Super Smash Bros sur Nintendo 3DS

dabYo dans Critiques, Jeu Vidéo le 11 décembre 2014, avec 1 commentaire
Critiques

En Automne dernier sortait Pokémon X & Y sur Nintendo 3DS, l’occasion pour nous de nous équiper de la dernière portable du japonais. A la base, je ne suis pas grand joueur sur console portable et je ne pensais donc rejouer pour un long moment. Mais ça c’était avant de réaliser que les consoles portables étaient désormais assez puissante pour permettre à Nintendo d’y sortir l’une de ses franchises les plus jouissives à mon goût: Super Smash Bros. Alors, ça défonce ?

Super Smash Bros 3DS

Si vous êtes fans de la franchise, ce test là ne servira sans doute pas à grand chose, il est peu probable que vous ne vous soyez pas déjà jeté sur cet opus. Mais si vous la connaissez que de loin, ou que vous êtes perplexe face à un épisode sur portable, je risque de tout tenter pour vous faire succomber. Car n’allons pas par quatre chemin, cet épisode de la franchise déjà mythique -et qui n’en est qu’à son quatrième opus- est tout simplement énorme. Jouissif. Dément. Et le tout, dans votre poche, toujours à portée de main.

Comme dans les précédents épisodes, il va s’agir de permettre aux différents héros de l’univers Nintendo d’en venir aux bras et d’en découdre ! Les Mario, Luigi et autres personnages classiques du géant japonais sont de la partie, ainsi que quelques nouveaux venus ou encore des personnages d’autres éditeurs, on pense évidement à Sonic de Sega et Pacman de Namco qui viennent rejoindre le roster de ce jeu de combat déjà bien complet. Parmi les nouveautés, on notera notamment Dracaufeu et Samus Zero Suit, qui n’est certes pas nouvelle mais que je n’avais pas eu l’occasion de découvrir dans l’épisode précédent puisque je l’avais sauté.

Samus Zero Suit SSB 3DS

Arrivée sur l’épisode précédent, il faut quand même avouer que la sexualisation de Samus Zero Suit est assez dérangeante, surtout vis à vis du reste du casting

Une fois son personnage choisi, on affronte nos adversaires sur un terrain aux limites assez claires, à nous de frapper les ennemis pour arriver à les en éjecter. Un système de combat bien particulier, qui fera toujours tiquer les puristes du genre, puisque la vie n’a pas de limite et qu’on tape son adversaire uniquement pour augmenter ses chances de pouvoir l’envoyer valdinguer dans les étoiles définitivement. Les personnages vont donc voler dans tous les sens, des objets bien sentis rajoutant un peu de piment et de chaos à l’action. Des coups violents, des combos, de très nombreuses possibilités et pas la moindre goute de sang, Nintendo oblige. Cela veut aussi dire que l’on peut mourir très vite et très bêtement, source infinie de frustration pour le perdant, de jouissance suprême pour celui qui gagne. Sans doute la recette du succès et de ces parties dont les amateurs ne se lassent jamais.

Super-Smash-Bros-3DS-Paper-Mario-Stage-2Une recette inchangée donc, toujours aussi efficace et addictive. On reprend rapidement ses marques et malgré les capacités limitées d’une console portable, le nombre d’objets et d’éléments affichés à l’écran, le tout reste fluide et vraiment très lisible. Il faut être habitué certes, les profanes diront sans doute que c’est le bordel et qu’ils n’arrivent pas à suivre, mais c’est tout de même un véritable tour de maître qu’ont réalisés les développeurs de Nintendo. Si de ce côté, on est à un haut niveau, la prise en main est cependant assez limitée par le hardware. Alors qu’on avait jusqu’alors la merveilleuse manette Gamecube pour nous laisser exprimer notre rage et nos smash, c’est via le joystick de la Nintendo 3DS que nous jouons maintenant. Et là, c’est le drame.

Ça se joue, c’est évident, mais une partie de Smash Bros est dynamique et prenante. On maltraite notre controler pour sortir les différents coups du jeu, en bougeant rapidement le joystick par exemple, en restant appuyé sur les boutons, etc. Bref, des mouvements qui vont être entravés par la la prise en main de la console qui n’est clairement pas l’équivalent d’une manette, on sent tout de suite que les formes sont carrées et qu’elles ne sont pas agréables à tenir en main. Côté Nintendo 2DS surtout, celle que l’on avait choisi pour son prix, la taille de la console donne vite mal aux mains. Vous y ajoutez un peu de sueur et la console passe son temps à vous glisser des mains.

Super-Smash-Bros-3DS-Paper-Mario-Stage-1

Mais c’est bien là le seul gros défaut que l’on pourra reprocher à l’item. Si vous n’aimez pas les défis et autres variations de jeu via des réglages, le contenu solo vous paraîtra un peu chiche. On regrettera notamment le mode aventure de la version Gamecube qui était clairement plus joufflu et qui variait quelque peu le fait d’enchaîner des combats. Il y a cependant du défis en terme de difficulté, de possibilité de customisations, etc. Mais surtout le jeu n’est pas seulement solo, le mode online est arrivé aussi dans cette version portable, ce qui va permettre de bien rallonger la durée de vie. De plus, il est extrêmement facile de jouer avec des potes, les consoles se détectent très rapidement et il n’y a pas le moindre lag.

Cover Super Smash Bros 3DSParlons graphismes finalement, bien que ce ne soit pas un des critères les plus importants, ils n’en restent pas moins de très bonne pour un système aussi limité qu’une console portable. C’est joli, certes pas quand c’est zoomé, mais largement de quoi apprécier la vue lorsqu’on joue. Le framerate est fluide et ne subit quasiment aucun ralentissement lorsque l’on joue. C’est un tour de force quand on sait à quel point les différents éléments sont nombreux dans une partie de Super Smash Bros. Le pire, c’est que l’effet cellshadding appliqué aux personnes est de toute beauté, et va mettre en valeur les attaques des différents personnages.

Il n’aura fallu que quelques minutes de jeu à la Japan Expo pour me conquérir. Le temps de sortir quelques smash bien sentis sur un aussi petit écran et de voir tout le potentiel qu’a un Super Smash Bros dans la poche, toujours prêt à être dégainé. Le contenu est absolument énorme pour un jeu de console portable, la réalisation technique est bluffante, et évidement, c’est Super Smash Bros bordel !


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • fabY a écrit le 12 décembre 2014 à 20 h 09 min:

    Je te rejoins évidemment sur les contrôles (seul raison valable pour ma défaite la dernière fois >O>), même si le gameplay est le même, l’expérience est plus réussie avec un pad Gamecube ^^. Vivement ma revanche quand t’aura une wiiU >o>.

    Quand je vois cet article fin 2008, titré par « Je n’aime plus Nintendo » en article relié, côte à côte avec les reviews de Pokemon et Zelda 3ds =3.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?