Tsugumi Ohba et Takeshi Obata, si vous aimez les mangas, même de loin, ce sont des noms qui doivent vous parler. En effet ce sont les deux personnes à l’origine de Death Note, qui reste à ce jour un de mes mangas préférés. Obata est aussi connu pour avoir dessiné Hikaru no Go et Blue Dragon. Quant à Ohba, son identité est tenue secrète par ses éditeurs japonais. Toujours est-il qu’avec des noms pareils, on peut presque se lancer dans Bakuman les yeux fermés. Ça serait dommage, tout de même car en plus d’être beau, le scénario a de quoi donner envie. Synopsis.

Bakuman Tome 1 de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata

Moritaka Mashiro est un collégien comme les autres, un adolescent qui n’a pas envie de rentrer dans les rangs quoi. Devenir salaryman lui semble tellement ennuyeux. Sa passion ? Dessiner. Mais il n’est pas sur de savoir que faire de cette passion. Jusqu’à ce qu’Akito Tagaki la tête de la classe, tombe sur ses dessins et le convint de devenir mangaka. Moritaka au dessin, et Tagaki au scénario, l’aventure peut commencer.

Bakuman Tome 1 de Tsugumi Ohba et Takeshi ObataSi le synopsis ne vous botte pas, rappelez vous qu’on parle de celui qui a réussi à faire d’un manga sur le Go quelque chose de dynamique et prenant. Pour moi, dessineuse, le scénario est un pur rêve. Un manga sur le dessin. Vous en connaissez beaucoup vous ? Non. Et ça c’est la l’une des forces de Bakuman. On apprend plein de choses sur le manga, sur son univers, son matériel, ses codes. Que ce soit les plumes utilisées pour dessiner ou bien les nemus, sorte de storyboards propre au Japon. On va suivre le chemin à parcourir pour se faire éditer, dans le Shonen Jump bien entendu. Vous l’aurez compris, c’est un manga fait par des amoureux du manga, pour des amoureux du manga sur des amoureux du manga.

La passion est là dans toutes les cases. On sent que les auteurs savent de quoi ils parlent et réussissent à merveille à nous faire ressentir l’excitation de ces deux jeunes qui ont envie de faire leur manga. Évidemment, on doit beaucoup au trait de Obata. Le manga est en effet entrecoupés de pages nous montrant l’évolution de l’ébauche de Bakuman. On démarre avec les nemus de Ohba, le scénariste, puis ces mêmes nemus retravaillés par Obata, le dessinateur, et enfin, la page finale. Et là, on ne peut qu’admirer la maîtrise et le talent. Ses cadrages, ses perspectives, tout est génial.

Là où il avait réussi a nous faire vibrer avec un sujet aussi peu palpitant que le Go, l’exploit est renouvelé. Le moindre trait de plume est un coup de poing, les dialogues les plus bateau, du genre dialogue inutile au bord d’un stade à regarder des gens s’entraîner, deviennent d’un dynamisme fou. Obata n’a rien a prouvé, son trait est l’un des meilleurs de la scène manga aujourd’hui et il s’améliore de page en page.

Bakuman Tome 1 de Tsugumi Ohba et Takeshi ObataLe style est d’ailleurs beaucoup plus fin que dans Death Note ou Hikaru no Go. Visuellement, j’ai trouvé que les filles étaient assez proches des donzelles de Hiroya Oku, l’auteur du Seinen Gantz. Les personnages sont pour le moment assez classiques. Ils n’ont pas le twist d’un Light, ni le fun d’un Sai, cependant, nous n’en sommes qu’au premier tome. L’histoire prend son envol et j’ai vraiment hâte de lire la suite. Tellement que j’ai du me raisonner et ne pas la lire, pour ne pas me coucher trop tard.

Bref, Bakuman, c’est une claque. C’est un des meilleurs mangas que j’ai lu depuis longtemps. Depuis le manga qui parlait d’un certain lycéen trouvant par hasard un carnet noir, si vous voyez ce que je veux dire. Jetez vous dessus, sans aucune crainte. Bakuman vous comblera, et moi je lis la suite ce soir.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 Comments, donnez votre avis !
  • Did0ue a écrit le 26 août 2010 à 18 h 30 min:

    Hoûûûm (onomatopée qui vient juste d’être brevetée), c’est très appétissant, tout ça *_* !
    Je sens que je vais dévorer… je vais économiser avant d’acheter le premier tome, sinon je vais m’endetter pour avoir la suite, je le sens…

    La WoNienne attend que Seraf’ poste de nouveaux dessins sur WoN *_* !

    RépondreRépondre
  • Soors a écrit le 27 août 2010 à 11 h 45 min:

    Suite à cette critique, je viens d’acquérir les deux premiers tomes ! Y en a t-il d autre déjà en vente ? Je ne crois pas…

    Très jolie manga, qui se lit facilement. Je ne suis pas déçu. On retrouve les trais habituel de mes Mangaka préférés mais avec des finitions au niveau arrière plan beaucoup plus poussés (simple impression?)

    Maintenant, il n’y a quand même aucune comparaison avec leur chef d’œuvre précédent, je veux bien sur parler de « Death Note »
    qui reste pour moi au dessus du lot et de loin.

    ++
    Soors

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?