Ames Perdues de Poppy Z. Brite

dabYo dans Critiques, Livres le 29 mars 2009, avec 7 commentaires
Critiques

Poppy Z. Brite fait parti de ces auteurs que beaucoup évitent de mettre dans leur liste de préférences: tout le monde ne peut pas se dire fan des scènes gores qu’elle peut écrire, ça et là. Et pourtant, ce n’est pas la seule chose qu’elle a écrit, avec entre autre son dernier roman, Alcool, ou même cet Âmes Perdues, un livre soft dont je viens tout juste de finir la lecture. Synopsis.

Ames Perdues de Poppy Z. Brite

Nothing est un jeune adolescent complètement paumé et en mal d’être depuis des années. Fumer, boire et coucher avec n’importe qui ne lui permet plus de l’oublier, et il n’a pas l’impression de vivre, mais de sur vivre. C’est ainsi que, fort d’une lettre le reconnaissant comme un être abandonné à ses parents adoptifs, il part en bus en quête de ses origines. Sa destination ? Missing Miles, la ville où habitent Steve et Ghost, deux musiciens dont les paroles enregistrées sur une cassette l’ont grandement touché. Avant d’y arriver, il va néanmoins faire quelques rencontres fort peu recommandables.

Autant être clair, il n’y a pas d’intrigue principale dans ce roman et c’est la vie de tous les jours de plusieurs personnages que nous allons suivre, tous en même temps. Le style de narration pourrait donc être apparenté à un Trône de Fer. Contrairement à ce que peut sous entendre mon synopsis, il n’y a pas non plus de héros, ce sont justes des humains, ou presque, qui ont pour seul point commun d’être des âmes perdues. Poppy Z. Brite n’est pas gore dans ce roman, mais crue et cruelle sans aucun doute. Les faits sont décrits entièrement et elle ne ménage aucun de ses personnages. Ceci dit, on reste bien loin de ce qu’un Corps Exquis, et si vous recherchez les mêmes sensations que pour ce dernier, Âmes Perdues n’est peut être pas fait pour vous. Bien qu’il n’en soit pas moins bon pour autant.

Ames Perdues de Poppy Z. Brite

Le récit de la vie des différents personnages est poignant, vous ne pouvez pas vous empêcher d’y repenser par la suite. Bien entendu, et vous vous en doutez tout de suite, les personnages finiront tôt ou tard par se rencontrer et par partager la même histoire. Une histoire très souvent triste, voir déprimante, car Brite joue avec nous et utilise de nombreuses ficelles scénariques pour engendrer la frustration du lecteur. Nous sommes spectateur, nous voyons les choses s’effriter peu à peu et nous ne pouvons rien faire, condamnés à se demander jusqu’où ira-t’elle et à quel point auto détruira-t’elle ses personnages. Jusqu’à quel point sera-t’elle sadique avec eux ?

S’ajoute à cet aspect hautement addictif la plume de l’auteur, qui il faut l’avouer est très bonne. Il n’y a quasiment jamais de mauvaise tournure, il n’y a aucune incompréhension. Alors certes, cela vient aussi du traducteur et à ce niveau là je trouve qu’on peut saluer son travail, car le livre est très agréable à lire. L’ambiance des années 80 est très bien retranscrite, les débuts du mouvement gothique aussi. On aurait qu’une envie, écouter le son des Lost Souls? pour pouvoir en faire la critique sur if is Dead. Il était d’ailleurs amusant de voir que Nothing écoute du Tom Waits, dont aka oni vous parlait il y a peu. Et comme je l’ai dit plus tôt, les personnages deviennent vraiment attachants, les rapports humains aussi.

Ames Perdues de Poppy Z. Brite

Le livre touche à l’ésotérisme et au thème des vampires, qui finalement est bien intégré. On ne s’occupe pas ici d’expliquer d’où viennent les vampires, ou pourquoi ils existent. Il ne s’agit pas d’une quête des racines, comme peut parfois le faire Anne Rice dans ses Chroniques des Vampires. Non, les vampires sont là, la magie existe, et c’est comme ça. Ce sont des postulats faciles à accepter, et bien que Brite ne respecte que très peu les stéréotypes du vampirisme, cela ne choque à aucun moment. Les vampires boivent de l’alcool dans des fourgonnettes et peuvent se balader de jours comme de nuit ? Bwé, après tout, pourquoi pas ?

A noter que Steve et Ghost sont deux personnages que vous pouvez retrouver dans une ou deux nouvelles de son recueil Les Contes de la Fée Verte.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
7 commentaires, donnez votre avis !
  • Thalia a écrit le 31 mars 2009 à 19 h 45 min:

    Ça a l’air spécial … je ne sais même pas dire s’il me tente ou pas. Faudrait la tenter quand même … elle a l’air d’avoir une sacrée réputation.

    Et l’inclusion de vampire ça tente … mais comment apprécier que les stéréotypes de vampires manquent à l’appel si je ne l’ai pas apprécier dans Fascination?

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 1 avril 2009 à 9 h 13 min:

    Thalia > tu n’as pas apprécié quoi exactement dans twilight au niveua des stéréotypes ?

    Puis bon, c’est ifférent. Twilight est centré sur le fait d’être vampire, là ils SONT vampires mais on s’en fou. C’est comme ça c’est tout…

    RépondreRépondre
  • Thalia a écrit le 1 avril 2009 à 10 h 09 min:

    Ben ils sont au soleil … avec le plaisir de briller comme des diamants. Le film, j’en parle même pas avec les arbres!
    Si je me souviens bien l’ail leur fait rien du tout ni les croix, …

    XD j’aime bien comment tu résumes! :p si je tombes dessus je le prends alors ^^

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 1 avril 2009 à 10 h 18 min:

    Thalia > bah disons que l’ail n’est pas évoqué une seule fois dans Ames Perdues… Faut dire ils ne sont « vampires » que parce qu’ils se nourrissent de sang. Mais en soit ils pourraient être n’importe quoi. C’est vraiment pas l’important dans le livre en fait ^^

    Bon par contre ils ne dorment pas dans des cercueils, et ils peuvent sortir au jour si ils se sentent bien, etc.

    On est loin du pathétisme du Twilight justyement parce qu’être vampire n’est pasp résenté comme un truc cool ni non cool, on s’en fou en fait x)

    Ca justifie grosso modo juste qu’ils soient « sans foi ni loi » en fait. enfin tu verras, je pense pas que ça te génera :p

    RépondreRépondre
  • mili-chan a écrit le 1 avril 2009 à 21 h 11 min:

    et bien moi je suis fière de dire qu’elle est une de mes auteurs préfairé ^^

    Et que ce livre en particulier est surement celui que je préfaire avec corp exqui… mais c’est surmeent pasque c’est le premier poopy que j’ai lu

    RépondreRépondre
  • Tenshin Konan a écrit le 4 avril 2009 à 20 h 18 min:

    En fait twiligth et âme perdu sont deux choses opposé. (pour moi) Personellement j’ai pas trop aimé Twiligth même si ça ma beaucouq aidé pour une dissert. J’ai lu âme perdu l’année dernière et j’ai adoré (il a d’ailleurs fait le tour de mon cercle d’amie proche).
    C’est l’un des rare livre que je lis regulièrement. Personellement ce que je trouve bien dans ce livre, c’est que le héros Nothing ne ressemble en rien au héros vampire d’aujourd’hui.

    RépondreRépondre
  • Thalia a écrit le 4 avril 2009 à 20 h 55 min:

    Si on est loin de Twilight ca va alors :p
    Si je le vois je le prends! ^^

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?