Musique
1230 291 articles

Dernièrement dans la section Musique d'if is Dead:

Photos du Hellfest 2015: Jour 1

Photos de Arkona, Cradle of Filth, Bölzer et Truckfighters au Hellfest 2015

Serafina dans Concert, Musique le 30 juin 2015, avec 2 commentaires

Comme chaque année, notre Live Report du Hellfest 2015 contient son lot de photos. Ces dernières sont prises par votre serviteur depuis le pit photo présent devant chaque scène grâce au sésame qu’est l’accréditation. Des photos dans les meilleures conditions donc, qui changent pas mal cette année avec la modification des trois scènes sous les tentes. Bref, après notre retour sur l’organisation du Hellfest 2015, il est temps de passer aux photos !

Hellfest 2015 Arkona

Si il y a un truc gratifiant, c’est bien d’aller regarder mes photos des Hellfest précédents, et constater que mes photos de concert ont progressé. C’était mon deuxième Hellfest avec mon Canon 60D et son 17-85. J’ai plus d’expérience avec lui, et cela se ressent. Je prends moins de photo, mais elles sont dans l’ensemble de meilleure qualité. Cette première journée m’a permis d’obtenir un nouvel achievment : aller shooter Cradle of Filth, groupe mythique pour toute golgoth s’il en est. Arkona fut aussi bien sur très plaisant à shooter, bien que très remuant.


Glowsun au Hellfest 2015
Vorkreist au Hellfest 2015
Bölzer au Hellfest 2015
Enthroned au Hellfest 2015
Truckfighters au Hellfest 2015
Skyforger au Hellfest 2015
Arkona au Hellfest 2015
Envy au Hellfest 2015
Cradle of Filth au Hellfest 2015

Photos de Glowsun au Hellfest 2015

Glowsun au Hellfest 2015

Lire la suite de l’article Photos du Hellfest 2015: Jour 1


C’était il y a une semaine et trois jours, l’équipe d’if is Dead se rendait encore une fois dans la commune de Clisson pour participer à la dixième fête des enfers qui avait lieu les 19, 20 et 21 juin. Le tellement bien nommé Hellfest fêtait là son anniversaire avec une affiche qualifiée de best-of et un terrain que son organisation avait préparé aux petits oignons. Pour couronner le tout, la météo annonçait un soleil de plomb et pas un seul nuage pour l’empêcher d’illuminer les nombreux concerts que tous les métaleux de France et de Navarre étaient venus voir. Enfin, rien sauf trois petites tentes qui résistent à l’envahisseur.

Hellfest 2015 - Ambiance

Six scènes pour les satisfaire tous

Cette année encore le Hellfest aura réussi l’exploit d’aligner six scènes où trois d’entre elles jouent en même temps en alternance, et ce pendant plus de 12 heures d’affilée. Un exploit qui lui permet de programmer une affiche avec plus de cent groupes, des groupes qui vont du Punk Rock français que font les Wampas, un groupe qui passe à la radio rappelons le, jusqu’aux plus extrêmes voir bizarres comme les jazz métaleux de Shining.

Lire la suite de l’article Hellfest 2015: Clisson Rock City


Le Hellfest 2015 vient tout juste de se terminer, les tentes sont rangées, mais pas pour bien longtemps pour nous. Dans moins de cinquante jours, les 14, 15 et 16 août prochains, aura lieu un autre festival de Metal breton: le Motocultor. Le festival n’est pas le frère jumeau du fer de lance du Metal Français en terme de fréquentation, mais il se démarque de plus en plus et fait désormais partie du paysage de l’été et des évènements à garder à l’œil. L’affiche de cette année fait encore bien envie et le Motocultor 2015 promet d’être pour nous un très bon cru avec Eluveitie, Finntroll, ou encore Solstafir.

Motocultor 2015

Nous y sommes déjà allés deux fois, en 2012 où entre autres Behemoth et Septic Flesh nous en avaient mis plein la vue, puis en 2013 avec les excellents show d’Enslaved et de Moonspell. Le festival est plus petit mais avec de très bonnes conditions pour voir des concerts de qualité, chaque année amenant son lot de groupes populaires, que l’on adore, qui passent parfois dans des festivals plus grands où il y a trop de monde pour les apprécier correctement. Ce sera notamment le cas cette année pour Finntroll, que nous venons certes de voir au Hellfest 2015 mais dans des conditions clairement moins bonnes que celles que nous offrira le Motocultor. Une petite scène, des gens mais de manière raisonnable et la possibilité d’apprécier la musique et le show sans être jamais franchement loin. Un réel plus.

Au rayon des groupes de l’affiche qui nous fait bien envie, on a donc les sus-cités, un festival affichant Finntroll et Eluveitie ne pouvant qu’avoir notre suffrage, Solstafir, Delain pour voir ce qu’ils sont devenus, Mars Red Sky, Triptykon, God Seed. Et évidemment, le retour de Septic Flesh ainsi que d’Orange Goblin promet de très bons show.

Motocultor 2015 Affiche

Les pass trois jours sont disponibles entre autres sur la billetterie officielle du festival à un prix de 87,5€ plutôt très intéressant au vu de l’affiche.


Affiche du Hellfest 2015Les 19, 20 et 21 Juin 2015 se tiendra en terres clissonaises la nouvelle édition du plus grand festival français consacré au Metal, le Hellfest 2015.

L'équipe s'y rendant comme à son habitude pour avoir sa dose annuelle de concerts en plein air, nous vous proposons chaque dimanche de la semaine jusqu'aux jours J de découvrir l'un des groupes de l'affiche que nous comptons aller voir, à travers un clip ou une vidéo. Vous pouvez aussi consulter l'affiche du Hellfest 2015. C'est notre Highway to Hellfest 2015.

Ce dernier jour du Hellfest 2015 sera aussi celui qui nous amènera le plus souvent devant les MainStages puisque ce n’est pas moins que quatre groupes que nous y verrons, dont deux des têtes d’affiche: Korn et Nightwish. Mais c’est aussi pour y voir pour la énième fois le groupe hollandais le plus connu du moment que nous y irons: Epica et leur Metal Symphonique, qui doit cette année en être à son troisième passage sur les terres clissonaises.

Victims of Contingency est issu de leur sixième album sorti l’année dernière et a tout ce qui a de plus classique pour le groupe. Des passages avec des riffs lourds de guitare sur lesquels vient se greffer une petite balade au piano, des chœurs pour donner un petit côté épique, et évidemment, la voix de Simone Simons sur le tout.

On aime ou on n’aime pas, Serafina en est fan et à force d’aller les voir en concert, il est évident que j’ai fini par accrocher. Bon, je ne dirai pas que j’attends leur passage avec impatience, mais il est clair que l’on passe généralement un bon moment devant le groupe qui sait faire son show.


Affiche du Hellfest 2015Les 19, 20 et 21 Juin 2015 se tiendra en terres clissonaises la nouvelle édition du plus grand festival français consacré au Metal, le Hellfest 2015.

L'équipe s'y rendant comme à son habitude pour avoir sa dose annuelle de concerts en plein air, nous vous proposons chaque dimanche de la semaine jusqu'aux jours J de découvrir l'un des groupes de l'affiche que nous comptons aller voir, à travers un clip ou une vidéo. Vous pouvez aussi consulter l'affiche du Hellfest 2015. C'est notre Highway to Hellfest 2015.

Depuis qu’il s’est mis à tourner avec Myles Kennedy, je ne sais pas combien de fois Slash est venu squatter les MainStage du Hellfest, mais toujours est il qu’il est à nouveau à l’affiche cette année. Comme à chaque fois, si nous n’avons rien d’autre à aller voir sur le créneau, nous irons voir leur performance. Pour les compositions originales ? Non, évidement ! Pour aller voir du Guns N’ Roses sous stéroïdes et avec encore un semblant de rythme, bien loin des performances pathétique du groupe actuel leadé par Axl Rose.

Bon, c’est peut être un peu trollesque, mais il est indéniable qu’en terme de pêche, les interprétations de Slash et ses acolytes on un quelque chose de bien plus dynamique que l’original sans saveur. Ces derniers, présents au Hellfest 2012 nous avaient laissé sur une exceptionnelle déception avec un show qui tirait en longueur, avec un Axl proche de la retraite qui semblait être sur le point de clamser à tout moment.

A chaque fois que nous les avons vus, Slash et Myles Kennedy y vont à font et nous offrent les gros hits du groupe mythique. Ils commenceront pendant la fin de Finntroll, un groupe de Pagan que nous adorons. Ca tombe bien, comme ça on arrivera pile au moment où ils arrêteront de jouer leurs compositions pour partir sur du Guns, niquel !


Affiche du Hellfest 2015Les 19, 20 et 21 Juin 2015 se tiendra en terres clissonaises la nouvelle édition du plus grand festival français consacré au Metal, le Hellfest 2015.

L'équipe s'y rendant comme à son habitude pour avoir sa dose annuelle de concerts en plein air, nous vous proposons chaque dimanche de la semaine jusqu'aux jours J de découvrir l'un des groupes de l'affiche que nous comptons aller voir, à travers un clip ou une vidéo. Vous pouvez aussi consulter l'affiche du Hellfest 2015. C'est notre Highway to Hellfest 2015.

Lors de ce premier jour du Hellfest 2015 c’est principalement sous la Temple que nous allons nous retrouver. Non pas parce qu’il pleuvra (enfin, on espère que non !) mais parce que les groupes du Black promettent plutôt un max avec notamment Melechesh et Satyricon ! Mais il n’y a pas que ce genre dans la vie, et sous la Valley on va pouvoir aller voir un groupe de Stoner/Sludge qui envoie du lourd: High on Fire.

Le groupe américain -évidemment, on parle de Sludge qui tâche- vient tout juste de sortir leur septième album. Je connaissais le groupe de nom mais c’est vraiment à l’occasion de l’annonce de leur participation au festival que j’ai commencé à écouter leurs différentes setlists. On y retrouve notamment Fertile Green issu de leur précédent album, un morceau aux riffs gras et bien entraînants.

La musique de High on Fire a toute cette crasse qu’on connaît aux groupes du genre et qui va nous faire headbanguer sous la chaleur -on l’espère !-. Bien que répétitif à souhait, histoire de bien s’imprégner des riffs, on peut vraiment bien apprécier la rythmique et le côté agressif de leur Stoner.

Prévus vers 17h entre un Arkona et un Melechesh, j’ai quand même bien hâte de découvrir leur prestation live.


Affiche du Hellfest 2015Les 19, 20 et 21 Juin 2015 se tiendra en terres clissonaises la nouvelle édition du plus grand festival français consacré au Metal, le Hellfest 2015.

L'équipe s'y rendant comme à son habitude pour avoir sa dose annuelle de concerts en plein air, nous vous proposons chaque dimanche de la semaine jusqu'aux jours J de découvrir l'un des groupes de l'affiche que nous comptons aller voir, à travers un clip ou une vidéo. Vous pouvez aussi consulter l'affiche du Hellfest 2015. C'est notre Highway to Hellfest 2015.

Ensiferum est sans doute l’un des groupes les plus connus du rayon du Folk Metal qui chante les guerres et loue les grands guerriers du passé. Bon, il faut dire que c’est aussi un rayon de niche, notamment depuis que Turisas l’a quitté pour se lancer dans la world music. Toujours est il que les finlandais sont à l’affiche du Hellfest 2015 et qu’ils viennent tout juste de sortir leur sixième album: One Man Army.

Leur précédent opus, Unsung Heroes, était relativement monotone mais restait efficace dans son genre, bien que je lui préférais From Afar. Le groupe est depuis passé chez Metal Blade, a abandonné les couvertures monochromes pour une cover bien plus guerrière, et troqué les cœurs guerriers pour des plus symphoniques. On les entend d’ailleurs très bien dans ce single One Man Army qui a un quelque chose de plus symphonique que d’habitude, bien qu’il faut tout de même avouer que c’est loin de révolutionner l’écoute pour les profanes et non fans du groupe.

J’aime bien leurs compositions mais j’ai vraiment du mal à me qualifier d’amateur de celles-ci. Ensiferum me fait l’impression d’un groupe sympathique mais à qui il manque ce petit éclat pour en faire une vraie pépite. Reste qu’à force de me jouer la setlists de leurs derniers concerts je commence à connaître un petit paquet de leurs tubes et j’espère qu’ils seront à la hauteur lors de leur passage, ce qu’ils n’étaient pas en 2010.

Les finlandais sont prévus pour un set d’une heure le samedi soir sous la Temple, et juste après le passage d’un Finntroll largement déclassé depuis leur headlining en 2013. Les temps changent, les références aussi.


Affiche du Hellfest 2015Les 19, 20 et 21 Juin 2015 se tiendra en terres clissonaises la nouvelle édition du plus grand festival français consacré au Metal, le Hellfest 2015.

L'équipe s'y rendant comme à son habitude pour avoir sa dose annuelle de concerts en plein air, nous vous proposons chaque dimanche de la semaine jusqu'aux jours J de découvrir l'un des groupes de l'affiche que nous comptons aller voir, à travers un clip ou une vidéo. Vous pouvez aussi consulter l'affiche du Hellfest 2015. C'est notre Highway to Hellfest 2015.

Au long des Highway to Hellfest je n’ai eu cesse de vanter les mérites du festival concernant la découverte de nouveaux artistes. J’avais évoqué évidemment Terra Tenebrosa, qui est un de mes gros coups de cœur et je ne pensais plus en découvrir de nouveau, encore moins un mois avant le festival. Et puis, je suis tombé sur le dernier album de Tribulation, groupe programmé sous la Altar, une scène à laquelle je ne prête même pas l’oreille en général…

Et cela aurait été cette année une grosse bêtise. Car Tribulation, bien que étiqueté Death Metal vu sa scène de passage et ses premiers albums, n’a plus grand chose en rapport avec le genre directement. On se situe en fait avec leur dernier album The Children of the Night dans un mix où la principale caractéristique serait plutôt l’ésotérisme. Tout respire Satan dans les compositions progressives à l’ambiance lancinante et malsaine, qui n’est pas sans faire penser aux grandes compositions de The Devil’s Blood ou même du petit côté « Heavy Satanique » de In Solitude.

Certaines compositions se rapprochent même des balades que Watain a inauguré avec leur dernier album The Wild Hunt, comme la superbe They Rode On. Très clairement, le Death de leur début a laissé peu à peu sa place à une musique d’ambiance « Heavy Satanique ».

Et du coup, alors que tous les Deatheux conspuant la nouvelle orientation du groupe bouderont sans doute leur passage, nous serons bel et bien devant l’Altar pour rendre gloire à Satan. Ha, vivement ce Hellfest 2015 !


Darkness in Stereo de Forgotten Tomb

Eine Symphonie des Todes

illman dans Critiques, Musique le 1 mai 2015, avec aucun commentaire
Critiques

Darkness in Stereo de Forgotten Tomb est un DVD live du groupe sorti en 2014 chez Agonia Records et regroupant trois concerts allemands de leur tournée de 2012, leur dernier faisant echo à la sortie de l’album … And Don’t Deliver Us From Evil. Les musiciens de la formation italienne pondent ici leur premier sacrifice vidéo où ils vont nous abreuver de leur Black Metal de gothique dépressif.

Darkness in Stereo de Forgotten Tomb

Je vais commencer par parler packaging parce que ça m’a un peu fait tiquer à l’ouverture. Tout d’abord, c’est un digibook, jusque là rien de bien extraordinaire, sauf si dans l’idée on voulait mettre un booklet et qu’on a pas pensé à tout. Car figurez vous que le booklet est collé par sa dernière page à l’intérieur du digibook et que dans mon cas il a été collé n’importe comment, c’est tellement gondolé qu’on se croirait à Venise.

Revenons en aux concerts, le premier s’est déroulé au Kings of Black Metal et possède la setlist la plus fournie, normal car c’est le concert principal du DVD. Il laisse une belle part du set, une bonne moitié, à l’album Under Saturn Retrograde qui contient le poutrissime Reject Existence qui ouvre le concert. La prestation est solide même si un gros blanc un peu gênant se profile avant Spectres over Venise, le public n’étant pas spécialement enthousiaste. Le concert se finira par un medley de Disheartnment/Alone/Steal my Corpse.

Darkness in Stereo de Forgotten Tomb

L’éclairage scénique est assez travaillé, renforçant l’atmosphère sombre des italiens. Au niveau montage et prise de vue, c’est le plus aboutis des 3 concerts. L’image est plutôt bonne pour un DVD de petit groupe. L’audio n’est pas en reste au vu de l’édition très lourde qu’a l’air d’avoir subi la bande, il est assez difficile de se dire qu’on est bien en train d’écouter un live par moment tellement le son est clean, c’est un peu dommage.

Pour les deux autres concerts qui sont sous la catégorie bonus du DVD, le constat est ben différent de ce coté là. Le son est bien plus raw et on entend bien mieux le public surtout pour celui au festival Under the Black Sun, celui-ci étant bien peu nombreux au K17, un club de Berlin. Pourtant c’est à ce dernier que l’on peut enfin goûter au titre éponyme de … And Don’t Deliver Us From Evil. L’indéboulonnable Reject existence est toujours du programme, c’est sur le dernier concert qu’on trouvera du changement de setlist, avec l’ajout de 3 pistes de leur tout fraîchement sorti nouvel album de l’époque.  On sent tout de suite que le shoot est un peu moins pro, déjà parce que les éclairages sont moins adaptés, c’est un véritable bain de soleil sur le second concert. Heureusement, l’image est encore une fois d’assez bonne qualité.

Forgotten Tomb

Au final, avec Darkness in Stereo de Forgotten Tomb vous aurez droit à pas loin de 3h de concert. Pour 14€ vous avez accès à un DVD qui plaira forcément aux fans du groupe, en tout cas, il m’a plu à moi.


Live at the Opera de Satyricon

dabYo dans Critiques, Musique le 28 avril 2015, avec aucun commentaire
Critiques

Le premier mai, c’est le jour du muguet, mais c’est aussi le jour officiel de la sortie de Live at the Opera de Satyricon chez Napalm Records. Il s’agit de la sortie sur disque de l’enregistrement d’un concert que le groupe a donné en novembre 2014 avec le chœur national d’opéra de Norvège, dans le cadre d’un festival de musique contemporaine. Chez nous ça paraitrait ouf, mais en Norvège c’est plutôt de l’ordre du normal. Vous prenez un groupe de Black Metal que j’aime de base, et vous me promettez d’y rajouter des chœurs, évidemment je me jette sur l’opus.

Live at the Opera de Satyricon

Il s’agit d’un concert live, c’est donc sur CD et sur DVD que leur performance a été réarrangée. Satyricon a joué pour cette occasion un set de 14 titres, qui reprend la plupart des morceaux les plus populaires de leur discographie et auxquels des chœurs vont venir s’ajouter, ça et là. Car en effet, contrairement à ce qu’on a par exemple pu connaître avec la collaboration de Therion ou d’Epica avec l’orchestre de Miskolc, il ne s’agit pas ici d’arrangements orchestral. La musique n’accueille pas de nouveaux instruments, mais est agrémentée de chœurs qui viennent souvent se placer à des moments clefs.

Live at the Opera de SatyriconOn pourrait naïvement penser que cela ne change pas grand chose, et pourtant, c’est tout le contraire. La musique de Satyricon est globalement assez variée, elle est passé d’un Black Metal pur et dur à parfois du Black’n’Roll très rythmique, d’autres fois à de l’atmosphérique au désespoir vraiment palpable. On voit tout de suite ce que pourrait donner des chœurs sur cette deuxième catégorie, un peu moins sur la première. Et pourtant, les chœurs féminins et parfois masculins sur les morceaux de Black’n’Roll en font des épopées lyriques d’un très bon niveau. On ne pourra que fondre devant l’arrangement de Now, Diabolical ou encore K.I.N.G.

La musique de Satyricon est épique, et ce coté ne peut être que renforcé par les chœurs. Ce ne sont pas des chœurs grégoriens à la Epica, on est sur pas mal de points plus proches d’un Therion à ce niveau. Les ajouts vocaux sont souvent très présents, mais sans faire trop pour autant, et donnent aux morceaux de Satyricon une nouvelle touche grandiloquente. C’est dans un style vraiment génial, qui parfois transforme les compositions en une bande son de tragédie grecque façon Black Metal.

Côté bande son c’est donc du tout bon, mais j’ai quelques réserves sur la partie vidéo. En effet, l’image est tout de même très sombre, les lumières sont assez mal exploitées et du coup, ce n’est pas toujours super intéressant à regarder. On a souvent des passages très noirs où l’on ne distingue pas grand chose. Bon, ça reste tout de même très acceptable et ça permet de rentrer clairement plus dans l’ambiance, bien que les musiciens soient relativement statiques.

Live at the Opera de Satyricon

Live at the Opera de Satyricon nous a donc plus que conquis et aura une place toute particulière dans la discographie du groupe. Des morceaux comme Now, Diabolical sonnent moins fort, moins dense, quand on les réécoute dans leur version originale, comme s’il manquait quelque chose. Prévu pour le 1er mai prochain, le pack comprend le live sur DVD avec un double CD pour près de 20€ suivant les éditions, ce qui est plutôt raisonnable. On a déjà préco, évidemment ! On rappelle que le groupe fait partie de l’affiche du Hellfest 2015.