The Tudors est une série que nous aimons beaucoup mais dont nous ne vous avions jamais parlé jusqu’à présent. Nous profitons de sa rediffusion à partir du 3 août sur Arte pour le faire. Cette série raconte le règne et surtout les amours de Henri VIII, mythique souverain anglais et accessoirement à l’origine de l’église Anglicane. Quatre saisons ont été tournées et la série est terminée, la seconde saison sera sans doute diffusée à la rentrée sur la chaîne publique française. Synopsis ?

Les Tudors Saison 1 et 2

Henri VIII est marié à Catherine d’Aragon, d’origine espagnole. Cependant, cette dernière n’arrive pas à lui donner un héritier mâle. La tension entre les deux est importante. Henri est évidemment un coureur de jupon invétéré, mais finit par tomber éperdument amoureux d’Anne Boleyn. Désirant divorcer, Henri crée là un conflit direct avec l’église de Rome, et donc le pape. Un conflit dont tout le monde connait l’issue.

En effet, comme le dit le générique, Vous pensez connaître l’Histoire, mais vous ne connaissez que la fin, pour en atteindre le cœur , il faut la reprendre au début. La plupart d’entre nous connaissent l’Histoire, et l’issue de ses amoures tortueuses. Ce qui est intéressant c’est vraiment de comprendre comment on en est arrivé là. Évidemment, les histoires de roi, ca veux dire de la machination politique, de la manipulation, bref, quelque chose qu’on aime beaucoup ici. Je sais que le fait que ça passe sur Arte fera peut être peur à certains mais je vous assure que la série est tout à fait passionnante. Ce n’est pas ennuyeux.

Les Tudors Saison 1 et 2

On suit avec plaisir les intrigues politiques dans le climat très troublé de l’époque. Et on assiste peu à peu au schisme que l’on connait entre l’église d’Angleterre et celle de Rome. Et il faut dire que c’est bien mené. Le mélange entre politique et vie privée est bien dosé. Les acteurs sont convaincants et le scénario amène en douceur les problématiques et les protagonistes des machinations. Si vous ne connaissez pas cette période, je ne peux que vous dire de regarder, ça vous cultivera un brin. Mais attention à ne pas prendre tout au pied de la lettre !

Je préfère le dire tout de suite pour les amoureux de l’histoire, c’est très très libre. Que cela soit au niveau chronologique ou au niveau de la réalité historique. Par exemple, Henri n’a qu’une sœur dans la série, dont l’histoire est un mélange entre l’histoire de Marie Tudor (sœur cadette de Henri) et de Eleonore de Habsbourg, une reine de France et dans la série elle s’appelle Margaret (sœur ainée de Henri) entre autres. Il ne faudra pas crier au scandale et accepter que la fiction ait besoin de prendre de la distance pour le bien de la série. Par exemple, Marie la sœur du roi a été appelée Margaret pour que personne ne la confonde avec Marie la Sanglante (Bloody Mary), fille de Henri. Faut dire qu’ils avaient un peu tous le même prénom à l’époque.

Les Tudors Saison 1 et 2

A cela il faut surtout rajouter que la série est magnifique. Les costumes comme les décor sont un véritable ravissement pour les yeux. J’ai été assez perplexe sur le choix de Jonathan Rhys Meyer pour le rôle de Henri, car il a un coté trop playboy effémine, mais en réalité au fil des saisons il s’impose comme un Henri crédible. On notera aussi le personnage de l’excellent Cromwell qui est joué par James Frain que vous pouvez en ce moment même retrouver en tant que Franklin Mott dans True Blood, et bien sûr, l’envoutante Anne Boleyn jouée par Nathalie Dormer.

Au final, c’est une série historique comme on n’en voit pas souvent. Évidemment avec de grandes libertés, mais une distribution de qualité et des scénarios bien ficelés. Si vous ne l’avez pas encore vue, c’est l’occasion de la découvrir.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 commentaires, donnez votre avis !
  • Ryuuchan a écrit le 1 août 2010 à 21 h 15 min:

    C’est marrant que tu parles de « peur » en évoquant Arte, en ce qui me concerne au contraire, c’est plutôt un élément qui me pousserait à regarder.

    Concernant la série… je dois avouer que je la zyeute depuis quelques temps. En tant qu’historienne, je dois dire que ce que j’ai lu concernant l’Histoire avec un grand H me fait un peu peur. En revanche, j’ai également lu pas mal d’avis positifs, plus sur le plan distraction et réalisation, de la série. Et ça en fait encore un de plus (surtout que je dois avouer que If Is Dead possède un bon degré de crédibilité en ce qui me concerne vis-à-vis des critiques que j’y lis). Du coup, je compte bien profiter de ces redif’ d’Arte, histoire de… (et puis j’avoue, J. Rhys Meyer, je l’aime pas mal :D).

    RépondreRépondre
  • Lou a écrit le 5 août 2010 à 16 h 15 min:

    Pour moi aussi, qu’une série américaine et assez récente passe sur arte, je trouve que c’est plus un gage de qualité que d’ennui !

    Mais je savais pas du tout qu’il la diffusait en ce moment, merci pour l’info donc ! ^^

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?