Katawa Shoujo de Four Leaf Studios

A la croisée entre dating-sim et roman graphique interactif

Kao dans Critiques, Jeu Vidéo le 7 décembre 2012, avec aucun commentaire
Critiques

Katawa Shoujo est simulation de drague, ou Dating Sim pour être moins ridicule, du studio indépendant Four Leaf Studios. En projet depuis avril 2009 où tout est parti d’une image postée sur le mal famé 4Chan, ce n’est qu’au début de cette année qu’il est sorti dans sa version finale. Gratuitement et légalement téléchargeable sur le site du développeur, je viens tout juste de le terminer. C’est donc l’heure de vous en parler.

Katawa Shoujo de Four Leaf Studios Logo

Vous incarnez Hisao Nakai, qui suite à un accident cardiaque assez grave, se retrouve à devoir aller étudier dans une école spécialisée pour les handicaps physiques divers. Si Katawa Shoujo est en théorie un genre de Dating Sim, on est plus proche du « roman graphique » en pratique, et le site officiel le présente comme un « visual novel de style bishoujo ».

Katawa Shoujo de Four Leaf StudiosVous allez en effet lire durant des heures des textes, dialogues, introspections et autres descriptions, où éventuellement vous aurez des choix à faire, bien plus cruciaux qu’il n’y paraît. Ces choix vous amèneront à obtenir la possibilité d’entamer une romance avec un des 5 personnages principaux féminins.

L’histoire se découpe en 4 actes, le premier est commun à tout les personnages, et selon vos choix, vous débloquez les 3 actes spécifiques à chacune des romances potentielles. Voire moins si vous vous vautrez dans vos choix…

Heureusement, les erreurs sont assez vite rattrapables, dans la mesure où le jeu peut-être recommencé en skip-mode, afin d’éviter de se re-farcir tous les dialogues déjà lus. Il est ainsi possible de changer un de ses choix potentiellement fatal pour l’histoire. Je le précise parce que cela m’est arrivé, et mes 6 premières heures de jeu ont été récupérées en l’espace de 10 minutes de jeu accéléré.

Katawa Shoujo de Four Leaf Studios

S’il y a beaucoup de texte à lire et des dessins gentillets, on reste cependant proche du dating-game et il y a notamment des scènes plutôt explicites. Il est donc logiquement interdit aux moins de 18 ans. Cependant, une case à cocher existe dans les options pour passer ces scènes compromettantes, sans rien rater du scénario. A la place vous assisterez a une superbe image de fruits sur un fond de battement de cœur.

Katawa Shoujo de Four Leaf Studios

Une scène censurée

On ne parlera pas tellement des graphismes, quasiment absents du titre, mais plutôt du chara-design. Les personnages sont particulièrement bien travaillés, on ne s’en lasse pas malgré leur nombre de poses un peu limité, 4 ou 5 à tout casser, sans compter les scènes spéciales. Les fonds de décors quant à eux sont de simples photos légèrement floues et retravaillées, mais on ne s’y intéresse pas plus que cela au final. Il y a bien quelques cinématiques en revanche, façon petit dessin animé, très belles et très poétiques, et qui apparaissent à chaque fois que vous entamez le deuxième acte.

La durée de vie est assez variable selon vos préférences. Par exemple, ma première storyline complétée m’a pris 8h consécutives. Mais comme il en existe 5 différentes, plus ou moins longues, auxquelles il faudra ajouter la trame où vous finissez tout seul et les « bad-endings », bref, largement de quoi vous mettre sous la dent. Le tout est accompagnée d’une bande son très agréable, et convient bien aux situations et aux personnages, elle se place harmonieusement avec le texte.

Katawa Shoujo de Four Leaf Studios

Au final, les personnages sont vraiment intéressants, avec un background assez poussé, suffisamment pour que vous vous y attachiez très vite et commenciez très tôt à avoir vos petits favoris. Tenant plus du gros livre interactif que du jeu vidéo, Katawa Shoujo n’a qu’un seul vrai défaut, être uniquement disponible en anglais. Cela ne m’a en soit pas posé beaucoup de problèmes, mais il m’est arrivé de faire pause dans un dialogue pour ouvrir un dictionnaire et chercher la définition d’un mot inconnu. Si je puis vous donner un conseil, avant d’achever cet article, c’est que si vous décidez effectivement de télécharger ce jeu, ne lisez pas la page de présentation des personnages, au risque de vous spoiler plus de la moitié de l’intrigue.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?