Alien Mode d’Emploi de Laurent Genefort

Manuel de survie en situation de contact extra-terrestre

dabYo dans Critiques, Livres le 28 septembre 2012, avec aucun commentaire
Critiques

Attirés par une apparence travaillée et par une mode certaine des modes d’emploi et autres guides de survies à la présence d’espèces naturelles, nous nous sommes procuré Alien Mode d’Emploi de Laurent Genefort. Accompagné du sobriquet manuel de survie en situation de contact extra-terrestre, le tout vient tenter de compléter et décrire quelque peu l’univers que l’auteur français a mis en place dans son roman Points Chauds, que je n’avais malheureusement pas lu. Les deux sont édités par Le Belial’. Alors, ça donne quoi, la survie en situation de contact extra-terrestre ?

Alien Mode d’Emploi de Laurent Genefort

Parlons un peu univers tout d’abord, car celui du roman de Points Chauds est assez particulier. Il traite en effet les aliens d’une manière que l’on pourra qualifier d’originale, bien que non sans rappeler le classique Stargate. En effet, des Bouches sont apparues ça et là sur la planète dans notre futur, et celles-ci permettent à un être, humain ou non, de se déplacer dans l’espace de façon instantanée. Aussi, avec leur apparition est arrivée un nombre conséquents d’être étranges, voyageant de bouches en bouches à travers l’espace, sortes de migrants ou plus simplement, Aliens.

Dans notre petit guide, Laurent Genefort se met donc en tête de créer une sorte de parodie des guides touristiques mais à la sauce aliens, avec quelques grands chapitres qui balayent plus ou moins l’ensemble des thématiques. Premier contact, gestion des conflits, partager un moment, faire connaissance et plus si affinités. Bref, tout est là, décrit dans une manière assez académique, très défonçage de portes ouvertes, un style qui est sans aucun doute voulu par l’auteur tant il semble s’y être appliqué. Rappelant à quel point parfois ce genre de guides peut enchaîner les banalités.

Et finalement c’est là que le bât blesse, car j’ai plus eu l’impression de lire le mode d’emploi d’un aspirateur que celui me permettant de rencontrer des extraterrestres. Je ne sais pas, mais il manquait quelque chose pour rendre ma lecture intéressante. Je dirai même plus, je n’ai malheureusement pas réussi à cerner ce que l’auteur avait voulu faire en écrivant ce guide.

Alien Mode d’Emploi de Laurent Genefort

Me faire rire ? C’est pour le moins raté. Certes, il y a quelques anecdotes sympathiques, notamment sur des caractéristiques physiques/chimiques de certains aliens qui entrainent des situations forcément cocasse. Mais c’est tellement éparse qu’on est loin de pouvoir dire que ce guide est drôle. A-t-il voulu travailler son univers et l’étendre ? J’en doute, tant il reste avare de détails sur le monde de Points Chauds et tant la quantité d’informations détaillées est faible. Alors, c’est qu’il a sans doute voulu passer un message engagé, une critique acerbe de la société humaine ?

C’est bien possible. Mais j’ai plus vécu ces quelques allusions comme une punition, tant ces dernières sont grossières et stéréotypées. Comme par hasard, sur toutes les espèces de l’univers, seuls les humains ont mis en place un système sexiste. Les seuls où les deux sexes s’opposent et où il y a une « hiérarchie » injuste et subie par l’un des deux sexes. Attention, je ne nie pas le problème réel de notre société, je dis simplement que ça n’est pas crédible et que si c’était pour faire ce genre d’allusions aussi peu cachées, il n’y avait pas besoin d’écrire tout un guide.

On n’évoquera bien entendu pas la piste de la performance littéraire, puisque même si le tout se lit facilement, on est loin de l’œuvre littéraire du siècle. Le style est vraiment informel, sans réelle personnalité, très générique. On pourra même louer Laurent Genefort d’avoir si bien imité ce style.

Aliens Mode d'Emploi de Laurent GenefortEn dehors de ces problèmes, il faut avouer qu’Alien Mode d’Emploi est vraiment un très joli livres. Les illustrations et le travail typographique de Cédric Bucaille accompagnent vraiment très bien le guide et lui donnent un air très dans l’air du temps, très Web 2.0 si on peut dire ça. Vraiment, le design m’a plus que convaincu et font de ce livre un petit bijou.

Mais au final, je dois l’avouer, j’ai franchement été déçu de ce Manuel de survie en situation de contact extra-terreste. Laurent Genefort réussit avec brio à imiter les guides touristiques, certes, mais sa lecture ne présente malheureusement pas de grand intérêt. La critique de notre société est un aspect bien trop superficiel, la description de l’univers manque de détails, l’humour est presque absent. Reste cette question à laquelle je n’arrive pas à trouver de réponse : Pourquoi ?


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?