Dynasty Warriors Strikeforce sur PSP

aka oni dans Critiques, Jeu Vidéo le 6 mai 2009, avec 6 commentaires
Critiques

Je vous parlais il y a peu de la ressemblance entre le film de John Woo, les Trois Royaumes, avec le jeu Dynasty Warriors, qui porte donc sur la même période. Comme Koei fait bien les choses, est sorti il y a peu le nouvel opus de la série sur PlayStation Portable: Dynasty Warriors Strikeforce, qui est en fait le portage sur PSP de l’opus DW 6 de la PS3. Autant vous le dire, le jeu change totalement par rapport aux précédents épisodes. Et pas qu’en bien. On rappelera juste avant de commencer que DW est un Beat Them’ All pur jus à la base.

Logo de Dynasty Warriors Strikeforce

Tout d’abord, ce qui saute aux yeux, c’est que tous les personnages ont été relookés. Le style est résolument plus manga qu’avant et la ressemblance avec les précédents designs est très mince, voire inexistante. Les armes, et par conséquent le style de combat, ont également changé (pour la grande majorité des personnages). Adieu donc les bonnes vieilles Tonfas de Sun Ce ou le légendaire Brûleur de Ciel de ce bon vieux Lu Bü, et bonjour aux armes franchement laides et disproportionnées du type « je porte un immeuble sur mon dos » de Wei Yan ou de Xiahou Dun… Bon, toutes ne sont pas laides, mais je trouve de toute manière que les personnages ne ressemblent plus à rien. C’est mon avis, mais franchement, devant le tank humain qu’est devenu Cao Ren… Certains sont carrément grotesques. Néanmoins, au niveau graphismes, le jeu est clairement amélioré, ça ne fait aucun doute. Un gros boulot sur les décors, les mouvements… Un bon point à noter.

Dynasty Warriors Strikeforce : Zhang Fei

Côté jouabilité, je vous avoue que j’ai pleuré. Adieu, combos dévastateurs, coups diversifiés et explosions de lumière ; vous avez droit à deux sortes de coups différents : taper bêtement ou faire une charge lente et un peu plus forte. Bon, il y a plus de coups aériens, mais franchement les possibilités de combos n’existent quasiment plus. Volonté de simplification ? Réussie, alors, mais un peu trop, parce que lassant à l’extrême… À l’inverse, ce sont des combats aériens qu’il vous faudra mener la plupart du temps contre les officiers, et on découvre alors que si nos bons vieux héros ont perdu leurs combos, ils ont gagné des mini réacteurs sous les sandales de paille… Parce qu’il vous faudra ne combattre quasiment que dans les airs pour vaincre lesdits officiers. Ne vous en faites pas, vous pouvez y rester trois heures. Le problème est que le personnage est alors très difficilement maîtrisable…

En parlant de jouabilité, il me faut vous parler du mode Furie, qui vous permet, lorsque votre jauge Musou est pleine, de vous transformer en gros bourrin (et vous pourrez alors déclencher l’attaque Musou). Ah, une nouveauté ! À saluer en tant que telle. Elle vous permettra de voir votre héros se transformer en super sayen. Bon délire niveau graphique, assez amusant, et qui vous permettra de… frapper un peu plus fort, sauter plus haut, aller plus vite. Aucun nouveau mouvement, hélas.

Dynasty Warriors Strikeforce: Wei Yan

Avec son nouveau hochet tout beau, Wei Yan a prévu de se reconvertir dans le Baby-sitting !

Un mode furie néanmoins vital. Parce que Koei a légèrement pété un plomb niveau difficulté… Il n’y a guère que le mode chaos d’antan qui me rappelle une telle difficulté. Bon, un peu moins tout de même, mais pas réglable, hélas. Adieu également aux fantastiques envolées de centaines d’ennemis. On se bat à présent contre quatre ou cinq soldats résistants comme du béton armé, ou des officiers franchement déjantés qui vous feront bouffer votre PSP. Comptez en plus parfois avec des boss abjects : les chimères, en gros, des énormes monstres de vingt mètres de haut avec une barre de vie juste immense et des attaques légèrement dévastatrices. Personnellement, j’ai les tendons défoncés à force d’appuyer à la fois sur le bouton d’attaque, de lock, et d’objets de soin (que vous ne trouverez plus sur le terrain mais que vous pourrez acheter en ville).

Par contre, les ennemis sont très variés, tous trop puissants, mais très diversifiés ; entre les machines de guerre à lances, à piques, à flammes, les canons, les balistes, les tigres, les loups, les différents soldats, les faucons, les catapultes et les immondes toupies de sabre, il y a un vrai effort, et pareil sur les terrains ; non seulement ils sont beaux, mais il vous faudra souvent sauter dans tous les sens pour ne pas vous noyer ou pour accéder à une autre zone.

Dynasty Warriors Strikeforce: Fei Zhang.jpg

Yes, j'ai battu Sangoku !

Je parlais de la ville ; en effet, Strikeforce intègre une ville, un campement d’avant mission (que vous pourrez choisir : petites requêtes, défis, mission « histoire »…), pareillement à l’excellent Monster Hunter Freedom. Il est quasiment notoire que Koei s’est quelque peu inspiré de ce jeu qui fait un carton monstre au Japon (et avec raison, c’est un des meilleurs auxquels j’aie jamais joué), par exemple sur le principe du « défaite : mourir 3 fois ». Il vous sera ainsi possible de customiser votre personnage, pour pallier quelque peu à l’évolution ridiculement lente des niveaux. Vous pourrez donc attacher une ou deux orbes renforçant votre arme ; forger de nouvelles armes avec les matériaux récoltés sur les ennemis morts, et notons au passage qu’en plus de l’arme du personnage, vous pouvez en prendre une deuxième. Et ainsi jouer sur les faiblesses de certains ennemis à tel ou tel type d’arme…

Vous pourrez aussi gérer l’entrepôt où vous entreposez vos matériaux, acheter des objets de soin, des pièges…, et créer des Ki, des équipements à attacher à chaque membre (vous pouvez donc vous équiper de quatre Ki) qui renforceront le personnage (si peu, hélas), par exemple en lui donnant un saut supplémentaire, un ou deux coups supplémentaires (ouf), une régénération permanente de la vie (très lente, bien sûr), garde améliorée, ou encore des dégâts élémentaires attachés à l’arme, à l’attaque musou, ou bien améliorer le mode furie de plusieurs façons. Je dois avouer que la durée de vie, déjà conséquente par le nombre de quêtes et leur difficulté, est décuplée par ce système un peu RPG sur les bords. Bonne initiative de Koei sur ce point, donc, même si les Ki font briller vos personnages déjà parfois grotesques et les déguisent en néons ambulants…

Lu Bu dans Dynasty Warriors

Euh, OK !

Le jeu est donc, tout comme Monster Hunter Freedom encore une fois, très, très orienté multijoueur, et le joueur lambda se découragera vite. En groupe, comme son illustre homologue, il revêt probablement une saveur particulière et un plaisir de jeu plus intense ; mais contrairement à ce dernier, le mode solo est presque passé aux oubliettes…!

Enfin, un mot réprobateur sur les cinématiques pour terminer ; l’introduction est parfaite, et la cinématique de fin est correcte, mais les cinématiques intermédiaires ou prétendues telles relèvent du foutage de gueule : il ne s’agit que de flashs décolorés de cinématiques de l’opus PS3… Et toujours les mêmes, avec simplement un texte différent par-dessus, et le jeu les compte en tant qu’autant de cinématiques. Même la vulgaire introduction du chapitre, qui ne comporte aucune cinématique, est considérée comme telle… Déception sur ce point donc.

Je m’aperçois que je n’ai soulevé que les défauts du jeu ; ce n’est pas non plus le pire jeu au monde, et le plaisir est tout de même présent quand on fait valdinguer son personnage à cent mètres du sol, et puis il y a moyen de faire correctement s’envoler quelques ennemis (avec la bonne massue). Toutes ces tares ne cachent pas entièrement ses qualités.

Dynasty Warriors Strikeforce

Pour conclure, il est clair que Koei a voulu démocratiser sa tête de gondole qui commençait à piquer du nez, en la simplifiant, et en intégrant des éléments qui ont fait recette dans d’autres jeux. Mais alors pourquoi cette difficulté aberrante, qui dédie ce jeu, globalement bon tout de même, uniquement aux fans ?


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
6 commentaires, donnez votre avis !
  • kameyoko a écrit le 6 mai 2009 à 16 h 08 min:

    J’ai joué à DW 3 et 4 je crois. j’adorais le coté bourrin avec une préférence pour Zang Fei à l’époque.

    Maintenant je recherche plus à jour Gundam Dynasty Warriors. J’ai trop envie de tatanner du Zaku avec un bon vieux RX-78-2

    RépondreRépondre
  • Josh a écrit le 31 mai 2009 à 16 h 45 min:

    Sans t’offenser je pense que tu n’as guere jouer plus de 2heures sur ce jeu qui est tout simplement divin … Pas Tres dure juste il faut prendre le temps de s’acclimater a son personnage ( j’avou en général une mission par chapitre est hardcore ). Coment sa les combos son inexistant ?! Voila mon combo préféré avec Zhao Yun équipement : Lance; KI:Rebond + ( permet de rebondir 2 fois apres saut ) et Rush + ( permet de faire 3 charge en tout )

    J’explique : 1 saut -> 4 coup normaux + 3 coup fort -> charge -> 4 coup normaux + 3 coup fort -> charge -> 4 coup normaux + 3 coup fort charge -> 4 coup normaux + 3 coup fort et pour finir un bon pillage sur le sol

    Total : 25 hits tu disais combos inexistant O.O ( étant donné qu’il éxiste rush ++ on pourrait encore rajouter 8 hit )

    Pour finir ce combo est dévastateur et m’a déja permit de finir un boss sans meme qu’il touche le sol ou qu’il me touche

    Ce Jeu est donc une perle et a plusieur sa en devient orgasmique !!! voila voila j’ai pas encore fini le jeu je ne suis qu’au chapitre 4 lvl 26

    RépondreRépondre
  • Josh a écrit le 31 mai 2009 à 16 h 47 min:

    ( effectivement les combats se passe essentiellement en l’air et vraiment sa déchire, le combo que j’ai cité se passe entierement au dessus du sol )

    RépondreRépondre
  • Josh a écrit le 31 mai 2009 à 16 h 51 min:

    puisque j’y suis autant donner le combo en boutons =)

    Maintenir L1 pour cibler le’énnemis ( durant tout le combo )

    croix (saut) , carré carré carré carré ( attaque normal ), triangle triangle triangle ( attaque forte ), R1 + joystick haut + triangle (charge), carré carré carré carré ( attaque normal ), triangle triangle triangle ( attaque forte ), R1 + joystick haut + triangle (charge), carré carré carré carré ( attaque normal ), triangle triangle triangle ( attaque forte ), R1 + joystick haut + triangle (charge), carré carré carré carré ( attaque normal ), triangle triangle triangle ( attaque forte ), Joystick bas + triangle ( pour le pillonage )

    RépondreRépondre
  • aka oni a écrit le 1 juin 2009 à 18 h 42 min:

    @Josh : pas besoin de me taper tous les combos et les commandes ou ce que font les Ki, je connais, merci, vu que j’ai terminé le jeu avec en tout huit persos chacun lv 50 et chacun avec une arme différente, mode ultra hard compris. Pas deux heures donc, mais à l’heure où je tape ce texte, 88 et des poussières…

    Cela étant, je te l’accorde, j’ai été un peu dur en disant que les combos étaient inexistants (d’ailleurs je te conseille d’améliorer celui de Zhao Yun en faisant l’attaque spéciale de la lance au départ, avec lock ennemi (L) + bas, et juste après triangle + haut, c’est encore mieux), mais ils ne reposent que sur l’enchaînement rapide de plusieurs coups similaires, à la différence des précédents qui présentaient globalement bien plus de coups… Si tu as joué à Warriors Orochi, ça ne tient pas la comparaison, un Zhou Tai avait environ deux fois plus de coups…!

    RépondreRépondre
  • J-Lord a écrit le 7 mars 2010 à 13 h 25 min:

    Attender attender j’ai pas tout compris de ce que vous avez dit , moi j’suis coincer au chapitre 2 a la 2eme bataille: vous savez contre le grand chien qui bouge la meuf avec un arc et … meme y’a des animaux qui vous attaquent et vous dever baisser la cage des animaux .
    Moi j’ai commencer avec wei l’armee de cao cao

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?