23 récits et légendes de Vikings de Bertrand Solet est un bouquin Castor Poche destiné aux enfants à partir de 10 ans sorti en 2008, donc aussi aux grands comme moi. J’avais acheté ce livre pour faire le tampon entre deux grosses lectures pour me détendre et puis la couverture de Fred Sochard m’avait accroché le regard. Quid donc de ce recueil ?

23 récits et légendes de Vikings de Bertrand Solet

Le livre est donc destiné aux jeunes en mal d’épopées nordiques pleines de Vikings poilus et de Dieux bien espiègles. On peut ainsi se familiariser avec les contes et légendes de ces nordiques au travers de 23 histoires qui oscillent entre 6 et 20 pages. Ces histoires sont découpés en 2 parties, les contes mythologiques et les sagas (abrégées).

Les neufs premières histoires couvrent donc l’histoire mythologique de la création du monde jusqu’au crépuscule des dieux. On pourra donc suivre les aventures d’Odin et de Thor mais aussi les fourberies de Loki. Ces contes sont des grands classiques assez connus pour la grande majorité qui en connait un minimum sur le sujet et permettent donc de me mettre un premier pied dans l’univers des dieux nordiques.

Le reste des histoires se fera beaucoup plus historique. On pourra ainsi suivre les vikings à travers l’Europe, on les verra arriver en Normandie et remonter la Seine jusqu’à Paris. Les sagas familiales sont aussi de la partie. L’histoire d’Eric le rouge et de sa descendance nous est narré. Ceux qui d’exil en exploration découvriront le Groenland et toucheront les terres d’Amérique du Nord. On a donc un panorama des événements majeurs qui ont couvert la période communement admise pendant laquelle on parle de Vikings, de 800 à 1050 (si j’en crois l’introduction du livre).

23 récits et légendes de Vikings de Bertrand SoletPublic cible oblige, les textes sont simples, le propos est aéré et l’auteur a veillé à ce que l’on ne se perdent pas dans des généalogies à rallonge comme c’est généralement le cas dans les sagas. C’est clair et globalement concis, la démarche est chronologique et le lecteur ne se perdra pas dans les méandres d’histoires entrecroisés, les récits sont indépendants les uns des autres. La violence est ici suffisamment édulcorée, on a affaire à des Viking tout de même, pour pouvoir convenir à un jeune public. L’auteur met d’ailleurs à disposition sa bibliographie qui lui ont permis de rédiger ce livre à sa fin, une initiative particulièrement sympathique si l’on compte se documenter plus avant.

Au final, ce petit livre de 200 pages m’a permis de me replonger dans la mythologie nordique sans avoir à subir une écriture lourde. Je conseille donc ce livre à moins de 5€ pour ceux qui voudrait découvrir cette univers.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?