Le Trône de Fer de George R.R. Martin est sans aucun doute l’une des séries de Fantasy qui se prête le plus aux jeux de stratégie. Ça tombe bien puisqu’il existe depuis quelques années maintenant une adaptation en jeu de plateau chez Fantasy Flight Games. Après avoir été en rupture de stock pendant de nombreux mois, notamment à cause du succès de Game of Thrones, il vient tout juste d’être réédité dans une version revue et corrigée, localisée en français par Edge. C’est donc l’occasion pour nous de vous en parler, puisque nous y jouions depuis de nombreux mois déjà avec la première édition.

Le Trône de Fer, le Jeu de Plateau

Il s’agit donc d’un jeu de plateau jouable de 3 à 6 personnes. Chaque joueur incarne l’une des cinq maisons majeures qui luttent sur les terres de Westeros: Stark, Lannisters, Baratheon, et si le nombre de joueurs s’y prête, Hautjardin et Greyjoy. Le but assez évident est de conquérir les différents territoires de Westeros pour imposer sa supériorité grâce aux différentes citadelles, châteaux et territoires de ressources.

Plateau du Jeu de Plateau Le Trône de Fer

Les ronds verts, jaunes, sur le plateau sont les ordres données aux unités (pièces en bois jaunes, vertes)

La première chose sur laquelle il me faut fortement insister, c’est qu’il ne s’agit pas d’un banal jeu de plateau auquel on aurait ajouté une licence: tout dans cette adaptation transpire le Trône de Fer. Le plateau bien sûr, territoires de Westeros, les différentes pièces et cartes à l’effigie des personnages, mais surtout, le système de jeu et la tension qu’il provoque entre les joueurs.

Le principe d’information différée que j’évoquais souvent dans les chroniques des livres est ici parfaitement respecté. Chaque début de tour, les joueurs doivent donner des ordres aux différentes unités de sa maison présentes sur le plateau. On y compte cinq types d’ordres, déplacement offensif, maintient défensif, maintient de coopération, raides et influence sur le pouvoir. Ce ne sont pas les noms officiels, c’est juste pour vous donner une idée de ce que chacun fait. Les ordres sont donnés face cachée, et lorsque tout le monde a placé ses ordres sur le plateau de jeu, ils sont retournés pour être révélés. Chaque joueur pour les placer doit donc déterminer ce que feront le plus probablement les autres et agir en conséquence pour anticiper et ainsi minimiser les dégâts, en quelque sorte.

Cette partie du jeu est à la fois une sacrée prise de tête, et à la fois l’une des plus intéressantes. Comment placer nos ordres, qui sont limités à trois par type et un seul par unité, pour se défendre efficacement tout en étant offensif pour se rapprocher de la victoire. Plus l’on est proche de la fin, plus il faut être prêt à sacrifier quelques territoires pour remporter le tout et analyser les différents scénarios possibles. Une fois les ordres découverts, il faut alors les exécuter, suivant le type, puis chaque joueur ayant son tour. Ainsi, si deux joueurs ont placé des ordres d’attaques, il leur faudra choisir lequel ils vont jouer en premier, ce qui peut avoir une conséquence assez forte.

Plateau du Jeu de Plateau Le Trône de Fer

Comme dans le Trône de Fer, ici, c’est chacun pour soi. Mais cela ne veut pas dire que deux joueurs, voire plus, ne peuvent pas joindre leurs forces temporairement lorsque cela les avantage mutuellement. Chaque attaque est précédée par un tour de table pour que d’éventuels alliés fassent connaître leur support à chaque opposant, s’ils le souhaitent. S’engage ensuite le conflit: chaque camp a un nombre de points d’attaque, auxquels vont peut être s’ajouter ceux d’une carte de héros. En effet, chaque maison dispose de 6 cartes de héros, qui lorsqu’elles sont jouées au cours d’une bataille permettent d’augmenter sa force de combat, ou d’autres effets plus stratégique.

On retrouve dans ces cartes les personnages principaux de la série, Ned et Robb pour les Starks, Cersei et Jaime pour les Lanisters, etc. Il faut d’ailleurs préciser que si les personnages présents vont jusqu’au tome 9 (ou 3ème intégrale), il n’y a pas de réel spoil à prévoir. Les personnages sont d’ailleurs superbement illustrés et un véritable régal pour les yeux. D’une manière générale d’ailleurs, le jeu de plateau est d’une grande qualité graphique.

Cartes du Jeu de Plateau Le Trône de Fer

Les différentes cartes maison du joueur Stark, on retrouve les héros des romans. Certains ont des effets bonus qui permettront au joueur d'obtenir un avantage en cas de victoire, ou de surprendre son adversaire

Afin d’amener un peu de variété dans les parties, chaque tour ont lieu des événements aléatoires qui peuvent avoir un très gros impact sur la suite du jeu: ravitaillement et recrutement des armées, attaque des sauvageons, ou encore jeu des trônes. Là encore les événements ne sont pas mis au hasard et conviennent parfaitement à l’ambiance de la série. On pourrait craindre que du coup, le tout perde en stratégie, mais c’est presque tout le contraire. Cela permet aussi et surtout de différencier totalement chaque partie.

Au final, l’adaptation en jeu de plateau du Trône de Fer créée par Christian T. Petersen est une réelle réussite. Avec ses illustrations soignées et ses éléments repris du roman, on aurait vraiment l’impression de jouer sur les terres de Westeros. Mais au delà de cette ressemblance, le jeu en lui même est vraiment prenant et vous permettra de passer d’excellents moments. D’autant qu’avec des petits aléas dans le jeu, on pourrait presque dire que chaque partie est unique. Un achat très facilement rentabilisé, en somme.

Le Trone de Fer Le Jeu de Plateau Seconde EditionA noter que visiblement, la seconde édition du jeu de plateau du Trône de Fer permet de jouer jusqu’à six joueurs dans sa version basique, avec l’ajout de la maison Martel. De même, et ajout des plus sympathiques, à priori les deux extensions Tempête des Lames et La Bataille des Rois seraient directement inclues dans l’édition, ce qui est un sacré plus. N’ayant pas encore eu l’occasion de les tester, je ne puis dire ce que cela change réellement. Outre ces changements, on pourra aussi noter un petit re-design des cartes, de nouveaux artworks, et surtout une refonte du plateau, moins « flashy ».

Mais d’une manière générale, rien qui ne change drastiquement le principe du jeu.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
8 commentaires, donnez votre avis !
  • boubou a écrit le 8 février 2012 à 10 h 37 min:

    Waaah, inutile de dire que ça donne vraiment envie ! :D
    Et même à trois (config min) c’est bien? je suis pas vraiment familière des jeux de rôles plateau mais ça me semble mieux quand y’a « plein » de monde (pour les rebondissement tout ça), je me trompe surement… ^^

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 8 février 2012 à 11 h 16 min:

    @boubou: Y a un vrai gap entre 3 et 4 joueurs je dois te l’avouer, mais franchement, à 3 c’est déjà bien sympa. Après faut être concentré dans le jeu quoi, car si tu joues à la légère à 3 je pense qu’il n’y aura peu de défis, le jeu sera moins « agressif » on va dire. Je dirai qu’à trois le jeu est sympa, mais différent, il y a moins de tension dans le sens où les joueurs ne se marchent pas autant sur les pieds.

    Ça reste très bon à 3, nos premières parties étaient à 3 et ça nous a donné qu’une envie: trouver d’autres joueurs pour y rejouer :D

    RépondreRépondre
  • boubou a écrit le 9 février 2012 à 14 h 14 min:

    merci ! tu confirmes ce que je pensais… qu’à peu c’est cool mais plus on est de fous, plus on rit ! ^^ et faut jouer entre die hard fans du Trône de Fer, tout le monde à bloc pour gagner et se faire des coups bas ! ahaha! ^^

    RépondreRépondre
  • yao a écrit le 11 février 2012 à 16 h 24 min:

    Ah, merci pour cet article ! Je connaissais ce jeu depuis un moment et j’ai entendu que de bonnes critiques. Toutefois, on nous expliquait pas beaucoup les règles et ici j’ai appris pas mal de choses.
    Merci encore ! J’ai hâte d’y jouer un jour :P (surtout que j’adore les jeux de stratégie ! (comme les échecs))

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 12 février 2012 à 13 h 28 min:

    @yao: j’ai essayé d’être assez explicite sans être trop barbant, j’espère avoir réussi :p

    @boubou: c’est clairement l’idée !

    RépondreRépondre
  • illman a écrit le 12 février 2012 à 14 h 49 min:

    @dabYo beuh à cause de ton article j’ai acheté la seconde édition, :D

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 12 février 2012 à 18 h 52 min:

    @illman: bah écoute, tu nous invite quand ? ;D

    RépondreRépondre
  • crobz a écrit le 13 février 2012 à 13 h 55 min:

    J’ai hésité à le prendre pour notre réveillon. On s’est rabattu sur une version de Zombis (on a été super déçu par le jeu). On aurait du partir sur ce jeu. En tout cas, tes explications sont claires et donne vraiment envie de se poser autour d’une table avec :)

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?