ALTER EGO de Neil Thomas

dabYo dans Critiques, Livres le 1 août 2015, avec aucun commentaire
Critiques

ALTER EGO est un court roman écrit par Neil Thomas qu’on pourrait, avec un brin de folie certes, classer dans le Fantastique. Publié par les éditions les Alchimistes du Verbe, il est sorti il y a un peu plus d’un an et est accompagnée d’une couverture mystérieuse mêlant temps et signes astrologiques. Car c’est bien de ça que nous allons parler. Synopsis.

Alter Ego de Neil Thomas

Eric Trichet a 42 ans, vit dans la très agréable ville de Nantes où il travaille pour La Banque Postale. Bref, tout ce qu’il y a de plus banal en somme, il a une fille qui a commencé l’adolescence et une femme aimante avec qui il aime vivre. Tout pourrait aller comme dans le meilleur des mondes mais voilà qu’il fait une effroyable découverte: son signe astrologique n’est plus dans l’horoscope et tout le monde fait comme s’il n’avait jamais existé ! Il est pourtant bien sûr d’avoir été Cancer !

Le livre de Neil Thomas s’inscrit donc dans la lignée des romans qui souhaitent traiter du parcours d’un homme sain vers la folie. Pas de grands anciens comme chez Lovecraft ici, mais plutôt une sorte de cheminement dans les réflexions et les sensations d’une personne. Après avoir découvert qu’une chose qu’il avait connu et cru connaître toute sa vie n’a peut être jamais réellement existé, un homme tombe peu à peu dans la folie en ne sachant plus faire la différence entre la réalité et la sensation qu’il en a. Bref, la vérité et la croyance en quelque sorte.

Le cheminement du personnage est suivi par le lecteur directement, Eric Trichet lui racontant tout son cheminement en le couchant par écrit et en faisant donc un parcours de son histoire depuis sa découvert jusqu’au moment où il nous écrit à nous, directement. Là dessus, le style d’écriture est plutôt très simple à lire et on arrive facilement à suivre et comprendre ce qu’il se passe. Malheureusement, si la narration et l’écriture sont fluides et faciles de lecture, j’ai trouvé que l’auteur avait une fâcheuse tendance à se répéter et le personnage se retrouve à disserter sur la moindre des choses. Cela donne quelque peu l’impression de vouloir grapiller des phrases, comme s’il y avait une nécessité à ralentir la progression de l’intrigue.

Alter Ego de Neil ThomasAlors certes c’est courant de recourir aux multiples détails pour étoffer les situations et les personnages, mais là cela donne juste l’impression de relire des répétitions à chaque chapitre qui n’apporte pas franchement grand chose. C’est là pour donner l’impression que le personnage se perd dans ses propres pensées, c’est le cas certes, mais c’est aussi très ennuyeux pour le lecteur. L’impression de folie qui devrait se dégager ne prend pas vraiment, on a juste l’impression d’être face à quelqu’un de rationnel qui essaye de se bloquer dans son irrationalité. Il manque un petit quelque chose pour nous faire partir avec lui, ou au moins, penser qu’il est sincère.

ALTER EGO de Neil Thomas est donc un roman en demi teinte. Il est court certes mais se lit rapidement aussi parce que son écriture est fluide. Mais les trop nombreuses répétitions de son personnage principal le rend parfois ennuyeux, sachant que lui faire répéter plusieurs fois qu’il entre dans la folie n’en fait pas pour autant un vrai fou. Dans le même registre, on pourrait retrouver La Maison-Livre de Gérald Duchemin.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?