La Vague (Die Welle) de Dennis Gansel

Serafina dans Critiques, Films le 9 mars 2009, avec 8 commentaires
Critiques

La Vague (Die Welle) est un film allemand de Dennis Gansel sorti en 2008 en contrée germanique, et le 4 mars 2009 en France. Ce film s’inspire d’une expérience qui aurait été menée en 1976 par un professeur d’histoire en Californie : La troisième vague. Les avis divergent sur cette expérience, et je vous renvoie pour cela à l’article Wikipédia qui est assez bien fait.  Il ne sera pas question ici de savoir si oui ou non la Troisieme vague a existé.

Affiche de La Vague (Die Welle)

Le film se passe donc dans un lycée allemand, appelé Gymnasium, le niveau supérieure de l’académie allemande. Pour rappel, les jeunes allemands ne sont pas orientés après la 3ème mais dès la 6ème dans trois types d’écoles différentes et de niveau différent. Le lycée organise pendant une semaine un gand projet. Les élèves doivent choisir leur cours. Les cours sont axés sur des méthodes de gouvernement spéciales : Anarchie, Autocratie… Nous allons suivre le cours d’Autocratie, donné par le Pr Rainer Wenger. Sauf que faire un cours sur l’Autocratie en Allemagne… On sait tous sur quoi cela dérive. La jeunesse allemande semble en avoir marre de se faire rabacher depuis leur naissance les erreurs de leur pays 50 ans plus tôt. Et ils le font rapidement savoir à Wenger. Celui ci, décide alors d’employer une méthode plus originale : la vague.

Il commence par prôner la discipline, l’ordre, et bientôt l’uniforme, le salut particulier… Vous l’aurez compris, le film nous montre peu a peu comme il est facile de manipuler des gens. Et comme il est aisé de se laisser enrôler dans un mouvement fascisant. Alors oui cela paraît très moraliste comme cela. Ca l’est après tout. L’expérience menée en californie l’était aussi. Heureusement le film ne s’arrête pas à cela. La réalisation tout d’abord est bonne. On sent parfaitement la montée en puissance et l’on voit peu à peu la situation échapper aux mains du professeur, ou même à celles des élèves. La vague prend peu à peu de l’ampleur, et on commence à se demander comment tout cela va finir.

Extrait de la Vague (Die Welle)

La bande annonce est étonnament sympathique, très rock. Et ça colle vachement bien. Les acteurs jouent bien. J’ai vu le film en VO sous titrée (vivant avec un allemand, je n’ai pas trop eu le choix), donc je ne sais pas ce que vaut le doublage francais. Et oui, il semblerait que l’Allemagne sache tourner autre chose que Derrick ! Ces acteurs d’ailleurs, adolescents pour la plupart comme leurs personnages, sont aussi une bonne démonstration de ce que sont les jeunes allemands d’aujourd’hui, handicapés par un passé qu’il n’ont pas connu.

La dépréciation de leur pays à ce propos ne semble pas être facile à vivre. Ceci dit, ce point là, est probablement celui qui pose le plus de doutes sur la cohérence du film. Comment, dans un pays comme l’Allemagne, qui n’a toujours pas digeré son vécu, une telle expérience pourrait-elle prendre dans un lycée sans que quiconque ne tique ? Pas même les parents d’élèves ? Que les jeunes en aient marre et du coup oublient les leçon, oui. Mais les autres ?

Mais, d’un autre coté, je ne vois pas comment un autre pays que l’Allemagne aurait pu être mieux placé pour tourner ça.

Logo de la Vague (Die Welle)

Bon, la fin est leur seul réel point noir pour moi, il n’y avait pas besoin de terminer comme cela. Je ne vais pas vous spoiler, mais j’ai l’impression que le film n’avais pas besoin de ce drama pour finir en beauté. Non, vraiment pas.

Au final, un bon film, qui aurait probablement pu être meilleur, mais qui est quand même fort agréable à regarder. On se laisse prendre par la vague. Et je ne saurais que vous le conseiller.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
8 commentaires, donnez votre avis !
  • Ramya a écrit le 9 mars 2009 à 18 h 06 min:

    Drôle de coïncidence mais nous avons été amené à parler de cette expérience en cours de formation générale (un cours fourre-tout où se côtoient le très très chiant et le passionnant, mais ce n’est pas le sujet >.>). Il est clair que le but premier de cette expérience était de montrer le pouvoir de la manipulation sur un groupe, où au bout de 5 jours (dans l’expérience qui s’est vraiment déroulée il y a quelques temps déjà) on obtenait un parfait groupe de petits nazillons. Et c’est clair que ça fout les boules.

    Pour en revenir au film, oui c’est clair que vu le passé de l’Allemagne (il est fou d’entendre encore aujourd’hui dire que allemand = nazi d’ailleurs) la cohérence peut en prendre un coup dans le film. Bizarre de voir que personne ne dit rien.
    En tout cas, le film a l’air intéressant, s’il passe à la télé je regarderai à coup sûr.

    RépondreRépondre
  • Serafina a écrit le 9 mars 2009 à 18 h 14 min:

    Le pire est qu’il me semble que lors de la vraie expérience, il y a eu des reactions de la part des parents d’eleves. Certes on était en 76 et le passé nazi était tout frais, mais quand meme. Sur ce point, je pense que cela aurait pu etre mieux exploité.
    Enfin, c’est vraiment tiquer, car au final c’est tres interessant quand meme.

    RépondreRépondre
  • Thalia a écrit le 9 mars 2009 à 19 h 27 min:

    Ça a l’air sympa comme thème : la manipulation. Sujet étudié en psychologie avec quelques tests.

    Mais je sais pas si j’irai le voir au ciné … peut-être plus en DVD ou à la TV :)

    RépondreRépondre
  • aleks a écrit le 16 mars 2009 à 12 h 50 min:

    tiens j’ai vu se film la semaine dernière^^ je l’ai vu en vf d’habitude la vostfr me dérange pas plus que sa l’allemand… Personnellement j’ai trouvé la vf plutôt bien faite. Je pense que le film avait justement besoin de se coté dramatique c’est un film moraliste (sa se dit :O) sans electrochoc sa marche pas je pense :/

    RépondreRépondre
  • eady a écrit le 4 mai 2009 à 11 h 01 min:

    Beaucoup de clichés dans ce film, fin prévisible on sent le drame arrivée de loin! Mais je pense qu’il est à voir pour se protéger de l’opinion commune et éviter l’effet de masse qui s’est toujours montrer dévastateur quand il est totalitaire! L’Homme est maléable surtout chez les jeunes. Il faut faire attention et garder de soi même pour pouvoir penser et agir!

    RépondreRépondre
  • kao a écrit le 13 septembre 2009 à 2 h 16 min:

    J’ai trouvé la fin pour ma part un peu too much, mais en y reflechissant, ca ne pouvait que mal finir.

    RépondreRépondre
  • GARD a écrit le 11 janvier 2010 à 23 h 51 min:

    C’est un film vraiment vraiment vraiment génial pour ma part ! Je suis étonné qu’il n’est pas fait un carton à sa sortie. BRAVOO !! A.

    RépondreRépondre
  • Narkosylleptis a écrit le 5 avril 2011 à 10 h 28 min:

    Le film nous a été visionné en cours d’allemand et toute le classe (ou presque) a rapidement été submergée par tant de changement dasn une classe à la base plutot « anar ». Les métaphores sont brillantes mais on peut tout de même se poser la question « Comment se fait-il que rien ne les ai mis en garde (bon, je vais éviter de spoiler)… Tres bon film, a essayer si vous avez envie de frissonner !

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?