Gran Torino de Clint Eastwood

Serafina dans Critiques, Films le 19 mars 2009, avec 4 commentaires
Critiques

Gran Torino est un film américain de Clint Eastwood avec Clint Eastwood, sorti en 2009. Il nous raconte l’histoire de Walt Kowalski, un vétéran de la guerre de corée, bougon, raciste, au franc parler mémorable, qui vit dans un quatier envahi par les hmmongs (tribu contre laquelle il s’est justement battu lors de la guerre). Et le jour où il sauve (un peu malgré lui) son voisin Thao d’un gang, il découvre qu’il a peut être plus en commun avec les hmmongs qu’avec sa propre famille.

Gran Torino de Clint Eastwood

Dit comme cela, ca ne donne pas très envie, je dois l’avouer. Et si le film n’avait pas eu un tel buzz (des affiches partout à Paris, notamment) et que les critiques n’avaient pas été aussi bonne, nous ne serions probablement pas allés au cinéma pour le voir. Et nous aurions eu grand tort. Car autant vous le dire tout de go, ce film est juste excellent.

Tout d’abord, parlons de celui qu’il faut immanquablement évoquer : Clint Eastwood. A 78 ans, il s’offre le grand rôle du film. Et il est clair qu’il l’a écrit pour lui: ça lui colle juste comme un gant. Un inspecteur Harry, vieilli, assagi aussi par certains cotés, désanchanté aussi. On retrouve là les grands themes chers au  Monsieur: la famille, la vieillesse, la vengeance aussi. Le tout avec son légendaire franc parler, son argot, sa voix eraillée. Oui parce que je vous conseille clairement la VO sous titrée. La voix originale est bien mieux que celles qu’ils lui ont collé en français. Eastwood est un de ces rares acteurs a pouvoir, à 78 ans, sortir une carabine en lancant un « dégage de ma pelouse » sans avoir l’air ridicule. Quand on pense que Harrison Ford, 10 ans de moins, n’a pas réussi à convaincre autant avec son retour de fouet.

Gran Torino de Clint Eastwood

Eastwood est un grand acteur. Mais c’est aussi un grand réalisateur. Vous le savez, il existe des sortes de règles du cadrage. Certains les ont innées, d’autres les apprennent. Je ne sais pas comment fonctionne Eastwood (même si au vu des articles, je pense qu’il s’agit là d’inné). Mais tous les plans du film sont excellents, c’est bien cadré, c’est bien filmé, il n’y a rien à reprocher, pas d’accroc, pas de scènes enigmatique. C’est propre et c’est carré.

A coté, les autres acteurs sont bons, mais ne se démarquent pas réellement, à l’exception de Sue, la jeune voisine hmmong. Il faut dire que pour ce film, Eastwood ne voulait que des acteurs réellement hmmong, et que ceci fut apparement difficile à trouver. Pourtant ils sont loin de s’en sortir mal, au contraire. Sue est assez attachante, dans son rîle de jeune fille qui n’a pas froid au yeux et qui finira par faire sortir Kowalski de ses retranchements.

Gran Torino de Clint Eastwood

C’est peut etre pour cette raison que la fin est aussi touchante. Il est difficile, quand on regarde un tel film et qu’on connait la filmographie d’Eastwood, de ne pas faire certains rapprochements. Comme je l’ai dit précédemment, Kowalski n’est pas sans rappeler un certain Dirty Harry. Quand au final, eh bien si vous connaissez Impitoyable (Unforgiven en VO), il vous sera dur de ne pas voir là le même schéma. Car en effet, la scène finale est préparée de maniere très similaire. Eastwood a vieilli, et c’est probablement sur cette scène là qu’on voit le mieux cette évolution. A 20 ans près, il nous sortait une fin diamétralement opposée. Je ne saurais vous dire « celle ci est mieux que l’autre ». Mais ce que je sais, c’est que la scene finale d’Impitoyable m’a toujours étonnament émue. Je la trouve juste majestrale. (mais j’en connais un qui n’est pas de cet avis).

Le final de Gran Torino est tout aussi magistral,  si ce n’est plus. Le plan final est l’un des plus efficaces du film. Il ne montre rien, ou presque, mais on comprend tout. Et c’est le moment le plus émouvant du film.

Je ne sais même pas quoi reprocher au film. Je suis en train de vous produire, contrairement à mes habitudes un pur encensement, une critique unanimement favorable. Mais le film le mérite. Et allez le voir, vous ne serez pas déçus. Peu importe vos préjugés, sur l’histoire, sur le réalisateur. Le film surprend, étonne, et surtout il réussit le tour de force de mériter les critiques toutes plus flatteuses de la presse.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
4 commentaires, donnez votre avis !
  • Lyly a écrit le 19 mars 2009 à 18 h 12 min:

    J’ai eu exactement le même avis. C’est vraiment du grand art *_*

    RépondreRépondre
  • illman a écrit le 25 mars 2009 à 12 h 03 min:

    C’est un chef d’oeuvre. De toutes façons, ceux qui ne vont pas le voir sont des caves irrécupérables.

    RépondreRépondre
  • Samia a écrit le 25 juillet 2009 à 16 h 43 min:

    Le plus beau film qu’il m’a été donné de voir.

    C’est même plus qu’une question de réalisation, de scénario ou de compétence scénique. Ce film, c’est l’émotion, l’attachement.

    Bon Sang de Bon Soir, juste magnifique!

    RépondreRépondre
  • karine a écrit le 21 mars 2012 à 22 h 59 min:

    en dehors du surpassement des differences culturelles et des prejugés, le plus beau pour moi est l’ouverture du dialogue entre les contraires et plus particulierement celui entre un vieux et un jeune….

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?