Silence, ça tourne ! #40

dabYo dans Actualités, Films le 22 novembre 2012, avec 2 commentaires
Actualités

Comme chaque semaine (ou presque), les films et séries que nous avons vu, et auxquels vous échapperez peut être, grâce à nous.

Men in Black 3 de Barry Sonnenfeld

Men in Black 3Près de dix ans après la sortie du second épisode, Men in Black était de retour cette année avec un cast inchangé, Tommy Lee Jones et Will Smith pour nous offrir, à priori, un blockbuster issu d’un mélange d’action, d’humour et d’extra-terrestres. J’avais de très bons souvenirs du premier, un peu moins du second, du coup, je dois avouer que j’étais assez optimiste. Ce n’était pas le film du siècle, mais retrouver l’ambiance décalée et l’univers assez intéressant, c’était suffisant pour me motiver. Échec critique.

Men in Black 3 est en fait une fade caricature du premier épisode. Il en reprend tous les éléments, en moins bien, et sans l’effet de surprise. On retrouve donc exactement les mêmes gags, la même opposition entre l’agent J et l’agent K, les mêmes scènes, voir les mêmes dialogues, et ça n’est pas drôle pour un sou. Le film aura réussi à me faire lâcher quelques sourires, tout au plus, et des rires. Mais des rires nerveux, ceux qu’on lâche lorsqu’on est au bout du rouleau en somme.

Et ce n’est pas le scénario qui va arranger ça, son déroulement est exactement le même que lors des précédents épisodes, avec un spectateur qui sait tout depuis le début et une montée en puissance pour… Sauver la planète d’une fin irrémédiable. Élément neuf cela dit, le transport dans le temps, axe principal sur lequel se base le scénario. Malheureusement, à trop vouloir faire tomber les choses bien, et se lier aux précédents épisodes et éléments du scénarios, on tombe dans le cliché, le niais.

Men in Black 3

C’est donc l’ennuie qui nous gagne, et si il faut bien reconnaître un côté sympathique à ce Men in Black 3, c’est celui de faire moins de deux heures…

Walkyrie de Bryan Singer

Tom Cruise est définitivement un acteur versatile, et parmi ses nombreuses incarnations, on retrouve à côté de Stacey de Rock Forever un personnage bien plus grave et dramatique, le colonel allemand Claus von Stauffenberg. Walkyrie est la mise en image de l’organisation et du déroulement de la tentative d’assassinat d’Hilter par le colonel et la « résistance allemande » en Juillet 1944. Tentative qui a échoué, évidemment.

Ce genre de sujet, lorsqu’il est bien traité donne souvent lieu à d’excellents films, et il faut dire qu’on retrouve dans cette histoire tout les ingrédients qu’il faut: un scénario, du suspens, de l’action, et du drame. Bref, ajouté à des moyens hollywoodiens, on voyait mal comment le tout pouvait être raté.

Tom Cruise dans Walkyrie de Bryan Singer

Et pourtant, il faut l’avouer, Walkyrie est loin du chef d’œuvre, ou du blockbuster américain efficace. L’histoire est à la fois très lente et beaucoup trop rapide. Le scénario se déroule en effet à base de sauts dans le temps, tant et si bien qu’on ne s’attache pas aux personnages et qu’on cherche désespérément à suivre le cours de l’histoire. Les scènes, filmées de manière omnisciente empêche de réellement ressentir de tension, à l’exception prêt de la tentative d’assassinat bien évidemment.

Mais alors que ces personnages, au cœur de l’administration de l’armée d’Hitler prennent de très grands risques et trahissent, on ne ressent aucune tension. C’est complètement incohérent et nuit pour beaucoup à l’ambiance du film. À aucun moment on ne craint une confidence à un traître, à aucun moment on ne doute des personnages… Comme si tout était réglé sur du papier à musique. Dommage.

Et vous, vous avez vu des trucs dernièrement ?


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 commentaires, donnez votre avis !
  • Le Chro a écrit le 23 novembre 2012 à 10 h 11 min:

    Marrant ça, j’ai vraiment pas eu le même ressenti sur MIB3 que toi (vous?). Pourtant au départ j’ai l’impression que tu as été le voir dans la même optique: je ne m’attendais pas au film du siècle, mais j’espérais être diverti. Par contre moi j’ai eu ce que j’attendais. J’ai trouvé ça divertissant.

    Et là où je suis vraiment en désaccord c’est sur le fait de dire que ce sont les mêmes gags et la même dynamique. Je n’arrive pas à comprendre comment tu as pu vivre le film comme ça alors qu’au lieu d’avoir un jeune blanc bec qui veut faire son trou face à un vieux de la vieille qui le rabroue, on a un agent aguerri du futur face à son mentor rajeuni (je me permets de faire ce « spoil » puisque c’est la trame annoncée par la bande annonce).

    Ou alors c’est au deuxième opus que tu compares? Je dois avouer que c’était un tel ratage pour moi que je n’arrive pas à me souvenir de quoi que ce soit donc j’ignore si tu as raison. Mais si c’est bien cela, je préfère oublier le 2 et voir le 3 comme un MIB 2 mieux réussi, personnellement.

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 23 novembre 2012 à 11 h 08 min:

    @Le Chro: bah franchement j’ai revu le 1 avec la diffusion sur je sais quelle chaine juste avant, et ça se ressemble quand même vachement. Alors certes, niveau « expérience » c’est différent. Sauf que les deux personnages réagissent exactement pareil je trouve, avec le côté « on fait à ma manière quoi qu’il arrive ».

    Là dessus ça m’a vraiment déçu. Puis ce côté « toutes les histoires » sont comme par hasard liées, c’était vraiment trop.

    Pour le 2 je ne me rappelle même plus de l’histoire pour être honnête :D

    (ps: l’avis de Seraf’ doit être encore plus négatif)

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?