Mad Men, Saison 1, de Matthew Weiner

dabYo dans Critiques, Films le 12 août 2011, avec 3 commentaires
Critiques

Mad Men est une série dont la popularité a explosé l’année dernière en France, pour une raison que j’ignore totalement. Toujours est il qu’elle nous avait jusqu’alors échappé, et que ce n’est qu’à ce moment là que nous nous y sommes intéressés. Créée par Matthew Weiner, la série a été diffusée pour la première fois en 2007 et compte actuellement quatre saisons. C’est à la première saison que nous allons nous intéresser. Synopsis.

Mad Men, Saison 1, de Matthew Weiner

Pendant les années 60, Don Draper est directeur créatif de l’agence publicitaire Sterling Cooper, qui a pignon sur Madison Avenue à Manhattan, New York. Plutôt bien placé et respecté de ses collègues, Don essaie tout simplement de se maintenir dans cette vie qui lui a apporté une grande maison, une voiture, une femme et es enfants. Sa vie est majoritairement remplie par le travail, avec quelques relations extraconjugales lorsque le traintrain familiale l’ennuie.

Comme le synopsis vous l’indique, c’est la vie du personnage principal Don Draper que nous allons suivre. Toute la série tourne quasiment autour de lui et des quelques personnages qui lui sont reliés : sa femme, ses collègues de travail, les femmes avec qui il a des aventures. Cependant, il ne faut pas s’attendre là à une vie rythmée avec de nombreux évènements, on en est bien loin. Le rythme de Mad Men est en effet très lent, presque contemplatif. Il ne se passe relativement rien pendant tous les épisodes de cette première saison. Du travail, des campagnes publicitaires, et quelques petits aléas.

Don Draper dans Mad Men, Saison 1, de Matthew Weiner

Et pourtant, malgré cette absence d’évènement, cette absence de rythme, on se prend au jeu. On aime ce côté lent, posé, complètement contemplatif, et on fini par s’attacher aux personnages. A Don bien entendu, qui malgré son assurance semble de loin être le plus perdu de tous, à sa femme Betty avec laquelle on souffre. Mad Men a un très large panel de personnages, de nombreux ne vont pas vraiment être creusés, mais ceux qui le sont prennent vraiment toute leur ampleur.

Betty dans Mad Men, Saison 1, de Matthew WeinerSi l’ambiance est très réussie, c’est aussi parce que la série arrive à parfaitement retranscrire l’ambiance des années 60. On admire ces mad mens qui enchaînent verre de Whisky sur verre de Whisky tout au long de la journée, qui s’en grillent une avec classe dans leur costard noir. Les costumes et les décors sont tout simplement superbes. Je ne suis pas expert de l’époque, peut être est ce un peu enjolivé, mais on s’y croit carrément. Et puis, quelle classe lorsque Betty allume sa cigarette, ou que Don se sert son verre du matin ! Il faut quand même dire que les acteurs qui sont derrière jouent très bien. Jon Hamm transpire la confiance, Elisabeth Moss fait très bien la fille timide mais qui en veut, January Jones qui joue la parfaite femme au foyer, et bien entendu, celle qui est considérée comme la plus emblématique, Christina Hendricks.

Par contre, je dois avouer que lorsqu’on regarde pour la première fois Mad Men, il est difficile de ne pas être choqué. Choqué par ces changements dans notre vie, dans nos vies. Choqués de se dire que la vie était comme ça. Aujourd’hui, quiconque verrait une femme enceinte fumer irait lui dire d’arrêter. Qu’elle fume comme ça devant ses enfants, avec ses enfants. On ne verrait pas des employés commencer à travailler en se servant un Whisky. La série retranscrit fidèlement l’ambiance, que ce soit au travail où les femmes sont considérées comme des cruches juste bonnes pour un coup, ou à la maison, où elles sont complètement infantilisées.

Acteurs de Mad Men, Saison 1, de Matthew Weiner

Christina Hendricks incarne le fantasme de la secrétaire

Au final, après avoir fini cette première saison, je ne comprends pas comment nous avons pu mettre un an pour la terminer. Les acteurs sont bons, l’absence d’histoire est prenante, l’ambiance réaliste, historiquement intéressante, bref, les ingrédients sont là pour avoir une bonne série. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Mad Men fait partie de ces rares séries qui ont un gros succès sans pour autant miser ni sur l’humour, ni sur l’action, ni sur les enquêtes. Et ça, ça fait vraiment plaisir.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
3 commentaires, donnez votre avis !
  • Mylouki a écrit le 12 août 2011 à 17 h 26 min:

    Je n’ai pas encore vu un épisode de « Mad men » bien que je ne n’arrête pas d’entendre que c’est une super série, mais j’ai dans l’idée que c’est un peu le même style que « Swingtown » une série sur les années 70 là aussi, on suit 3 couples assez aisés, différents mais néanmoins amis, dans ces années 70, génération aux maintes révolutions, l’évolution du statut des femmes, liberté sexuelle, le rêve américain et malheureusement les prémices du sida. En fait ça ne payait pas de mine cette série au début, mais j’ai aimé cette plongée dans cette période insouciante sur fond de disco… bon après c’est pas la série du siècle la saison n’a pas été renouvelée…

    RépondreRépondre
  • Val a écrit le 17 août 2011 à 18 h 32 min:

    J’ai été également prise au piège par cette série. Je n’ai pas mis longtemps pour enchaîner les épisodes.

    RépondreRépondre
  • jhudson a écrit le 28 octobre 2011 à 23 h 57 min:

    il faut aimer les séries ou il ne se passe rien,et ou les personnages principaux sont antipathiques au possible,Draper renie sa famille et trompe sa femme enceinte,entre autre !

    Il vaut mieux voir des films vraiment tournés dans les années 50 /60 comme ceux du Grand Billy Wilder qui parlaient vraiment de la société Us plutôt que cette série remplie de stéréotype ,ils essayent de nous faire croire que tout le monde était homophobe,alcoolique, raciste et fumait comme des cheminées a cette époque,un peut facile comme démarche et réducteur!

    Une série qui a une basse audience aux usa,mais vu que cette série AMC rafle a chaque années des récompenses aux Emmy et Golden globe,la chaine la maintiens,l’originalité n’est pas synomyne de qualité !

    J’ai rarement été aussi décu avec une série ,que trop de gens qui n’ont même pas vécu a cette époque, porte aux nues!

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?