Silence, ça tourne ! #46

dabYo dans Actualités, Films le 19 septembre 2013, avec 2 commentaires
Actualités

Comme chaque semaine (ou presque), les films et séries que nous avons vu, et auxquels vous échapperez peut être, grâce à nous… Bon ok, on en avait pas fait pendant tout l’été, mais il est temps de reprendre les bonnes habitudes.

Shirokuma Café du Studio Pierrot

Shirokuma CafeQuand dans la librairie Junku à Paris, Serafina est tombée sur une couverture de manga en version originale présentant un Panda, je n’avais pas encore réalisé dans quel engrenage nous nous étions embarqué. Voilà qu’elle instagramait l’information, qu’un de ses contacts traduisait le titre du manga, et que, d’une manière tout à fait légale, nous nous retrouvions le soir même devant le premier épisode de son adaptation en anime: Shirokuma Café du Studio Pierrot.

Tout cela a commencé très innocemment, et 46 épisodes de 20 minutes plus tard, je ne regrette à aucun moment que l’on s’y soit lancé.

Voyez donc le pitch, Panda Kun est un panda qui travaille à mi-temps dans un zoo, en tant que Panda évidement. Il est là, il attend sagement et fait le service devant les visiteurs, puis passe au Shirokuma Café boire un Café Mocha. Ah oui, Shirokuma veut dire Ours Polaire en japonais.

Shirokuma Cafe - Rebel Panda

Avec un esthétique lisse et gentillet, Studio Pierrot signe ici un anime qui a tout pour plaire aux enfants, mais qui va aussi ravir les adultes. L’anime est drôle, souvent hilarant, complètement débile et loufoque, mais toujours réussi. Parfois très cruel, d’autre fois nostalgique, c’est un vrai plaisir de passer quelques 20 minutes avec ces animaux. On en reparlera sans doute dans un article séparé, mais jetez y un œil, c’est génial.

Et vous, vous avez vu des trucs dernièrement ?


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 Comments, donnez votre avis !
  • illman a écrit le 19 septembre 2013 à 9 h 07 min:

    En ce moment je regardes un anime qui s’appelle Angel Beats. Le pitch c’est que ceux qui meurent sans avoir profiter de leur jeunesse se retrouve dans une sorte de purgatoire avec un lycée factice où ils ont une nouvelle chance d’en profiter avant de pouvoir passer à l’étape suivante. Certains veulent néamoins passer outre les règles et rester dans ce monde. Évidemment y’a de la baston, du sang et un peu d’humour. La série est plutôt sympathique avec une ou deux longueurs malgré le format court 13 épisodes + 1 OAV. Le scénario se paume un peu en cours de route vers le milieu pour repartir dans une direction un peu différente.

    RépondreRépondre
  • Meor a écrit le 19 septembre 2013 à 10 h 48 min:

    Ouais, Shirokumacafe. TIENS DONC.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?