Avatar de James Cameron

dabYo dans Critiques, Films le 30 décembre 2009, avec 15 commentaires
Critiques

Cet hiver il y a deux trois trucs que vous êtes obligés de savoir. La première, c’est que le Père Noël est toujours une ordure. La seconde, c’est que Johny est entre la vie et la mort -bon ça j’en suis plus très certain-. Et la dernière, c’est qu’Avatar, le film de James Cameron, le plus cher à réaliser jusqu’à maintenant, est sorti au cinéma. La bonne nouvelle, c’est qu’ici, on ne va pas uniquement voir les mauvais films -comprendre New Moon-, et que parfois, on s’autorise un bon film. Bon, un bon film à 11€ la place, mais un bon film quand même. Ou pas ? Suspens ! Synopsis ?

Avatar de James Cameron

C’est l’histoire de Seraf’ et dabYo qui sont exceptionnellement en vacances chez les parents de ce dernier. Un jour de 23 décembre, ils décident sur un coup de tête d’aller au cinéma du coin, en plein centre d’une zone commerciale géante où, Noël oblige, il faut tourner pendant des heures pour se garer. Hmm… Je m’égare là non ? Bref, tout ça pour arriver au moment fatidique où ils prennent possession de leurs lunettes pour entrer dans la Matrice avoir l’air ridicule profiter de leur premier film en 3D.

Avatar, c’est donc l’histoire, en 3D s’il vous plaît, de l’invasion humaine d’une planète bien éloignée nommée Pandora. Ce nom n’a bien entendu pas été choisi au hasard, et vous le comprendrez en voyant le film. En attendant, cette planète est infestée de créatures inconnues, la plupart du temps hostiles à l’humain, ainsi que d’un peuple nommé les Nav’i. Ces humanoïdes ne sont pas hostiles à l’homme, mais refusent de déplacer l’un de leur village qui se trouve juste au dessus d’une énorme mine d’un métal très cher sur Terre. Manque de pot, les humains ne sont venus que dans le but de le récupérer. Bah ouais, en 2500 l’ère capitaliste est toujours là, bouh !

Avatar de James Cameron

T'as froid ? T'es tout bleu regarde !

Vous l’avez compris, il s’agit là d’une histoire à la Pocahontas où il y aura bien entendu un affrontement final entre les deux peuples, et une histoire d’amour impossible au milieu, histoire de couronner le tout. Et là, niveau histoire d’amour impossible, ils ont fait fort. Vous le comprendrez bien assez vite en voyant le film, et pour ceux qui n’avaient pas suivi, le film s’appelle Avatar car des corps contenant de l’ADN humain et nav’i ont été créés afin de pouvoir communiquer avec eux. L’humain n’a ensuite plus qu’à prendre possession du corps inerte, grâce à un système de contrôle à distance, tel un avatar dans un jeu vidéo.

Comme je l’ai précisé plus haut, nous avons payé plein pot pour voir le film en 3D. En effet, nous n’avons eu cesse de voir des gens dire que c’était là le premier film vraiment pensé pour la 3D, et que c’était une vraie claque. Et j’avoue avoir été impressionné à de nombreuses reprises par les effets que la technologie permet. Mais plus dans les possibilités que ça ouvre que dans la réelle réalisation du film. Bon, ne l’ayant vu que dans ces conditions, je ne peux pas dire si c’est vraiment le cas. Après tout, peut être que sans la 3D le film m’aurait beaucoup moins plu.

Avatar de James Cameron

Big Bang Theory e13s13 a l'air captivant !

En tout cas, certains passages utilisant ces caractéristiques sont totalement bluffant, et celui auquel je pense le plus est la réalisation des écrans virtuels et retro-projeté qu’ont les humains dans le film. Vous savez, ça fait bien dix ans qu’on voit des opérateurs bouger leurs mains pour appuyer sur des boutons de lumière autour d’eux. Jusqu’à présent, ça faisait plus faux qu’autre chose, aujourd’hui avec la 3D, on s’y croirait vraiment. Il y a eu beaucoup d’efforts à ce niveau là dans les décors, que ce soit dans les labos ou sur la planète.

Des décors qui sont d’ailleurs splendides. Pandora elle même est splendide, on en prend plein les mirettes, la faune est exceptionnelle, je pense notamment au bestiaire ahurissant qui sort de ci et de là, que ce soit les reptiles volant ou le remplaçant du rhinocéros. Vraiment, c’était pour moi une très agréable surprise, et je me suis rarement autant senti immergé dans un monde inconnu qu’avec Avatar. Au cinéma j’entends. De même, le peuple des nav’i, bien qu’étrange au début, est vraiment beau. J’ai notamment beaucoup apprécié le lien qu’ils avaient avec la nature, qui, bien que très engagé pour être engagé, blabla la nature c’est génial, est touchant. On trouve qu’au début cela fait trop, que les nav’is sont en fait les descendants des hippies des années 60. Puis après on comprend petit à petit le lien qui les uni à Pandora et pourquoi ils y sont si attachés.

Avatar de James Cameron

Ok c'est peut être pas la meilleure image pour vous donner envie d'aller le voir. Mais je jure que ça rend mieux en salle !

Bon après il faut dire ce qui est: le scénario ne casse pas trois pattes à un canard. Regardez Pocahontas et vous l’avez. Et pourtant, Pocahontas est tout sauf une des pointures à ce niveau. Bref, vous ajoutez un peu du background d’Assassin’s Creed genre l’ADN, on peut vivre des expériences à distance, toussa toussa, et vous obtenez Avatar. Sauf que voilà, vous n’allez pas voir ce genre de film pour un bon scenario, vous lui demandez le strict minimum et c’est ce qu’il fait brillament: le strict minimum.

Le reste, c’est une superbe réalisation, des acteurs corrects, de la musique quand il faut et où il faut, et une réalisation exceptionnelle. Certains passages, grâce à la 3D peut être, sont vraiment flippant. Je pense notamment au tout début où le héros est pourchassé par une géante bestiole. On s’y croit vraiment, et on a limite la frousse. L’immersion est complète, les scènes de vol donnent presque le vertige, bref.

Avatar de James Cameron

La seule chose que l’on pourrait reprocher au film, c’est qu’il se contente d’être très bon. Il n’est pas exceptionnel. Je ne peux pas vous dire vous devez le voir, car je pense sincèrement qu’il ne restera pas dans la postérité. Il n’est pas assez bluffant, ce n’est pas Star Wars,  ce n’est pas Blade Runner. C’est un très bon film de Science Fiction, bien meilleur que les Je suis une légende et autres I, Robot, mais on n’en parlera sans doute plus dans deux ans. Si ce n’est parce qu’il a coûté super cher.

Par contre, il vaut le coût, et le coup. A ce qu’il parrait, Avatar serait une trilogie, intox ? Et sinon, pour l’anecdote, la nouvelle Call Me Joe écrite par Poul Anderson en 1957 serait très similaire… A lire.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
15 Comments, donnez votre avis !
  • Kreuz a écrit le 30 décembre 2009 à 13 h 07 min:

    Je plussoie, le réel point fort du film c’est vraiment la beauté et la réalisation. Perso j’avais jamais vu d’effets d’animation aussi réussis…

    Je sais pas non plus si j’aurais autant apprécié de le voir sans la 3D.
    (Surtout que les lunettes te donnent un air très classe. x’D)

    Mais bon, les deux derniers films que j’ai vu au ciné étant Toilettes 2 et 2012, celui-là m’a fait grand bien !

    RépondreRépondre
  • Wangbian a écrit le 30 décembre 2009 à 13 h 24 min:

    Perso je suis plus impressionné par le BG du film que par les effet visuel =/

    Mais après chacun son avis x’)

    RépondreRépondre
  • Ehani a écrit le 30 décembre 2009 à 14 h 22 min:

    Raah, même si j’ai toujours eu une sainte frousse des films en 3D, j’ai vraiment hâte d’aller le voir… *__*

    RépondreRépondre
  • Tenten8 a écrit le 30 décembre 2009 à 14 h 56 min:

    Hm j’avoue que je ne saurais pas dire si le scénario est original ou pas. Il fait appel à beaucoup de polémiques (destruction amazionienne par ex), et effectivement rappel des colonies en Inde style Pocahontas blablabla. Mais je sais pas, y a « un truc ». J’ai appris dans un journal que le militaire (je ne me souviens plus du nom), reprend une phrase qu’aurait prononcée G. Bush, et du coup je peux pas m’empecher de penser qu’il y a encore d’autres sens cachés dans certains passages du film. J’imagine qu’ils sont quasi introuvables si il y en a, maiiis jtrouve ça amusant et plutot intriguant x)

    J’ai aimé la façon dont le réalisateur a forgé les personnalités des personnages peu à peu. Honnetement au début, on a rien à cirer des Nav’i, et entendre qu’on veut détruire leur arbre ne nous fait ni chaud ni froid. Mais au fil du film, on prend conscience de leur personnalité, de leurs cultes, et on s’attache super vite à cet univers. Je ne suis pas sure que ce soit simple de réussir ça, et je trouve que c’est un vrai point positif.

    Après bah effets visuels, notamment grace au 3D, y a vraiment rien à dire, c’est une réussite.

    RépondreRépondre
  • Fauve a écrit le 30 décembre 2009 à 15 h 07 min:

    Très bonne critique et sa me rassure de savoir que je suis pas la seule a avoir comparé le film à Pocahontas XD

    RépondreRépondre
  • Kameyoko a écrit le 30 décembre 2009 à 15 h 18 min:

    J’ai trop hâte de voir ce film. J’y vais dimanche normalement. Je ne m’attends pas un scénario de ouf, mais pour le reste j’en attend beaucoup. Espérons que je ne sois pas déçu.

    Parce que pour moi, sur le papier, il a le potentiel d’être un film classique incontournable. A voir.

    Mais la BA me donne la chair de poule

    RépondreRépondre
  • Gutyx a écrit le 30 décembre 2009 à 15 h 23 min:

    On se croierait sur Gaia un peu non ?
    Bon j’en ai déjà fait une critique rapide sur WoN et je vais pas reprendre ta critique point par point, la flemme.
    Le film est jouli tout ça et j’ai aussi vu qu’en 3D faut avouer que la 3D est prenante mais pas présente dans 100% du film – ou j’ai raté les effets peut être trop subtils pour moi.
    Coup de gueule sur le scénario non seulement à la Pocahantas mais aussi gros fake de « leçon de morale » comme son prédécesseur « District 9 » où on a respectivement le massacre des natifs américains (les na’vi) et la ségrégation des noirs américains (les aliens).
    Petit plus à Sigourney Weaver du film Alien, symap de la revori parmi les extra terrestres.

    RépondreRépondre
  • kao a écrit le 30 décembre 2009 à 18 h 41 min:

    Je l’ai vu, j’ai trouvé ca beau et bien realisé, bien qu’assez previsible. En plus ces enflures du cinema ont calé une entracte d’un quart d’heure en plein milieu, la loose.
    Ce qui m’aura le plus marqué en 3D, c’est la pub Haribo au debut du film, avec les bonbons qui volaient vers nous.

    RépondreRépondre
  • Ramya a écrit le 30 décembre 2009 à 20 h 05 min:

    Honnêtement, j’ai trouvé le film assez mauvais :\

    Le scénario est d’un classicisme à se tirer une balle: le choc des cultures, un héros fidèle à son peuple, suivi d’un retournement de veste favorisé par la naissance d’une histoire d’amûûûûr, grosses bastons et morale à deux sous à la fin.
    Bon OK, on a compris que le scénario c’était pas la priorité de monsieur Cameron.

    « C’est pas grave, me suis-je dit, les personnages vont tout rattraper ». Bah non, on a encore des kilomètres de clichés, tout est prévisible dans les réactions des différents protagonistes. Et puis, franchement, le colonel sanguinaire est carrément ridicule.
    Sinon, les acteurs sont corrects mais ça s’arrête là. Par contre, j’ai beaucoup aimé le jeu de l’actrice qui joue Neytiri, vraiment expressif. Pour moi, c’est la seule qui sort son épingle du jeu.

    Pour le positif, malgré toute ma mauvaise foi je dois bien avouer que question réalisation et mise en scène, James Cameron est très fort. L’immersion est totale dans le monde de Pandora et les animations sont hyper réussis.
    La musique est plutôt bien adaptée même si je n’ai pas apprécié les passages encombrés par des tonnes de chœurs suraigus, un peu ridicule et surtout niais.

    Conclusion: Techniquement c’est fabuleux, ça me parait difficile de critiquer quelque chose là-dessus. Mais le film est complètement parasité par les clichés, le scénario basique, la musique souvent irritante, la morale écologique casse-pieds bref par un peu tout en fait.
    Dommage mais je ne considère pas un film comme bon parce qu’il est tout beau, tout bien fait surtout au prix de la place de cinéma de nos jours.

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 30 décembre 2009 à 20 h 59 min:

    @Ramya: Pour être honnête, je trouve tellement tous les scénario basique et les personnages sans profondeur que je n’y fais plus du tout attention, ça m’empêche complètement d’aimer le film :D

    C’est vrai que des mauvais points je peux aussi en citer d’énormes:
    – aucun personnage original
    – pas une seule personnalité (on est méchant, ou on est gentil)
    – je déteste les morales écologiques blabla
    – l’amour impossible trop gros
    – aucun personnage secondaire appronfondi… ils ont tous aucune personnalité
    – la pilote d’hélicopter avec son rôle à la con

    Bref, beaucoup trop de points noirs. Mais par rapport à d’autres, la liste est assez courte, finalement. Non, si je n’aime pas Avatar, autant dire que je ne peux plus aller au cinéma :D

    @kao: J’ai bien aimé la pub :D

    @Kameyoko: Honnêtement, y’a tout le scenar dans la BA :s

    @Tenten8: Autant je suis d’acord qu’au début rien à foutre des nav’i, puisqu’au fil du temps on est convaincu pour leur cause… Autant faut pas déconner, ils ont aucune personnalité je trouve ! :o

    RépondreRépondre
  • Mandrag' a écrit le 2 janvier 2010 à 18 h 23 min:

    Je l’ai bien aimé ce film.
    l’envirronement de Pandora m’a quand bien soufflé, j’avais presque envi d’y vivre.
    Je suis d’accord, l’histoire est pas original pour un sous,
    dés le debut on comprend ce qui va se passer.
    N’empêche que le film m’a bien entrainer et j’ai adoré les créature toutes un peu bizarre.
    Question écologie, faut aussi remarqué que le film n’a pas été sorti vers novembre-décembre pour rien, vu que le sommet de copenhague n’était pas loin.
    La comparaison de « Pocahontas » j’y avais pas pensé, mais c’est vrai XD. Moi j’y ai surtout vu la déforestation (Amazonie en génèral) et le masacre des civilisations du continent américain.
    Mais en général, même si le scénario est pas super original j’ai quand bien aimé ce film.

    @Ramya je te suis pour le colonel. Aucune personnalité, aucune compétence d’acteur pour le role, il valait pas un rond

    RépondreRépondre
  • Ninja schroll a écrit le 2 janvier 2010 à 18 h 31 min:

    Le film a ses défauts mais ça ne m’empêche pas de l’avoir apprécié également.

    Je trouve que le scénario est beaucoup trop cucul comme dit on prend Pocahontas et on a une indigène maquillée qui gambade comme une antilope et qui a coutume de débattre avec grand mère tronc d’arbre.
    Mais on prend tellement une grosse claque en pleine gueule par les effets visuels qu’on est automatiquement séduit par le film, la faune et la flore sont tout bonnement hallucinants, tout autant que le bestiaire.

    Moi qui fait des études en rapport avec le visuel, je peux avouer avec certitude que le jeu des couleurs est absolument énorme, ils ont réussi grâce aux tons à retranscrire avec précision des sentiments et des sensations, je trouve ce travail admirable et qui mérite d’être félicité.

    Par contre il y a 2.3 points qui m’ont titillé voir agacer, par exemple, j’ai trouvé dommage lorsque Jack réuni ses troupes pour affronter le clan des cranes rasés que l’on voit l’océan sur Pandora. J’ai trouvé le fait qu’il y ait la mer de trop, ça se rapprochait trop du coup de la planète terre avec de la forêt et de l’eau à perte de vue, j’aurais aimé que ce ne soit que de la forêt et des plantes multicolores et phosfo ( trop beau d’ailleurs ça aussi *w* ). Il y aussi le méchant colonel que je n’ai pas du tout aimé, il surjoue son rôle à mon goût, le soldat stéréotypé américain blindé de testo et balafré à cause de l’irak xD. Mais bon je me dis est ce qu’on aurait pu aussi le remplacer par un méchant sadique et pervers genre le Joker dans batman, si oui est ce que le capitaliste n’aurait pas mieux porté ce rôle ? A débattre !

    Dommage également une légère contradiction que j’ai remarqué à la fin, lorsque les marines quittent la planète verte, on entend « et quelques uns de nous ont été autorisé à rester » et là un plan est fait sur le scientifique qui reçoit son avatar en même temps que Jack, en forme humaine, masque sur la tronche et arme au point, puis la scène se poursuit et on aperçoit son avatar plein d’énergie qui encadre également la foule, or que l’humain et l’avatar soit ensemble vivant sur le même moment c’est techniquement impossible à moins que grand mère kirikou ait copulé avec David Coperfield.

    Mais mis à part ça le film m’a séduit dans l’ensemble, je le conseille avec joie à ceux qui ne l’ont pas vu.

    RépondreRépondre
  • aurore a écrit le 17 janvier 2010 à 23 h 00 min:

    film a voir, j’ai pas vu les heures passees. rien est a jete, histoire bien tournee, effets speciaux fascinant. vous n allez pas le regretter

    RépondreRépondre
  • xochipelli a écrit le 20 février 2010 à 3 h 15 min:

    Un essai mythologique et shamanique sur Avatar: http://www.liberterre.fr/metahistoire/mythe-vivant/avatar.html

    RépondreRépondre
  • Aya a écrit le 27 avril 2010 à 12 h 06 min:

    Raaah je me permets de relancer le sujet pour fêter sa sortie en dvd et donner mon avis que je n’avais pas encore donné jusqu’ici.

    Bon clairement déjà quand on est plus sur grand écran et en 2D c’est vachement moins fabuleux. Autant je m’étais prise une claque devant les décors et le jeu des couleurs au cinéma (je l’ai vu deux fois en 3D c’est dire) autant bah sans ça les faiblesses du scénario sautent encore plus aux yeux (et pourtant pour la plupart elles étaient déjà criantes à la base).

    Alors mon avis va rejoindre beaucoup de ceux précédemment cités m’enfin James Cameron s’est vraiment pas foulé. Tout est cliché, tout est prévisible et tout est d’un mielleux à vomir. L’histoire d’amour est nyannyan et le seul personnage que je trouve attachant est effectivement Neytiri pour son expressivité et parce que c’est aussi la seule à avoir une personnalité un tant soit peu fouillée. Le pire personnage restant bien sur le grand méchant soldat qui en plus de réunir un mauvais jeu, des répliques inintéressantes et une subtilité quasi semblable à celle d’un mur a aussi cette espèce de sur-résistance à la mort. C’est limite si quand à la fin elle le transperce d’une flèche, on ne s’attend pas à ce qu’il se relève encore en disant « je suis toujours là » comme dans un très mauvais film d’horreur. Mais pourquoi est-il aussi méchant? Parce que. Et c’est bien le problème.

    Ensuite la planète Pandora. Alors elle paraît peut-être originale à des gens qui n’auraient jamais entendu parler de SF avant cela mais ce serait étonnant. Le coup de l’arbre monde source de pouvoir est une idée déjà utilisée dans d’autres oeuvres. Les créatures sont très préhistoriques et certaines se rapprochent de celles qu’on peut voir dans des BD comme Sillage par exemple.

    Mais bon malgré tout cela j’ai adoré le film (on ne croirait pas comme ça). Ok c’est prévisible, c’est téléphoné et ça ne réinvente pas la sf mais bon ça marche quand même et on ne s’en lasse pas. Pis bon ça fait toujours plaisir de revoir Sigourney Weaver et visuellement c’est joli XD

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?