Au rayon des Drama -séries japonaises- qui traitent de tout et n’importe quoi, après les microbes et le yakuza qui passe le bac, je demande maintenant la formation au métier d’hôtesse de l’air ! Attention Please est une adaptation d’un manga de Chieko Hosokawa datant de 1970 qui traite donc du métier d’hôtesse de l’air, réalisée par Kyodo Television et diffusée en 2006 sur Fuji TV, mais toujours pas licencé ni traduit en France. Synopsis.

Attention Please de Kyodo Television

Yōko Misaki est une jeune fille pleine d’énergie, chanteuse de rock et boutentrain notoire qui sous le coup de son enthousiasme légendaire, postule pour devenir hôtesse de l’air. Et miracle, elle passe la sélection et obtient sa place pour suivre la formation. La voilà donc quittant sa campagne pour rejoindre Tokyo et plus particulièrement l’aéroport Haneda afin de faire partie de ces femmes super classes qui parcourent le ciel dans leur uniforme. Ce qu’elle avait oublié, c’est sans doute qu’elle parle comme un charretier, s’habille n’importe comment, ne connaît pas la politesse et n’a aucune patience. Pas gagné donc, pour correspondre aux hauts standards de Japan Air Lines !

Jamais je n’aurai pensé regarder un jour une série centrée sur une formation pour devenir hôtesse de l’air. Vraiment, il n’y avait aucune raison pour que cela arrive. Jamais je n’aurai non plus pensé qu’une série sur ce type de formation n’existe un jour. Non, jamais. Vous non plus j’en suis certain, mais voilà, le Japon est ce qu’il est, et nous avons donc voulu laisser une chance à ce Drama.

Attention Please Ueto Aya

Il faut dire que tout commence très bien, Yōko Misaki -ici interprétée par Aya Ueto– est le genre de personnage capable de porter toute une série sur ses épaules. Ça tombe bien puisque ce sera le cas. Le personnage de Yōko n’a vraiment rien d’une hôtesse de l’air, elle a une très forte personnalité, refuse l’autorité et la sécurité, n’aime pas faire la carpette devant les clients qui l’énervent, bref. Tout le début de la série va évidemment tourner autour de la grande différente entre notre héroïne et les autres candidates dans la formation.

On va la voir se rétamer lorsqu’il va falloir parler poliment, faire des courbettes en fonction de ce que l’on souhaite dire, ou encore s’habiller de manière sobre et classe. C’est très drôle sur le moment et aussi assez dur à voir tant les efforts qu’elle déploie sont rarement récompensés au début. On est donc face à l’habituel tragicomique où notre personnage se démène pour faire le bout-en-train mais montre sa fragilité dans l’intimité.

Attention Please de Kyodo Television

Évidemment Yoko se fait des ennemis genre vipères

Là dessus, le jeu d’Aya Ueto est vraiment très fort. Elle joue très bien son rôle, elle est rayonnante et éclipse vraiment toutes les autres actrices de la série. Avec un jeu de scène à mourir de rire, des intonations qui sonnent juste, elle fait aussi très crédible au moment de jouer des passages plus émotionnels où seules expressions peuvent faire passer l’émotion. Vraiment, j’ai trouvé son jeu excellent, une bouffée d’air frais avec une spontanéité que je n’ai jamais franchement retrouvé dans les séries ou films occidentaux.

A côté de cette héroïne on retrouve des personnages sans grande profondeur. En dehors de sa tutrice interprétée par Miki Maya, la plupart sont assez ternes, sans doute car éclipsée par l’actrice principale. La formation occupe une grande part de l’histoire, qui va nous faire découvrir le monde de l’aviation vu des hôtesses de l’air. Peut on dire que leur métier est passionnant et mérite vraiment une série de onze épisodes ? Pas franchement pour autant. Les japonais aiment surjouer des scènes qu’on considérerait ici normale, faisant passer la préparation du thé dans un avion pour quelque chose de complètement ouf. On se retrouve alors avec des moments qui paraissent banals comme pas possible mais qui sont filmés d’une manière supra héroïque, c’est fun.

Attention Please de Kyodo Television

On s’accroche très vite à notre héroïne rockeuse et j’ai énormément aimé la série, mais je ne peux m’empêcher d’y voir quelques problématiques. Le Japon est un pays qui me semble être horriblement sexiste, et cette série en est l’illustration parfaite. C’est simple, il n’y a que des femmes chez les hôtesses de l’air pendant qu’il n’y a que des hommes chez les mécaniciens et les pilotes d’avion, qui sont représentés comme des semi-dieux. Ce n’est pas du sexisme insultant, mais plutôt le vicieux que l’on ne remarque pas si l’on ne se pose pas de question. Et ça, c’est vraiment dommage.

Certes le sexisme dans l’aviation est encore très présent, et admettons que la plupart des hôtesses de l’air soient des femmes, pourquoi pas. On peut aussi accepter qu’il n’y a quasiment que des femmes pour le réalisme. Mais tout de même, le sujet n’est même pas effleuré ou abordé. Il n’y a aucun élément qui remet en cause cet état de fait complètement catastrophique, où même le chef des formatrices est un homme ! C’est vraiment désespérant.

A cela se rajoute l’évolution du personnage de Yōko qui pour devenir une hôtesse de l’air fini quasiment par complètement renier toute sa personnalité. Elle reste gaï certes, mais c’est comme si elle abandonnait peu à peu la joie de vivre pour passer du côté obscur. Je suis certain qu’on peut travailler sans pour autant gommer complètement sa personnalité. Là aussi, c’est une sorte de message non dit que je trouve dommage.

Attention Please Training

Attention Please est un Drama fun et amusant qui vous fera presque oublié qu’on suit ici une formation pour devenir hôtesse de l’air. Aya Ueto arrive à incarner un personnage complètement délirant, amusant et attachant à souhait. Elle porte la série avec succès sur ses épaules et on passe vraiment un bon moment en la regardant.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?