Alternative Rock

Alternative Article

illman dans Critiques, Livres le 27 décembre 2014, avec aucun commentaire
Critiques

Alternative Rock est un recueil de cinq nouvelles d’auteurs anglophones tournant autour du rock, mais surtout de ses icônes, paru chez Folio SF en 2014. C’est traduit de l’anglais par Jean-Pierre Ougi et l ‘illustration de couverture de Sam Van Oiffen met en avant la nouvelle Elvis le rouge. Je vous envoie du rêve n’est ce pas avec un nom pareil. Comme il n’y a que 5 nouvelles ici, je vais me permettre de parler de chacune d’entre elles.

Alternative-Rock-Folio-SF-Copie

Le Douzième Album de Stephen Baxter

Imaginez que vous soyez un mega gros fan des Beatles, que votre rêve secret soit qu’ils ne se soient pas séparer et qu’ils aient sorti un album que vous imaginez bricolé avec les titres de leurs carrières solos respectives. Là, vous avez le postulat de départ du bouzin. A partir de là c’est bien simple, si vous n’êtes pas un inconditionnel des Fab Four, vous allez a) rien comprendre par moment b) n’en avoir rien à faire. Alors certes c’est matinée de Science-fiction mais j’ai trouvé le propos assez bordélique dans sa construction. Bref un premier contact loin d’être fabuleux

En Tournée de Gardner Dozois, Jack Dann et Michael Swanwick

La seconde nouvelle est un travail collectif qui demandes un bagage musical beaucoup moins important que la précédente pour être lue. On suit Buddy Holly qui débarque de son avion pour aller faire le concert de sa vie. Ça sent moins le fantasmes de fan que précédemment mais un peu quand même, au moins ici on comprends ce qui se passe. C’est bien écrit et j’ai pu la lire d’une traite car je voulais absolument connaitre la conclusion. Celle-ci remonte clairement le niveau…


Alternative-Rock-Folio-SF
Elvis le Rouge de Walter John Williams

J’ai été obligé de la recommencer au bout de quelques pages tellement le début m’a paru confus. Dans cette nouvelle on suit la vie du début à sa mort d’une rock star de Memphis qui va virer au rouge coco durant sa carrière. C’était plutôt sympa à lire avec son idée de « Et si ce fameux rockeur avait eu une conscience sociale poussée ». C’est à des montagnes russes qu’on a affaire même si du fait du format ce n’est pas très développé, l’idée aurait sans doute mérité une novella pour s’étendre correctement. J’avoues avoir eu recours à Wikipédia pour comprendre la fin (la lose).

Un Chanteur Mort de Michael Moorcook

Sans aucun doute possible la meilleure histoire du lot, en même temps on en attendait pas moins de Moorcook. Jimi Hendrix est revenu d’entre les morts et offre une dernière virée à Mo Beck, un roadie. Un road trip à travers le Royaume-Uni où l’on s’interrogera sur le pourquoi jusqu’à une conclusion parfaite. Cette nouvelle est cool, c’est tout.

Snodgrass de Ian R MacLeod

Et si John Lennon s’était barré des Beatles avant qu’ils ne soient connus ? On le retrouve une trentaine d’années plus tard, ultra acariâtre, vivant aux crochets d’une prostitué qui pourrait être sa fille, un gros branleur quoi. Rien que d’y repenser ça me fait marrer, une vrai rocktar ce Lennon, auto-destuction à fond les ballons. Le personnage est tellement perdu dans son propre monde qu’il ne peut même plus en sortir sans que ça le détruises. Il y’a quelques moments épiques dans cette nouvelle mais je ne vais pas vous spolier.

Chaque fin de nouvelles est ponctuée d’une postface de l’auteur afin d’expliquer son contexte, son inspiration et tout le toutim. Le bilan est assez mitigé à mon avis, autant il y’a du vraiment sympathique à lire autant il y’a aussi du très moyen peu intéressant. Le recueil est difficile à conseiller, par contre les deux dernières sont à lire si vous avez l’occaze par d’autres moyens.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?