Avis de Tempête est le premier tome de la série des Dossiers Dresden écrite par Jim Butcher. Ce premier tome est sorti en 2000 aux États-Unis et a été publié une première fois en grand format par Bragelonne dans sa collection l’ombre de Bragelonne. Sauf que ça a malheureusement pour l’éditeur fait un gros flop. Alors, profitant du succès de la Bit-Lit amené par Twilight et Anita Blake, ils ont réédité ce premier tome chez Milady et lui ont offert une seconde sortie. Partons d’abord sur le synopsis.

Avis de Tempête, Les Dossiers Dresden, Jim Butcher

Harry Dresden est magicien. Mais pas un de ces charlatans, non, un vrai de vrai. Il bosse comme une espèce de détective privé à son compte, mais il est aussi consultant pour la police. Alors quand un horrible meurtre se passe dans un hôtel en ville, Murphy, inspectrice spécialisée dans l’étrange, fait appel a lui. Accessoirement, Harry n’a plus un rond, et doit retrouver un mari volage pour s’en faire un peu…

Bon. Alors là, vous vous demandez peut être « mais en quoi c’est de la Bit-Lit ? » Bon. Il est clair que classer ce livre n’est pas aisé. C’est de l’Urban Fantasy, à coup sûr. Mais la présence d’un héros qui a des préoccupations bien terre à terre, à savoir payer le loyer, vie sentimentale, le fait que les créatures magiques soient révélées et acceptées par la population m’incitent à classer ce titre en Bit-Lit malgré la testostérone du héros.

J’ai entendu pas mal de critiques assez partagées sur ce roman, notamment celle de Ryuchan. Et étonnamment, je vais m’inscrire en porte-à-faux, car j’ai purement kiffé ce bouquin. Ce n’est évidemment pas prise de tête, comme toute Bit-Lit au demeurant. C’est vraiment un livre pour la détente et sans trop de prétentions. Ce que n’ont pas noté les critiques précitées c’est le gros coté Anita Blake, le consultant pour la police qui travaille à son compte/pour une agence, c’est clairement du Anita.

Dans l'Oeil du Cyclone / Avis de Tempête, Les Dossiers Dresden, Jim Butcher

La couverture de l'édition Bragelonne, nommée Dans l'Oeil du Cyclone, était bien moins belle

Mais là où Les Dossiers Dresden apporte un truc réellement nouveau au genre, c’est par son héros. Un sorcier destroy, crade, qui est sans le sou, qui a des pouvoirs et une morale parfois discutable… Il ne fait pas dans la dentelle, ce n’est pas un gentil. Et en plus, il pense moins avec ses organes génitaux que les traditionnelles héroïnes de Bit-Lit. C’en serait presque un comble non ? On n’est pas loin du miracle en tout cas.

Le style est dans l’ensemble agréable. Moi j’ai aimé toutes les petites remarques parfois humoristiques, parfois acerbes du héros (oui car c’est àa la première personne). Bon, par contre la traduction n’est pas toujours au top. Harry porte un Duster en V.O… Ce qui a été traduit par, attention, cache-poussière. La j’ai envie de dire « WTF ? ». Sinon, la plupart des références ont été francisées, ce qui pour moi est un point positif, mais a un peu divisé les fans. Entendre Harry parler de, je sais pas, « Des chiffres et des Lettres » c’est un peu bizarre, mais je suis favorable à la francisation des références en général.

Avis de Tempête, Les Dossiers Dresden, Jim ButcherL’intrigue, elle par contre, n’est pas forcément le point fort. Si Jim Butcher la mène mieux que la moyenne, la fin est un peu décevante car trop manichéenne, et assez stéréotypée. On peut cependant espérer mieux pour la suite. Ce premier tome, n’étant qu’un premier tome. Beaucoup de petits détails sont sous-entendus sur le passé de Dresden et on a évidemment envie de connaître la suite ! Ce tome est surtout porté par le héros lui-même et l’univers mis en place. Il sert en quelque sorte d’introduction, malgré une intrigue qui se finit un peu en queue de poisson. J’ai aimé l’ambiance, assez sombre, beaucoup de pluie, et les méthodes de Harry.

Malgré tout, ce premier tome des Dossiers Dresden m’a totalement convaincue. Ce n’est pas le livre de l’année mais ça fait plaisir de découvrir une serie de Bit-Lit qui sort un peu de l’ordinaire et d’un bon niveau. J’ai d’ores et déjà acheté le tome deux, malgré la couverture proprement immonde. Le seul point négatif, c’est finalement le fait que Milady placarde ses bouquins de publicités pour d’autres livres, rendant par la même les pages rigides plus molles qu’à l’habitude…


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
13 Comments, donnez votre avis !
  • Marc a écrit le 16 avril 2010 à 0 h 08 min:

    Comme toi, j’ai beaucoup aimé ce premier tome, pour toutes les raisons que tu as énoncées et malgré le côté « Anita-like » impossible à louper.
    Pour le coup du « duster », ce que je disais sur Livraddict c’est qu’il aurait du être traduit par « cache-poussière » puisque c’est la traduction exacte. Mais à la place de ça, on a « trench-coat » ou bêtement « manteau ». Le traducteur peut revoir sa copie.
    Cela dit, ça ne m’empêchera pas de lire la suite en VF ! :)

    RépondreRépondre
  • Serafina a écrit le 16 avril 2010 à 8 h 48 min:

    Eh bien etonnamment, le manteau ou le trench m’ont moins choquée que le cache-poussiere (qui existe certes, mais n’est quand meme pas si courant). J’aurais preferé qu’ils laissent duster ou simplement manteau. Ou Manteau de cow-boy a la limite. (d’ailleurs les « chaussures de cowboy » m’ont aussi choquée, je me demande c’est quoi en VO !).

    Sinon, je lirais aussi évidemment la suite en VF malgré tout

    RépondreRépondre
  • Heclea a écrit le 16 avril 2010 à 11 h 10 min:

    Je suis bien tentée, il va rejoindre ma wish-list ;)

    RépondreRépondre
  • Fauve a écrit le 16 avril 2010 à 18 h 15 min:

    Je n’en avais jamais entendu parler ! Merci de cette découverte ! (Encore une fois) Bon moi si sa continue je vais plus avoir de place sur ma liste XD

    RépondreRépondre
  • Ryuuchan a écrit le 16 avril 2010 à 19 h 02 min:

    Eh ben, je vois que tu as une meilleure appréciation que moi ^-^ De mon côté en revanche, je dois avouer que c’est sans doute mon premier livre de bit-lit (et ce que tu dis du reste (les héroïnes qui pensent avec leur entre-jambe entre autres)… ne me fait pas franchement envie XD). Après par contre je te rejoins : on a envie de connaître la suite une fois l’ouvrage terminé. Et d’après ce que j’ai entendu dire, les suivants sont encore mieux :)

    RépondreRépondre
  • Frankie a écrit le 17 avril 2010 à 23 h 21 min:

    Déjà dans ma wish list mais je pense que finalement je le lirai en anglais !

    RépondreRépondre
  • Thalia a écrit le 26 avril 2010 à 23 h 03 min:

    Il me faisait déjà de l’oeil. Tu me fais encore plus envie … ça devient vraiment une habitude :p

    RépondreRépondre
  • Angie a écrit le 17 mai 2010 à 16 h 44 min:

    J’aime beaucoup le personnage d’Harry Dresden et son humour. Il est vrai que les intrigues laissent à désirer mais ça se lit bien :)
    En tout cas, j’ai lu les 4 premiers tomes et j’ai beaucoup aimé !

    RépondreRépondre
  • Lyra Sullyvan a écrit le 29 mai 2010 à 11 h 04 min:

    J’ai connu cette série par la série tv, que j’ai bien aimé, l’acteur qui joue Dresden est top dans ce rôle. La série me tente bien, mais pour le coup pas en VF. La trad a pas l’air terrible d’après les avis que j’ai lus à droite à gauche !
    Merci pour cette critique ! :)

    RépondreRépondre
  • Bolo a écrit le 16 juillet 2010 à 1 h 45 min:

    Je ne l’ai pas encore lu, mais ça ne saurait tarder puisqu’on vient de me le prêter.
    Concernant la remarque sur le Duster qui aurait pus être laissé tel quel ou traduit par manteau de cow-boy ou autre, je dirais juste que personnelement ça ne me choque pas pour la bonne raison, et la je vais placer une référence d’un western culte, que dans la VF d’Il était une fois dans l’ouest, au début l’Harmonica parle bien de cache-poussière.

    RépondreRépondre
  • petite etoile sadique a écrit le 30 août 2010 à 17 h 15 min:

    Je ne comprend pas ce que vient faire le terme Bit Lt là dedans… -_-,

    La bit Lit est officiellement admise comme un genre fantaisiste de la Chick Lit avec des vampire en règle générale mais alors dans Dresden, je ne fais pas le lien du totu (peut-être l’apparition sanguinaire d’un vampire et quelques passages amoureux ou sensuels )mais dans ce cas, tous les fantastiques sont des Bit lit, même Pratchett…

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 30 août 2010 à 17 h 54 min:

    Les premiers anitas (jusqu’a 7 quoi) sont les « pilliers » de la bit-lit et sont extremement semblables aux dossiers Dresden (a part sur le sexe du heros).
    La bit lit n’est (heureusement) pas que de l’histoire d’amour avec du vampire. C’est de l’urban fantasy à la base, avec certains spécificités (préocuppation « terre a terre » du heros, creatures surnaturelles communément admises et vivant au grand jour , etc). En passant, pas besoin de vampire. Mercy Thompson c’est surtout du loup garou ^^.

    Pratchett ne se déroulant pas dans notre monde, il ne peut déja pas y prétendre.

    RépondreRépondre
  • Le Chro a écrit le 14 septembre 2011 à 16 h 22 min:

    Bon je ressors le sujet de la poussière [Ha ha… Vous comprendrez vite pourquoi] pour une raison ridicule mais je ne peux tenir ma langue: « cache poussière » est bel et bien la traduction légitime de « duster ». Ne t’en déplaise ^^ Je suis toujours frileux quand je vois des gens critiquer des traductions, même si souvent il y a du vrai. Mais là tu es vraiment injuste ^^

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?