Silence, ça tourne ! #53

dabYo dans Actualités, Films le 12 décembre 2013, avec aucun commentaire
Actualités

Comme chaque semaine (ou presque), les films et séries que nous avons vu, et auxquels vous échapperez peut être, grâce à nous…

Lone Ranger: Naissance d’un héros

Lone Ranger: Naissance d'un Héros

Nous avons beaucoup de mal à nous motiver pour aller voir un film au cinéma qui fait plus de deux heures. C’est long deux heures, il faut préparer tout un créneau, et neuf fois sur dix, on abandonne l’idée. C’est ainsi que nous ne sommes jamais allés voir Lone Ranger, ça et le fait que ça sente beaucoup trop le Pirates des Caraïbes bis repetita. On a fini par le voir en DVD.

Lone Ranger: Naissance d'un HérosEt alors, c’était plutôt pas mal. Soyons clairs, Johnny Depp joue ici le rôle d’un indien au corpse paint à faire pâlir n’importe quel black metaleux et va plus ou moins faire du Jack Sparrow. Des mimiques similaires, moins de blabla certes, mais on sera certainement pas dépaysé. C’est sympathique et pas trop lourd de le revoir, on est tout de même face à un personnage un poil différent, bien qu’il n’échappe pas à certains stéréotype du savant sauvage qui sait. Pour lui donner la réplique on retrouve Armie Hammer dans le rôle du benêt au grand cœur, pour qui la justice doit toujours prévaloir. Stéréotypé mais pas horripilant pour autant, il incarne relativement bien cette Naissance d’un héros.

A côté d’eux, pas mal de personnages secondaires, des méchants, un enfant, une Helena Bonham Carter qui joue son rôle habituel, bref, pas grand chose de notable mais personne de franchement mauvais pour autant. Car il faut bien le dire, Lone Ranger est un divertissement plus que sympathique avec une histoire relativement bien écrite. Disney oblige, on se croirait presque dans un dessin animé tant au niveau de l’histoire que des péripéties, mais c’est plutôt fun et agréable pour les adultes que nous sommes. Le personnage du cheval par exemple ne laissera indifférent, bien qu’on puisse clairement détester.

Le film fait la part belle au Grand Ouest américain, à l’heure de la construction du train qui reliera enfin les deux côtes du continent et exterminera encore un peu plus les peuples indiens. Cette époque est vraiment très bien retranscrite, que ce soit à travers de ses décors, de ses personnages et de son ambiance. La justice est sur le point d’arriver, mais on est encore loin et ça se ressent. L’intrigue générale est assez sombre, un poil désespérante et là dessus, ça fait sans doute plus penser à des aventures de Tintin qu’on aurait passé au mixeur Disney.

Lone Ranger: Naissance d'un Héros

Lone Ranger a semble-t’il, tout comme John Carter, été relativement décevant pour l’entreprise en terme de recettes au boxoffice. C’est dommage car les deux possèdent des qualités qui en font de bons divertissements.

Et vous, vous avez vu des trucs dernièrement ?


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?