Invictus de Clint Eastwood

dabYo dans Critiques, Films le 22 janvier 2010, avec 3 commentaires
Critiques

Ici, si vous ne l’avez pas encore compris, on est complètement fan des films de Clint Eastwood. Du coup, quand il y en a un nouveau qui sort au cinéma, on s’empresse forcement d’aller le voir. C’est mieux quand c’est en VO, bien sûr, mais la logique des salles obscures de Blois est impénétrable tant et si bien que comme nous ne savions pas si le film serait disponible en anglais, nous y sommes allé comme tout le monde, le jour de sa sortie. Invictus est sorti le 13 janvier dernier, soit près d’un an après le superbe Gran Torino, et ça parle d’Afrique et de Rugby. Synopsis.

Invictus de Clint Eastwood

Nelson Mandela est sortie de prison, et grâce aux élections équitables durement obtenues par le peuple noir, il vient de devenir le président de la république de l’Afrique du Sud. Son objectif est simple, montrer que les homme de couleur de peau noire ont aussi leur place dans cette ex colonie britannique, mais aussi, montrer qu’il est digne de gouverner. Car tous les blancs attendent bien entendu qu’il se casse la gueule, ou bien qu’il ne fasse que leur rendre la monnaie de leur pièce. Bon tout ça, si vous êtes un minimum cultivé, vous devez grosso modo le savoir, ainsi que le fait qu’il a bien entendu réussi sa mission. Ce que vous ignoriez peut être par contre, c’est qu’il avait fait de la Coupe du Monde de Rugby, un sport majoritairement blanc, un des vecteurs de la cohésion sociale.

Je n’en dirais pas plus, mais vous vous doutez bien de la suite. Les bandes annonces et les affiches sont claires sur ce point, et bien que je ne vous dirai pas s’ils vont réussir ou non, au cas où vous ne le sauriez pas, vous devez vous en douter. Invictus ne joue clairement pas sur la ficelle du suspens mais tout simplement sur les émotions qu’il va réussir à nous procurer. Oui, vous le voyez tout de suite venir, un film plein d’idées bien pensantes, avec de l’amour tout ça, des gens autrefois ennemis qui sautent les uns aux bras des autres… Bon le racisme actuellement ça a moins la côte que l’écologie hein, mais quand même. Et bien, vous avez tout à fait raison, c’est ce genre de film avec plein de beaux idéaux, avec un président noir qui veut le bien de tous et des blancs qui ne souhaitent presque qu’une chose: le destituer.

Matt Damon dans Invictus

Le vent est fort ce soir, beaucoup de sang a coulé sur ce terrain !

Sauf que voilà, dernière la caméra (ok j’en sais rien mais c’est pour la phrase) il y a Clint Eastwood. Certes, au début on est perplexe. Très perplexe. Nelson Mandela incarné par Morgan Freeman me pose un problème, il sonne faux. La voix ? Peut être, le doublage ne m’a mais alors pas du tout plu. Pas l’habitude d’entendre l’acteur parler en français, faut croire. Toujours est il qu’après une bonne demi heure de film, on est toujours perplexe. On se demande quand les émotions prendront le pas, on trouve le tout un poil trop stéréotypé pour être appréciable. Mais au bout d’un moment, sans que l’on s’en aperçoive, on est pris. Ça y est, on est touché par ceci, par cela. Les rugbymens sur-caricaturés ne nous choquent plus, la voix de Mandela ne nous pose plus de problème.

Et puis le temps passe et on se laisse gagner par les paysages de l’Afrique du Sud. Bon, certes non, les bidon-villes ne sont pas ce qu’on pourrait qualifier d’attractif,  mais on est gagné dans le sens où l’on se place peu à peu dans ce qu’a vécu ce peuple, nous autres européens. Les informations historiques que l’on peut retirer du film sont aussi très enrichissantes. Je ne suis pas -encore- allé vérifier s’il n’y avait pas d’incohérences ou quelques affabulations par ci par là, mais tout de même. Nelson Mandela était un grand homme et le film lui fait honneur.

Morgan Freeman dans Invictus

Ok je l'ai déjà faite... Mais pourquoi ils lèvent le doigt dans toutes les photos promo ?

Bien entendu, le long métrage est très manichéen, il montre les méchants qui sont méchants, et les bons qui sont bons. Les mauvais bons qui ne sont finalement pas bons, et les bons méchants qui finalement sont bons. Et bien entendu, à la fin, tout le monde se réconcilie, enfin, sans trop rentrer dans les détails non plus. Bref, quand je parlais de stéréotype, c’est bien entendu du lourd, avec par exemple le petit africain qui est pris dans les bras du policier blanc suite à une annonce de résultat, alors que deux secondes plus tôt le policier allait faire un abus de pouvoir. Mais voilà, les images sont plaisantes, elles sont émouvantes, et c’est presque tout ce qu’on demande.

Le jeu des acteurs n’est pas transcendant, il est correct. Le sport est tout de même très carricaturé, avec de longs moments où on les voit se rentrer dedans et manger de la boue, mais ça ne choque pas, ça ferait presque augmenter le suspens d’une fin qu’on connaît d’ores et déjà.

Bref, un bon film. Sûrement pas le film du siècle ni de l’année, une semaine après les souvenirs en sont bien moins important que ceux que j’ai encore pour Gran Torino ou Million Dollar Baby. Mais assurément un bon film, que vous pouvez aller voir sans trop craintes. A noter que c’est l’adaptation d’un livre à titre à rallonge de John Carlin sorti une mois avant le film.

Alexandre aka dabYo // dit :
*bah
*si t’émule à 01
*tu peux transferer à 5:01
–    S a s g / H       x     k        x      M        : Lc <3 dit :
*ouaip
*sauf que ému a 01
*sert a rien x)
Alexandre aka dabYo // dit :
*j’ai corrigé ?
*on gagne pas tjrs 30 ?
–    S a s g / H       x     k        x      M        : Lc <3 dit :
*oui oui
Alexandre aka dabYo // dit :
*ah merde x)

Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
3 commentaires, donnez votre avis !
  • Ambroisia a écrit le 24 janvier 2010 à 12 h 30 min:

    Je ne suis pas d’accord pour le jeu de Morgan Freeman, je sais pas si c’est dû à la VO m’enfin je l’ai trouvé très bon, c’est le seul acteur qui s’en sort vraiment pour moi.

    Pour tout le reste je te rejoins, personnellement je suis vraiment rentrée dans le film qu’à la fin. C’est un bon film, mais à côté de Million Dollar Baby ou Gran Torino … (faut dire que ça fait bizarre de voir un film de Eastwood qui se termine bien! enfin je dis ça, j’ai vu que Gran Torino et Million Dollar Baby)

    RépondreRépondre
  • yao a écrit le 31 janvier 2010 à 20 h 41 min:

    Moi aussi j’ai été le voir (j’aime bien les films de Clint Eastwood) mais, étant donné que nelson Mandela était un grand homme, j’ai eu peur d’être déçu par Morgan Freeman. Mais finalement, ça a été et j’ai super bien aimé ! Certes, peut-être pas autant bien que Gran Torino ou les autres films de Clint Eastwood mais ça vaut la peine d’aller le voir ;)
    Les seuls moment où je me suis un peu ennuyé, ce sont les matchs de rugby :P

    RépondreRépondre
  • joey a écrit le 9 février 2010 à 11 h 16 min:

    J’ai eu le malheur de le voir en VF, donc d’une part c’était a vomir, doublage merdique, mauvais choix des voix, intonation bidon, traduction hasardeuse, et tout mon plaisir gâché. Et d’une autre part la longueur du film, alors je ne sais pas si c’est du a ma pathologie du moment, mais 2h44 faut pas pousser mémé dans les orties surtout pour le sujet abordé… Enfin bon tout ça mis de coté l’histoire est sympa, l’admiration du capitaine pour morgan freeman est attachante… Et c’est finalement tout gâché par les quoi 20-30 dernières minutes qui ne sont que ralenti: focus A, ralenti: focus B, ralenti: focus A, ralenti… etc. etc. Enfin bref j’arrête ici mon post trollesque pour dire que dans le fond ce n’est pas un mauvais film, attendez de le voir sortir en dvd et payez 1,50€ au Videoclub, car personnellement j’aurais voulu qu’on me rembourse mes 9€.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?