District 9 de Peter Jackson

Serafina dans Critiques, Films le 10 février 2010, avec 10 commentaires
Critiques

Avec le temps, j’ai acquis une mauvaise réputation d’aimant à navets. Mes mauvais choix cinématographiques sont malheureusement légions. Donc, généralement, je laisse dabYo choisir le film de la soirée, il a généralement plus de flair que moi. Alors un soir, on s’est installé, et on a mis District 9 dans le lecteur. Sorti au cinéma en septembre, nous avions voulu aller le voir dans les salles obscures, mais il n’était pas resté très longtemps par chez nous. Tant pis, on notera là déjà un présage digne de ce nom. Il vient de sortir en DVD, donc, c’est l’occasion de se rattraper. En plus c’est de la Science Fiction, et la SF on aime bien ça ici, vous le savez. Alors si en plus Peter Jackson s’y est mêlé… Synopsis ?

District 9 de Peter Jackson

Il y a 28 ans, les extraterrestres ont débarqué sur Terre. Non pas au dessus de New-York mais de Johannesbourg en Afrique du Sud. Leur vaisseau est resté coincé là, apparemment en panne. Du coup, on a installé le million d’extraterrestres dans un camp pas très loin de la ville, pour que les populations puissent commencer à échanger. Depuis, plus de dix ans ont passé et entre la population et les mollusques (surnom péjoratif donné aux extraterrestres) tout n’est pas au beau fixe…

Voilà pour le synopsis, je refuse de vous en dire plus, car je n’aime pas du tout me faire spoiler l’histoire quand je lis un post de blog. En soit, le synopsis promettait plutôt. Des extraterrestres parias, qui se mêlent aux humains. C’est plutôt drôle au début, et en effet la première dizaine de minute me fera a plusieurs reprises sourire notamment pour l’utilisation de quelques clichés purement racistes à souhait. Le film commence en effet comme un reportage sur les mœurs des extraterrestres, ils vivent de deals, et adorent la bouffe pour chat. Bref, ça sent le second degré, voir même la parodie, et j’ai apprécié.

Un molusque de District 9 de Peter Jackson

Malheureusement… c’est tout. Enfin, non, j’adore les tentacules qui sortent de leur bouche, mais ça c’est pour mon coté poulpophile. Tout le reste est mauvais, voir très mauvais.  Tout d’abord niveau réalisation, c’est plutôt bidon. Le coté reportage semble être surtout la pour excuser des plans foireux, des actions trop nerveuses. Évidemment, il n’y a aucune cohérence, car quand on demande au caméraman de cesser de filmer, et qu’il cesse de filmer… ben ça filme toujours. Je ne parlerais même pas des caméras dans le camp qui sont évidemment au bon moment pour prendre un E.T. faisant des trucs. Niveau cohérence, c’est plutôt n’importe quoi. Sans compter que le coté camera à l’épaule soit devenu plutôt éculé.

Affiche pour District 9 de Peter Jackson

Tout le côté anti-molusque n'a finalement pas du tout été utilisé...

Parlant de éculé, les thèmes du films sont très bateau, culpabilité occidentale primaire oblige. Les vilains humains n’aiment pas la différence alors ils font des trucs pas bien aux E.T. et le gouvernement, c’est tous des pourris qui font des expériences pour avoir plus de puissance. Oh mais que c’est profond et original. Un film d’une portée révolutionnaire. Et le fait de faire se dérouler l’action en Afrique du Sud, lieu associé à l’apartheid, d’utiliser des panneaux signalétiques comme au temps de l’apartheid, c’était le coup de massue en trop. Invictus de Clint Eastwood a fait bien mieux, dans un tout autre registre, certes. Bref, comme si on n’avait pas compris que les E.T. étaient une métaphore pour nous faire réfléchir sur notre propre civilisation. Woah. Mais quand même les noirs c’est des sales revendeurs qui font du trafic, pas les blancs, faut pas déconner non plus.

Bien sur les personnages sont stéréotypés, ou inexistant. On retrouve le méchant chef des forces spéciales sans cœur,  le même que dans Avatar d’ailleurs…, le neuneu qui se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment, et l’E.T. qui bien évidemment se montrera moins monstrueux que bien des humains. Tout est cousu de fil blanc. Et cousu au marteau piqueur s’il vous plaît. En plus de cela, le film est plutôt moche, les couleurs sont d’un espèce d’ocre terne sans savoir, les effets spéciaux sont sympa mais sans plus on a l’impression que tous les ET sont exactement pareils entre eux. Enfin non, ils portent juste des vestes de couleur différentes (…).

Quand au déroulement du scénario, soyons honnête, on se croirait dans un téléfilm du jeudi soir sur M6, vous savez les trucs kitch genre série Z, le coté kitch en moins, les moyens en plus. En tout cas, clairement pas à la hauteur du budget qui y a été mis. Niveau scénario, il y a des tonnes d’incohérences. On pense notamment au moment ou ils doivent traverser la moitié de la ville pour aller a un grand immeuble, recherchés par les flics. Et bien.. Ellipse ! Tellement facile. Évidemment, il y a la dose de gore, de passages dérangeants, mais ils ne font que confirmer le coté Série Z. Je ne parlerait même pas de l’action sans queue ni tête et des moments émotion en plein milieu d’un échange de balles. Bref.

Paix molusque-humain dans District 9 de Peter Jackson

C’est d’autant plus dommage que le début et le thème était plutôt prometteur. Toute la question de la relation entre les aliens et les humains est passé sous silence pour une histoire à la rambo totalement inutile et sans intérêt. Jusqu’à la toute fin on attend un petit revirement, une brindille d’intérêt, puis la fin baclée nous casse tout espoir.

Bref, autant retourner voir la mouche ou les autres films du même acabit. Malgré quelques bases sympathiques, le film se révèle ennuyant dès les vingt premières minutes passées, brouillon, incohérent, un jeu plutôt mauvais, des dialogues ridicules. Bref, aucun intérêt à part pour le refiler à votre pire ennemi. Je ne regrette pas de ne pas avoir été le voir au ciné.

<img class= »grandeimage » style= »border: 0pt none; » title= »Rupert et Buffy dans Buffy contre les vampires, Saison 1″ src= »/wp-content/uploads/series/buffy_contres_les_vampires_saison_1_rupert.jpg » border= »0″ alt= »Rupert et Buffy dans Buffy contre les vampires, Saison 1″ width= »200″ height= »253″ />

Chaque événement, démon ou mystère a toujours une prophécie ou une connerie du genre dans les super vieux livres de Rupert, l&#39;Observateur


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
10 commentaires, donnez votre avis !
  • Mili-chan a écrit le 10 février 2010 à 22 h 29 min:

    tien pour une foie je ne suis pas du mème avis que toi

    je suis allé le voir au ciné et j’avoue que je partais avec l’idée que j’allais voir un navet… un truc du genre mix entre alien et transformers

    Et j’ai été agréablement surprise, que ce soit par la réalisation ouau niveau du scénario qui change du genre que l’on a l’habitude de voir
    J’ai bien aimé le coté documentaire du début du film

    Enfin bon pour moi ça avait été une bonne surprise et mème si ça n’as pas été mon film de l’année 2009 il reste un de ceux qui m’ont agréablement surprise et qui me laiseent un souvenir
    (en mème temps mes amis m’ammène voir des navet vraiment pouris… on a un ciné ici qui fait les place a moins de 4 euro pour les étudiants)

    RépondreRépondre
  • Ehani a écrit le 11 février 2010 à 10 h 52 min:

    Arf on m’en a pourtant dis que du bien de ce film, mais bon, quitte à choisir je partage plus souvent ton avis(enfin votre, ya seraf aussi) ^^
    J’essaierai de le chopper quand même au videoclub pour voir à quoi ça ressemble :)

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 11 février 2010 à 11 h 08 min:

    @Mili, je ne suis pas d’accord pour le scénario, mais il est possible que cela vienne aussi du fait que nous sommes peut etre plus tournés SF que toi (ca joue…), pour la réalisation, bon, j’ai trouvé ca vraiment moche. J’ai aussi aimé les 10 premieres minutes mais c’est leg’
    Apres c’est sur, il y a pire.
    (HS : mais purée 4€ je veux !)

    @Ehani, j’en avais aussi entendu beaucoup de bien, cela m’a donc fortement étonné de tomber face a « ca ». Ca passe la soirée, mais c’est tout.

    RépondreRépondre
  • Kameyoko a écrit le 11 février 2010 à 11 h 14 min:

    Moi aussi, je ne suis pas d’accord du tout. Ce n’est pas le film du siècle, mais je trouve qu’il y a du très bon dedans.

    La première partie du film, j’ai beaucoup aimé. Le coté reportage me plait bien et permet de mettre en exergue les métaphores avec l’apartheid.

    Montrer le coté « ghetto » pour des E.T est origianl pour moi surtout quand derrière tu montres que ce ne sont pas des bisounours non plus. On ne les présente pas comme étant tout blanc.

    Pour les humains, ils ne sont pas tous noirs non plus. Il y a certes, le gouvernement qui se montre sans sentiments, et le militaire de abse un peu clichés, mais le reste je ne trouve pas qu’ils soient tout noir!

    Je suis désolé, mais moi je trouve ça plutôt original, de montrer des bidonvilles d’extraterrestres avec une grosse ségrégation.

    Alors oui le personnage est un peu concon, oui le doublage est mauvais (je ne me prononcerais pas sur le jeu d’acteur car difficile sans la VO) mais le reste est sympa.

    J’aime bien aussi le coté décalé de chercher à le déloger avec un semblant d’approbation juridique.

    La deuxième partie du film est plus classique et moins intéressante, mais n’en demeure pas moins sympa à suivre.

    Le film a un petit coté série Z, mais il est assumé. Il a pas de prétention.

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 11 février 2010 à 11 h 59 min:

    Comme je l’ai dit au début de la chronique, tout le coté ghetto, ET parias, reportage, j’ai apprecié. Sauf que c’est 15 minutes sur un film de deux heures pas loin. Ca n’est pas suffisant. Ce que tu appelles la deuxieme partie est quand meme la majeure partie du film et je l’ai trouvé pire que médiocre.

    Au final le coté ségrégation utilisé dans les pubs n’est absolument pas exploité et on se retrouve face a une serie Z plus que discutable. C’est dommage, car je pense qu’il y avait matiere a faire mieux qu’un film d’action incoherent.

    Par contre, utiliser les extraterestres pour faire une métaphore du racisme (appartheid, colonisation, esclavage) c’est tout sauf original, je dirais meme que c’est classique dans ce genre. De meme pour les personnages gentils qui en faite le sont pas tant que ca et vice versa. Niveau originalité, le film promettait bien plus que cette culpabilité occidentale mievre et dégoulinante.

    RépondreRépondre
  • Roxarmy a écrit le 13 février 2010 à 15 h 30 min:

    Bizarre, moi j’ai vraiment adoré ce film !

    RépondreRépondre
  • red a écrit le 16 août 2011 à 3 h 25 min:

    Quelle critique médiocre. En plus ce n’est pas Peter Jackson qui a réalisé mais produit. La culture c’est comme la confiture… alors quand ce sont des adolescents rebelles qui s’y donnent à coeur joie, c’est encore pire.

    Mais j’imagine que vous critiquez mais n’aimez pas être critiqué. Mon message ne fera pas long feu.

    RépondreRépondre
  • Serafina a écrit le 16 août 2011 à 16 h 42 min:

    Nous n’avons rien contre la critique , au contraire … quand elle est justifiée. La on a clairement marqué « Réalisateur: Blomkamp Neil » en 3ème ligne de l’article.

    RépondreRépondre
  • jhanne a écrit le 16 août 2011 à 20 h 37 min:

    Pas d’accord non plus avec votre critique je dois dire que ce film m’avait vraiment surprise et agréablement. J’avais trouvé la réalisation au poil ainsi que les effets, et le scénario surprenant. Je m’attendais à un navet et j’ai réussi à suivre l’aventure jusqu’au bout. Non franchement, je crois qu’il ne méritait pas une aussi mauvaise critique de votre part :)

    RépondreRépondre
  • Mylouki a écrit le 17 août 2011 à 9 h 26 min:

    J’ai vu le film, je me suis ennuyée (peut-être même endormie je crois !), trop de clichés, du second degré dont on n’est pas sûr que ce soit du second degré, pas vraiment accroché sur les aliens avec leurs grand yeux tout mignon, dans la version française c’est des « crevettes » pas des mollusques, bizarre je trouvais qu’ils ressemblaient surtout a des gros insectes, bref tout ça, plus une foultitudes de détails font que le film ne m’a pas paru crédible, mais c’est juste une question de goût… le mien en l’occurrence…

    @red, mais quel âge as-tu pour faire une critique aussi peu constructive….12 ans et demi ??? c’est bien beau de parler de culture et de confiture mais tu n’as étalé ni l’un, ni l’autre…

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?