga à suivre, pour savoir si l’évolution va se faire ou non dans le bon sens. En tout cas, pour le moment, le manga n’a rien à se reprocher et je le conseillerais chaudement a tous ceux qui aiment le Shonen dit classique, et à ceux qui n’en ont jamais lu encore.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 Comments, donnez votre avis !
  • Kameyoko a écrit le 28 juillet 2010 à 11 h 10 min:

    J’ai bien aimé ce Blue Exorcist. Difficile de lui reprocher grand chose, il reste dans les clous. C’est peut-être son problème. Il n’y a pas trop de risques ou de créativité.

    C’est assez classiques, mais du bon classique bien fait. J’attends de voir ce que ça va donner ensuite, mais ça peut être sympa.

    Début bien shonen, mais une ambiance déjà intéressante. A voir

    RépondreRépondre
  • Pamplelune a écrit le 4 novembre 2010 à 13 h 16 min:

    J’ai acheté les deux premiers tomes sortis et j’ai adoré. Dans le genre shônen bien sûr !
    C’est vrai que Blue Exorcist peut faire penser Bleach (que je connais et qui m’a énormément dessus !). Je n’y ai pas fait le parallèle. Cependant, le dessin est plus axé sur le décor (et le fond) quand dans Bleach (où le mangaka adore faire des gros plans des visages des protagonistes avec un fond blanc).
    Cela étant, je rejoins ton avis sur le fait que c’est un manga à suivre.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?