True Detective est une série de HBO commencée au début de cette année 2014 et dont la première saison compte 12 épisodes. Le format habituel de la chaîne américaine, avec une thématique à laquelle on est plus trop habitué. Le Policier n’est clairement pas notre tasse de thé, les enquêtes, tout ça, ça ne nous passionne pas. Alors un titre qui annonce autant la couleur, true detective, vous vous en doutez qu’on ne l’avait même pas vue passer lors de sa sortie. Et pourtant, on lui a laissé une chance. Synopsis.

True Detective Saison 1 de Nic Pizzolatto

Rust et Martin sont deux inspecteurs de la Louisiana State Police, spécialisés dans la résolution des homicides. Enfin, spécialisés, le mot est un peu fort, Martin est avant tout un flic bouseux qui se contente de clore comme il peut les dossiers, Rust est un psychopathe renfermé sur lui même que personne ne cerne vraiment. Et un jour, il tombe sur la grosse affaire: le meurtre d’une femme, mis en scène sur les bois d’un cerf en plein milieu d’un champ, devant un arbre et entouré de petits effets qui ont l’air sataniques…

Bon, ça, c’est qu’une partie de l’histoire, car True Detective va nous montrer deux axes de narration. Le premier se déroule dans les années 90, il s’agit de l’enquête sur ce fameux meurtre. Le second est à notre époque, car les deux enquêteurs sont justement entrain d’être interrogés sur la résolution de la dite affaire de meurtre. En gros, nous revivons leur enquête à l’aide de flashbacks, les deux enquêteurs nous racontant l’histoire à l’occasion d’un interrogatoire… fait par d’autres enquêteurs. Tout à fait le genre de mélange présent/passé génial et jouissif.

True Detective Saison 1

La série va grandement s’appuyer sur cet effet narratif pour garder une partie de l’intrigue et titiller son spectateur. Franchement là dessus, avec vous vous en doutez des si vous saviez et autres indices qui nous font penser au pire, la réalisation nous nargue et on a vite envie d’en connaître la suite. On sait qu’il s’est passé quelque chose de grave, mais les épisodes nous laissent mijoter et mourir d’impatience.

True Detective Saison 1 CrimeL’effet est bien là, mais heureusement, la série ne compte pas que sur ça, sans quoi l’effet prendrait rapidement fin. C’est aussi sur un scénario en béton que l’on peut compter pour nous tenir en haleine jusqu’à la fin de la saison. Un mélange de crime, de glauque qui n’est pas sans faire penser à Hannibal, le tout enrobé avec le sentiment de paranoïa qu’on nos enquêteurs. Des enquêteurs qui portent très bien sur leurs épaules l’intérêt de la série.

Le duo est plutôt complémentaire, bien que cela va se ressentir par une présence très masculine sur l’ensemble de la saison, pas de place pour les personnages féminins. On a d’un côté le stéréotype du père de famille joué par Woody Harrelson qui flanque tout en l’air, et de l’autre, Rust, le psychopathe qui ne croit en rien et qui envoie tout le monde chier. Un vrai régal celui là, un stéréotype certes, mais très bien joué par Matthew McConaughey.

Avec une narration assez particulière et deux personnages qui portent très bien cette première saison, True Detective se regarde comme on boit du petit lait. On est tout de suite happé par le mystère de l’enquête qu’ont mené les deux inspecteurs. La construction lente et progressive fait petit à petit monter la sauce, bien que cette saison soit ponctuée de très nombreux effets explosifs. A voir.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
4 Comments, donnez votre avis !
  • AbyssalChaos a écrit le 30 octobre 2014 à 12 h 51 min:

    Je ne suis vraiment pas série policière non plus, j’ai vu passer le nom un peu partout sans jamais m’y intéresser mais j’avoue que l’article titille ma curiosité.
    Le premier paragraphe m’a tout de suite fait penser à Hannibal, et dieu sait que je suis en manque haha, je vais voir si ça peut compenser !

    RépondreRépondre
  • Serafina a écrit le 30 octobre 2014 à 12 h 58 min:

    @AbyssalChaos: La ritualisation du meutre est similaire, mais ca s’arrete la, y’a pas de persos aussi classe que Hannibal. C’est plus un mélange entre du True Blood / hemlock grove pour le coté white trash avec du X-Files ou du policier. Mais c’est trop bien !

    RépondreRépondre
  • catherine Loiseau a écrit le 31 octobre 2014 à 12 h 42 min:

    Très bonne série, l’un de mes coups de coeur de l’année avec… Hannibal. J’attends avec impatience la deuxième saison, du coup (Et la saison 3 de Hannibal, tant qu’on y est)

    RépondreRépondre
  • crobz a écrit le 5 novembre 2014 à 11 h 57 min:

    Quelle claque cette série : surtout lors du premier épisode avec le morceau des Black Angels ! La DA de cette série est ultra soignée et la tension est présente jusqu’à la fin (surtout l’épisode 4). Un vrai coup de coeur pour moi :) Vivement la saison 2 !

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?